Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Sheveluch - incandescence just in front of the cloud cover - image Sentinel-2 bands 12,11,8A from 11.07.2022 / 00:36 via Mounts project - one click to enlarge

Sheveluch - incandescence just in front of the cloud cover - image Sentinel-2 bands 12,11,8A from 11.07.2022 / 00:36 via Mounts project - one click to enlarge

Sheveluch- Volcanic ash advisory on 12.07.2022 - VAAC Tokyo

Sheveluch- Volcanic ash advisory on 12.07.2022 - VAAC Tokyo

In Kamchatka, the growth of the Sheveluch dome continues on July 12, 2022.

KVERT reports strong fumarolic activity, and incandescence at the lava dome. Explosions and hot avalanches accompany this process.

A plume of gas and ash is observed at 4,000-4,500 M. asl. extending south from the volcano for 12 km.

Thermal anomalies remain moderate, since July 10, measured between 6 and 54 MW (Mirova)

Extrusion continues, and ash explosions can occur at any time impacting air traffic. The aviation code remains Orange.

 

Sources: KVERT, VAAC Tokyo, and Mirova

Sheveluch - extrusion, with growth of an almost vertical wall in the middle of the lava dome - photo 24.06.2022 A Matseevski - one click to enlarge

Sheveluch - extrusion, with growth of an almost vertical wall in the middle of the lava dome - photo 24.06.2022 A Matseevski - one click to enlarge

During the past 24 hours, thanks to the monitoring systems of the Popocatépetl volcano, 22 low intensity exhalations have been detected, accompanied by water vapor, volcanic gases and slight amounts of ash.

Additionally, 22 minutes of low amplitude tremor and two volcano-tectonic earthquakes were recorded today at 1:53 a.m. and 4:25 a.m. with a calculated magnitude of 2.0 and 1.2, respectively (events 3 and 4).

During the morning and on July 11 / 11 a.m. local, a continuous emission of water vapor and gas is observed, dispersing towards the southwest.

CENAPRED urges NOT TO APPROACH the volcano and especially the crater, because of the danger of falling ballistic fragments and, in case of heavy rains, to stay away from the bottom of the ravines because of the danger of mudslides and of rubbish.

The Popocatépetl volcanic alert traffic light is in YELLOW PHASE 2.

 

Sources: Cenapred and webcams from Mexico

Popocatépetl - 11.07.2022 / 09:46 - webcamsdeMexico / Cenapred - one click to enlarge

Popocatépetl - 11.07.2022 / 09:46 - webcamsdeMexico / Cenapred - one click to enlarge

Phivolcs lowered the status of Taal Volcano from Alert Level 2 (reduced unrest) to Alert Level 1 (low-level unrest) on July 11.

The state of Taal Volcano over the past two months has been characterized by baseline volcanic seismic activity, stabilizing ground deformation of the Taal Caldera and Taal Volcanic Island (TVI) edifices, and degassing and activity. weak surfaces at the main crater.

These observations are supported by the following tracking parameters
Volcanic Earthquakes: The Taal Volcanic Network (TVN) recorded a drop in average daily volcanic earthquakes from seven (7) events/day between January 1 and May 31, 2022 to zero (0) events/day since June 13, 2022. Sustained seismic quiescence over the past month indicates that rock outgassing and fracturing processes related to magmatic activity below TVI have diminished and opportunities for magma intrusion into the main crater have considerably decreased.

Ground deformation: Continuous Global Positioning System (GPS) monitoring from November 2021 to April 2022 and Interferometric Synthetic Aperture Radar (InSAR) monitoring from January 2021 to June 2022 using recorded ESA Sentinel-1 data on the near to medium-term Taal deflation, with particularly falling (or slowing) TVI deflation rates and slight uplift of western Taal Caldera.

The flux of sulfur dioxide or SO2 based on data from the Flyspec campaign averaged 1,214 tonnes/day between May and July 2022, with the latest emission rates falling to 237 tonnes/day. These low concentrations are consistent with weakened outgassing of magma beneath TVI and volcanic gas being efficiently absorbed by the main crater lake and the recovered Taal hydrothermal system. 

Main Crater Observations: Surface activity has decreased to weak emission of steam-rich plumes 300 to 2,400 meters high from active fumaroles or gas vents on the Main Crater. The last significant activities from the main crater were phreatomagmatic explosions on February 2 and 10 and March 26, 2022 which spewed steam-rich plumes 300 and 3,000 meters high respectively. Since then, background hydrothermal activity in Main Crater Lake has been quiet.

 

Source: Phivolcs

Taal - on alert 1 - Situation from 11.07.2022 / 5 a.m. to 12.07 / 5 a.m. - Doc. Phivolcs

Taal - on alert 1 - Situation from 11.07.2022 / 5 a.m. to 12.07 / 5 a.m. - Doc. Phivolcs

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Sheveluch - incandescence juste devant la couverture nuageuse - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 11.07.2022 / 00h36  via Mounts project - un clic pour agrandir

Sheveluch - incandescence juste devant la couverture nuageuse - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 11.07.2022 / 00h36 via Mounts project - un clic pour agrandir

Sheveluch- Volcanic ash advisory au 12.07.2022 - VAAC Tokyo

Sheveluch- Volcanic ash advisory au 12.07.2022 - VAAC Tokyo

Au Kamchatka, la croissance du dôme du Sheveluch se poursuit ce 12 juilllet 2022.

Le KVERT rapporte une forte activité fumerollienne, et un incandescence au dôme de lave. Des explosions et des avalanches chaudes accompagnent ce processus.

Un panache de gaz et cendres est observé à 4.000-4.500 M. asl. s'étendant vers le sud du volcan sur 12 km.

Les anomalies thermiques restent modérées, depuis le 10 juillet, mesurées entre 6 et 54 MW (Mirova)

L'extrusion continue, et des explosions de cendres peuvent se produire à tout moment impactant le trafic aérien. Le code aviation reste Orange.

 

Sources : KVERT, VAAC Tokyo, et Mirova

Sheveluch - extrusion , avec croissance d'une paroi quasi verticale au milieu du dôme de lave - photo 24.06.2022 A Matseevski

Sheveluch - extrusion , avec croissance d'une paroi quasi verticale au milieu du dôme de lave - photo 24.06.2022 A Matseevski

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 22 exhalaisons de faible intensité ont été détectées, accompagnées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres.

De plus, 22 minutes de tremor de faible amplitude et deux tremblements de terre volcano-tectoniques ont été enregistrés aujourd'hui à 01h53 et 04h25 avec une magnitude calculée de 2,0 et 1,2, respectivement (événements 3 et 4).

Au cours de la matinée et au 11 juillet / 11h locale, une émission 
continue de vapeur d'eau et de gaz est observée, se dispersant vers le sud-ouest.

Le CENAPRED exhorte à NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du danger de chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l'écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de détritus.

Le feu de circulation d'alerte volcanique Popocatépetl est en JAUNE PHASE 2.

 

Sources : Cenapred et webcamsdeMexico

 Popocatépetl - 11.07.2022 / 09h46 - webcamsdeMexico / Cenapred - un clic our agrandir

Popocatépetl - 11.07.2022 / 09h46 - webcamsdeMexico / Cenapred - un clic our agrandir

Le Phivolcs a abaissé le statut du volcan Taal du niveau d'alerte 2 (agitation réduite) au niveau d'alerte 1 (agitation de bas niveau) le 11 juillet .

L'état du volcan Taal au cours des deux derniers mois a été caractérisé par une activité sismique volcanique de base, une déformation du sol stabilisatrice des édifices de la caldeira Taal et de l'île volcanique Taal (TVI) et un dégazage et une activité de surface faibles au cratère principal.

Ces observations sont étayées par les paramètres de suivi suivants
Tremblements de terre volcaniques : Le réseau volcanique Taal (TVN) a enregistré une baisse de la moyenne quotidienne des tremblements de terre volcaniques de sept (7) événements/jour entre le 1er janvier et le 31 mai 2022 à zéro (0) événement/jour depuis le 13 juin 2022. La quiescence sismique soutenue au cours du mois dernier indique que les processus de dégazage et de fracturation des roches liés à l'activité magmatique sous TVI ont diminué et que les possibilités d'intrusion de magma dans le cratère principal ont considérablement diminué.

Déformation du sol : surveillance continue du système de positionnement global (GPS) de novembre 2021 à avril 2022 et surveillance du radar interférométrique à synthèse d'ouverture (InSAR) de janvier 2021 à juin 2022 à l'aide des données ESA Sentinel-1 enregistrées sur la déflation à court et moyen terme de Taal , avec des taux de déflation TVI particulièrement en baisse (ou en ralentissement) et un léger soulèvement de l'ouest de Taal Caldera.

Le flux de dioxyde de soufre ou de SO2 basé sur les données de la campagne Flyspec était en moyenne de 1 214 tonnes/jour entre mai et juillet 2022, les derniers taux d'émission tombant à 237 tonnes/jour. Ces faibles concentrations sont compatibles avec un dégazage affaibli du magma sous TVI et le gaz volcanique étant efficacement absorbé par le lac de cratère principal et par le système hydrothermal récupéré de Taal.

Observations sur le cratère principal : L'activité de surface a diminué jusqu'à une faible émission de panaches riches en vapeur de 300 à 2 400 mètres de hauteur provenant de fumerolles ou d'évents de gaz actifs sur le cratère principal. Les dernières activités importantes du cratère principal ont été des explosions phréatomagmatiques les 2 et 10 février et le 26 mars 2022 qui ont respectivement craché des panaches riches en vapeur de 300 et 3 000 mètres de haut. Depuis lors, l'activité hydrothermale de fond dans le Main Crater Lake s'est déroulée tranquillement.

 

Source : Phivolcs

 Taal - en alerte 1 - Situation du 11.07.2022 / 5h au 12.07 / 5h - Doc. Phivolcs

Taal - en alerte 1 - Situation du 11.07.2022 / 5h au 12.07 / 5h - Doc. Phivolcs

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologia
Ebeko - 10.07.2022 - RUPTLY video snapshot - one click to enlarge

Ebeko - 10.07.2022 - RUPTLY video snapshot - one click to enlarge

A moderate eruptive activity of the Ebeko volcano in the Kuriles continues on July 10, 2022. According to visual data from volcanologists from Severo-Kurilsk, an explosion sent ash up to 2,700 m. altitude, an ash cloud drifts for 5 km. southeast of the volcano.

Moderate eruptive activity of the volcano continues. Ash explosions up to 6 km (19,700 ft) above sea level could occur at any time. Ongoing activity could affect low-flying aircraft and Severo-Kurilsk airport.

The aviation code remains orange.

 

Source: KVERT

Fuego - plume and pyroclastic density current - photo archives 04.07.2022 / William chigna - one click to enlarge

Fuego - plume and pyroclastic density current - photo archives 04.07.2022 / William chigna - one click to enlarge

The instrumental recording of seismic and acoustic stations around the Fuego volcano shows an increase in degassing activity from the crater since Saturday evening. This was reported by OVFGO observers at Panimaché I as low to moderate sounds similar to a train locomotive, which went from intermittent periods of between 1 and 5 minutes, to remaining constant since early today.

At this time, 2 to 5 weak explosions per hour are observed, as well as moderate and strong avalanches towards the Ceniza ravine. This activity raises a curtain of ash above the ravine, and the wind disperses this material over distances between 10 and 15 kilometers to the west and southwest. Some weak avalanches were also observed towards other ravines such as Santa Teresa and Las Lajas. All this favors the fall of fine ash in the communities of the southwestern flank such as Panimaché I and II, Morelia, Santa Sofia, Yucales, Palo Verde, El Porvenir, La Asunción and La Rochela.

This increase in activity may precede the formation of a lava flow towards the Ceniza ravine, as well as the appearance of strong avalanches and pyroclastic density currents similar to those that occurred on July 4th. However, it could happen in any of the volcano's other canyons, such as Santa Teresa and Las Lajas.

INSIVUMEH maintains instrumental and visual monitoring of volcanic activity through seismic and acoustic stations, web cameras and volcanological observers located around the Fuego volcano.

 

Source: Insivumeh – Special volcanological bulletin of July 10, 2022, 10:44 a.m. local time

Semeru - seismicity as of 07.10.2022 (tectonic earthquakes in yellow) - DoC.PVMBG

Semeru - seismicity as of 07.10.2022 (tectonic earthquakes in yellow) - DoC.PVMBG

At Semeru, in activity level 3 / siaga, the seismicity of the last two days is marked by a large number of distant tectonic earthquakes: 80 on July 9, with an amplitude of 5-41 mm, S-P 15-22 seconds and a earthquake duration of 24-190 seconds; and 32 on July 10, with an amplitude of 7-40 mm, S-P 11-21 seconds and an earthquake duration of 20-106 seconds.

The eruption earthquakes are, respectively on July 9 and 10, 38 earthquakes, with an amplitude of 10 to 22 mm and an earthquake duration of 45 to 100 seconds & 58 earthquakes, with an amplitude of 10 -22 mm and an earthquake duration of 42-175 seconds.

 

The PVMBG recommends:

- carry out no activity in the southeastern sector along Besuk Kobokan, up to 13 km from the summit (the center of the eruption). Beyond this distance, the community does not conduct activities within 500 meters of the bank (river edge) along Besuk Kobokan due to the potential for expansion of hot clouds and lava flows. lava up to a distance of 17 km from the summit.
- do not move within a radius of 5 km from the crater/summit of Mount Semeru because it is subject to the danger of stone throwing (incandescent).
- to remain aware of the potential for hot cloud avalanches (APG), lava avalanches and lahars along the rivers/valleys that originate at the summit of Mount Semeru, especially along Besuk Kobokan, Besuk Bang, Besuk Kembar and Besuk Sat as well as potential lahars in the rivers a small river which is a tributary of Besuk Kobokan.

 

Sources: PVMBG, MAgma Indonesia

Mýrdalsjökull - seismicity as of 07.10.2022 / 5:45 p.m. - Doc. IMO
Mýrdalsjökull - seismicity as of 07.10.2022 / 5:45 p.m. - Doc. IMO
Mýrdalsjökull - seismicity as of 07.10.2022 / 5:45 p.m. - Doc. IMO

Mýrdalsjökull - seismicity as of 07.10.2022 / 5:45 p.m. - Doc. IMO

This July 10, between 4:47 p.m. and 4:51 p.m., five earthquakes were detected at Mýrdalsjökull, which houses the Katla. The two largest of them were M2.7 and M2.8 but the other smaller. Earthquakes are shallow and are likely caused by precipitation and warmer weather which can lead to increased water pressure which encourages seismic activity.

 

Source: IMO

Vesuvius - the crater - photo author unknown

Vesuvius - the crater - photo author unknown

A 23-year-old American tourist has fallen into the crater of Vesuvius, the volcano that dominates Naples, Italian media report.
The incident happened on Saturday after the tourist and three of his relatives decided to bypass the volcano's visitor entrance and take a forbidden route to the summit.

The man, who fell several meters into the crater after losing his balance, was rescued by carabinieri and treated for his minor injuries by emergency services.
The tourist and his family were then summoned by the police, along with two other visitors, for taking the prohibited route which was clearly marked as very dangerous and prohibited... minor injuries, but hefty fine!

 

Source: wantedinrome.com/news

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Ebeko - 10.07.2022 - snapshot vidéo RUPTLY - un clic pour agrandir

Ebeko - 10.07.2022 - snapshot vidéo RUPTLY - un clic pour agrandir

Une activité éruptive modérée du volcan Ebeko, dans les Kouriles, se poursuit le 10 juillet 2022. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, une explosion a envoyé des cendres jusqu'à 2.700 m. d'altitude, un nuage de cendres dérive sur 5 km. vers le sud-est du volcan.

Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Explosions de cendres jusqu'à 6 km (19 700 pieds) au-dessus du niveau de la mer pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l'aéroport de Severo-Kurilsk.

Le code aviation reste à l'orange.

 

Source : KVERT

Fuego - panache et courant de densité pyroclastique - photo archives 04.07.2022 / William chigna  - un clic pour agrandir

Fuego - panache et courant de densité pyroclastique - photo archives 04.07.2022 / William chigna - un clic pour agrandir

L'enregistrement instrumental des stations sismiques et acoustiques autour du volcan Fuego montre une augmentation de l'activité de dégazage provenant du cratère depuis samedi soir. Cela a été rapporté par les observateurs de l'OVFGO à Panimaché I comme des sons faibles à modérés similaires à une locomotive de train, qui sont passés de périodes intermittentes comprises entre 1 et 5 minutes, pour rester constants depuis tôt aujourd'hui.

A cette époque, 2 à 5 explosions faibles par heure sont observées, ainsi que des avalanches modérées et fortes vers le ravin de Ceniza. Cette activité soulève un rideau de cendres au-dessus du ravin, et le vent disperse ce matériau sur des distances comprises entre 10 et 15 kilomètres à l'ouest et au sud-ouest. Quelques faibles avalanches ont également été observées vers d'autres ravins tels que Santa Teresa et Las Lajas. Tout cela favorise la chute de cendres fines dans les communautés du flanc sud-ouest telles que Panimaché I et II, Morelia, Santa Sofia, Yucales, Palo Verde, El Porvenir, La Asunción et La Rochela.

Cette augmentation d'activité peut précéder la formation d'une coulée de lave vers le ravin de Ceniza, ainsi que l'apparition de fortes avalanches et de courants de densité pyroclastiques similaires à ceux qui se sont produits le 4 juillet. Cependant, cela pourrait se produire dans n'importe lequel des autres canyons du volcan, tels que Santa Teresa et Las Lajas.

INSIVUMEH maintient une surveillance instrumentale et visuelle de l'activité volcanique grâce à des stations sismiques et acoustiques, des caméras Web et des observateurs volcanologiques situés autour du volcan Fuego.

 

Source : Insivumeh – Bulletin volcanologique spécial du10 juillet 2022, 10h44 heure locale

Semeru - sismicité au 10.07.2022 (séismes tectoniques en jaune)  - DoC.PVMBG

Semeru - sismicité au 10.07.2022 (séismes tectoniques en jaune) - DoC.PVMBG

Au Semeru, en niveau d'activité 3 / siaga, la sismicité des deux derniers jours est marquée par un grand nombre de séismes tectoniques lointains : 80 le 9 juillet, avec une amplitude de 5-41 mm, S-P 15-22 secondes et une durée de tremblement de terre de 24-190 secondes ; et 32 le 10 juillet, avec une amplitude de 7-40 mm, S-P 11-21 secondes et une durée de tremblement de terre de 20-106 secondes.

Les séismes d'éruption sont, respectivement le 9 et 10 juillet, de 38 séismes, d'une amplitude de 10 à 22 mm et d'une durée de tremblement de terre de 45 à 100 secondes & 58 séismes, avec une amplitude de 10-22 mm et une durée de tremblement de terre de 42-175 secondes.

 

Le PVMBG recommande de :

- ne mener aucune activité dans le secteur sud-est le long de Besuk Kobokan, jusqu'à 13 km du sommet (le centre de l'éruption). Au-delà de cette distance, la communauté ne mène pas d'activités à moins de 500 mètres de la berge (bordure de la rivière) le long de Besuk Kobokan en raison du potentiel d'expansion des nuages ​​chauds et des coulées de lave jusqu'à une distance de 17 km du sommet.
- ne pas se déplacer dans un rayon de 5 km du cratère/sommet du mont Semeru car il est sujet au danger de jets de pierres (incandescent).
- de rester conscient du potentiel d'avalanches de nuages ​​chauds (APG), d'avalanches de lave et de lahars le long des rivières/vallées qui prennent naissance au sommet du mont Semeru, en particulier le long de Besuk Kobokan, Besuk Bang, Besuk Kembar et Besuk Sat ainsi que lahars potentiels dans les rivières une petite rivière qui est un affluent de Besuk Kobokan.

 

Sources : PVMBG,MAgma Indonesia

Mýrdalsjökull - sismicité au 10.07.2022 / 17h45 - Doc. IMO
Mýrdalsjökull - sismicité au 10.07.2022 / 17h45 - Doc. IMO
Mýrdalsjökull - sismicité au 10.07.2022 / 17h45 - Doc. IMO

Mýrdalsjökull - sismicité au 10.07.2022 / 17h45 - Doc. IMO

Aujourd'hui, 10 juillet, entre 16h47 et 16h51, cinq tremblements de terre ont été détectés au Mýrdalsjökull, qui abrite le Katla. Les deux plus grands d'entre eux étaient M2.7 et M2.8 mais l'autre plus petit. Les tremblements de terre sont peu profonds et sont probablement causés par les précipitations et le temps plus chaud qui peuvent entraîner une augmentation de la pression de l'eau qui encourage l'activité sismique.

 

Source : IMO

Vésuve - le cratère - photo auteur inconnu

Vésuve - le cratère - photo auteur inconnu

Un touriste américain de 23 ans est tombé dans le cratère du Vésuve, le volcan qui domine Naples, rapportent les médias italiens.
L'incident s'est produit samedi après que le touriste et trois de ses proches aient décidé de contourner l'entrée des visiteurs du volcan et d'emprunter une route interdite vers le sommet.

L'homme, qui a chuté de plusieurs mètres dans le cratère après avoir perdu l'équilibre, a été secouru par des carabiniers et a été soigné pour ses blessures légères par les services d'urgence.
Le touriste et sa famille ont ensuite été cités à comparaître par la police, ainsi que deux autres visiteurs, pour avoir emprunté la route interdite qui était clairement indiquée comme étant très dangereuse et interdite ... blessures légères, mais amende salée !

 

Source : wantedinrome.com/news

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Merapi - activity between 1° and 07.07.2022 - Doc. BPPTKG - one click to enlarge

Merapi - activity between 1° and 07.07.2022 - Doc. BPPTKG - one click to enlarge

Merapi - seismicity from July 1 to July 7, 2022 - Doc. BPPTKG

Merapi - seismicity from July 1 to July 7, 2022 - Doc. BPPTKG

This week, between July 1 and July 7, 60 lava avalanches were observed at Merapi, in a dominant southwest direction towards the Bebeng River with a maximum slip distance of 2,000 m.

At the southwest dome, growth is observed, and its volume is calculated at 1,645,000 m³. During this time, the central dome cannot be observed as it is mostly obstructed by smoke. However, based on the analysis of photos from the Deles5 camera station, no change in the height of the dome was observed, so the volume of the dome is calculated to remain at 2,582,000 m³.

The intensity of seismicity this week is still quite high. Mount Merapi's deformation that was monitored using EDM and GPS this week showed no significant changes.

 

Merapi - summit and domes as of 07.07.2022 - Doc. BPPTKG


The activity level remains at 3 siaga.

The current potential danger consists of lava avalanches and hot clouds in the south-southwest sector covering the Boyong river for a maximum of 5 km, the Bedog, Krasak, Bebeng river for a maximum of 7 km. The southeast sector covers the Woro River for a maximum of 3 km and the Gendol River for a maximum of 5 km.

Meanwhile, the ejection of volcanic material in the event of an explosive eruption can reach a radius of 3 km from the summit.

 

Source: BPPTKG

Fuego - photo Conred 08.07.2022 - one click to enlarge

Fuego - photo Conred 08.07.2022 - one click to enlarge

Fuego - incandescence in the crater 08.07.2022 / 10:28 - WhatsApp-Image via Conred - one click to enlarge

Fuego - incandescence in the crater 08.07.2022 / 10:28 - WhatsApp-Image via Conred - one click to enlarge

The Fuego volcano observatory - the OVFGO - reports a weak white fumarole at a height of 4,500 meters above sea level which is spreading west and southwest.

There were 4 to 7 weak and moderate explosions per hour, these generate a column of ash at a height of 4,500 to 4,800 m. asl which stretches about 10-15 km to the west and southwest due to the wind pattern. During the night and early in the morning, incandescent pulses are observed at a height between 150 and 200 meters above the level of the crater. The explosions produce the descent of weak and moderate avalanches in the contour of the crater towards the ravines of Ceniza, Santa Teresa, Taniluya and Trinidad. Weak and moderate rumblings were generated which are at the origin of a weak shock wave which vibrates the houses near the volcano.

Following the explosions, ashfall is recorded in Panimaché I, Panimaché II, Morelia, Santa Sofía, Finca Palo Verde, Sangre de Cristo and other communities located west of the Fuego volcano.

 

Sources: Insivumeh, Conred

The crater lake of Askja, cleared, in an environment which remains heavily snow-covered – Sentinel-2 image 07.07.2022 via IMO - one click to enlarge

The crater lake of Askja, cleared, in an environment which remains heavily snow-covered – Sentinel-2 image 07.07.2022 via IMO - one click to enlarge

Askja - cGPS OLAC station still shows constant uplift as of 06.07.2022 - via Kristín Jónsdóttir

Askja - cGPS OLAC station still shows constant uplift as of 06.07.2022 - via Kristín Jónsdóttir

"Magma is accumulating a few kilometers deep below Askja," says Kristín Jónsdóttir, nature conservation specialist at the Icelandic Meteorological Office.
Inflation at Askja is 30mm since the last update, and 33cm since its first measurement in early August 2021 and has remained stable.
We can say that it is a typical precursor to an eruption, but nothing at the moment indicates that it is imminent background activity,
” explains Kristín.
Then the accumulation of magma may even stop without an eruption. "If we were approaching an eruption, we would expect seismic activity to increase, and that's something we haven't seen."
The center of the expansion is at the western end of Öskjuvatn near Ólafsgígur, but there is no evidence that it has changed. It's snowed a lot in the area recently, but there's no reason to go out there and read the meter. Data is centralized daily from sensors powered by wind and solar energy.

 

Source: Kristín Jónsdóttir , via mbls.is

Semisopochnoi - gas and vapor emissions from Mt. Cerberus on 07.07.2022 / 08:46 HDT - CETU / AVO-USGS webcam - one click to enlarge

Semisopochnoi - gas and vapor emissions from Mt. Cerberus on 07.07.2022 / 08:46 HDT - CETU / AVO-USGS webcam - one click to enlarge

No ash emission or explosive activity has been detected at Semisopochnoi since June 12. Seismic activity continues, but at low levels. Thus, the Aviation Color Code and Volcano Alert Level are lowered to YELLOW/ADVISORY.
Emissions of steam and sulfur dioxide from the active north crater of Mount Cerberus continue.
Small eruptions producing minor ash deposition near Mount Cerberus' active north crater and ash clouds generally below 10,000 feet (3 km) above sea level have characterized recent activity. and could start again without warning.
Semisopochnoi is monitored by local seismic and infrasound sensors, satellite data, web cameras, and remote infrasound and lightning networks.

Source: HVO

Etna - installation of a creepmeter on one of the faults on the east side - Doc. INGVoe & GFZ Potsdam July 2022

Etna - installation of a creepmeter on one of the faults on the east side - Doc. INGVoe & GFZ Potsdam July 2022

Last week, thanks to a collaboration between GFZ Potsdam and INGV OsservatorioEtneo, two creep meters (creepmeters), very precise sensors, were installed to measure slip on one of the faults on the east side of Etna.

They measure horizontal motion using a wire stretched across a fault.

 

Source: INGVvulcani

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Merapi activité entre le 1° et le 07.07.2022 - Doc. BPPTKG - un clic pour agrandir

Merapi activité entre le 1° et le 07.07.2022 - Doc. BPPTKG - un clic pour agrandir

Merapi - sismicité du 1° au 7 juillet 2022 - Doc. BPPTKG

Merapi - sismicité du 1° au 7 juillet 2022 - Doc. BPPTKG

Cette semaine, entre le 1° et le 7 juillet, 60 avalanches de lave ont été observées au Merapi, dans une direction dominante sud-ouest vers la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.

Au dôme sud-ouest, une croissance est observée, et son volume est calculé à 1.645.000 m³. Pendant ce temps, le dôme central ne peut pas être observé car il est principalement obstrué par la fumée. Cependant, sur la base de l'analyse des photos de la station de caméra Deles5, aucun changement de la hauteur du dôme n'a été observé, de sorte que le volume du dôme est calculé pour rester à 2.582.000 m³.

L'intensité de la sismicité cette semaine est encore assez élevée. La déformation du mont Merapi qui a été surveillée à l'aide d'EDM et de GPS cette semaine n'a montré aucun changement significatif.

 

Merapi - sommet et dômes au 07.07.2022 - Doc. BPPTKG

Le niveau d'activité reste à 3 siaga.

Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km.

Pendant ce temps, l'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Source : BPPTKG

 Fuego - photo Conred 08.07.2022 - un clic pour agrandir

Fuego - photo Conred 08.07.2022 - un clic pour agrandir

Fuego - incandescence dans le cratère 08.07.2022 / 10h28 - WhatsApp-Image via Conred - un clic pour agrandir

Fuego - incandescence dans le cratère 08.07.2022 / 10h28 - WhatsApp-Image via Conred - un clic pour agrandir

L'observatoire du volcan Fuego - l'OVFGO- signale une faible fumerolle blanche à une hauteur de 4 500 mètres d'altitude qui se propage vers l'ouest et le sud-ouest.

Il y a eu 4 à 7 explosions faibles et modérées par heure, celles-ci génèrent une colonne de cendres à une hauteur de 4.500 à 4.800 m. asl qui s'étend sur environ 10 à 15 km à l'ouest et au sud-ouest en raison de la configuration du vent. Pendant la nuit et tôt le matin, des impulsions incandescentes sont observées à une hauteur comprise entre 150 et 200 mètres au-dessus du niveau du cratère. Les explosions produisent la descente d'avalanches faibles et modérées dans le contour du cratère en direction des ravins de Ceniza, Santa Teresa, Taniluya et Trinidad. Des grondements faibles et modérés ont été générés qui sont à l'origine d'une faible onde de choc qui fait vibrer les maisons proches du volcan.

À la suite des explosions, des chutes de cendres sont enregistrées à Panimaché I, Panimaché II, Morelia, Santa Sofía, Finca Palo Verde, Sangre de Cristo et d'autres communautés situées à l'ouest du volcan Fuego. 

Sources : Insivumeh, Conred

Le lac de cratère de l'Askja, dégagé, dans un environnement qui reste fortement enneigé – image Sentinel-2 07.07.2022 via IMO - un clic pour agrandir

Le lac de cratère de l'Askja, dégagé, dans un environnement qui reste fortement enneigé – image Sentinel-2 07.07.2022 via IMO - un clic pour agrandir

 Askja - la station cGPS OLAC montre toujours un soulèvement constant au 06.07.2022

Askja - la station cGPS OLAC montre toujours un soulèvement constant au 06.07.2022

"Du magma s'accumule à quelques kilomètres de profondeur sous l'Askja", explique Kristín Jónsdóttir, spécialiste de la conservation de la nature à l'Office météorologique islandais.
"L'inflation à l'Askja est de 30mm. depuis la dernière mise à jour, et de 33 cm depuis sa première mesure début août 2021 et est restée stable.
On peut dire qu'il s'agit d'un précurseur typique d'une éruption, mais rien pour le moment n'indique qu'il s'agit d'une activité de fond imminente",
explique Kristín.
"Ensuite, l'accumulation de magma peut même s'arrêter sans éruption. Si nous approchions d'une éruption, nous nous attendrions à ce que l'activité sismique augmente, et c'est quelque chose que nous n'avons pas vu."
Le centre de l'expansion se trouve à l'extrémité ouest d'Öskjuvatn près d'Ólafsgígur, mais rien ne prouve qu'il ait changé. Il a beaucoup neigé dans la région récemment, mais il n'y a aucune raison d'aller sur place et de lire sur le compteur. Les données sont centralisées journellement depuis les senseurs alimentés par l'énergie éolienne et solaire.

 

Source : mbls.is

Semisopochnoi - émissions de gaz et vapeur par le Mt. Cerberus le 07.07.2022 / 08h46 HDT  -  webcam CETU / AVO-USGS - un clic pour agrandir

Semisopochnoi - émissions de gaz et vapeur par le Mt. Cerberus le 07.07.2022 / 08h46 HDT - webcam CETU / AVO-USGS - un clic pour agrandir

Aucune émission de cendres ou activité explosive n'a été détectée à Semisopochnoi depuis le 12 juin. L'activité sismique se poursuit, mais à de faibles niveaux. Ainsi, le code couleur de l'aviation et le niveau d'alerte volcan sont abaissés à  YELLOW/ADVISORY.
Les émissions de vapeur et de dioxyde de soufre du cratère nord actif du mont Cerberus se poursuivent.
De petites éruptions produisant des dépôts de cendres mineurs à proximité du cratère nord actif du mont Cerberus et des nuages ​​de cendres généralement à moins de 10 000 pieds (3 km) au-dessus du niveau de la mer ont caractérisé l'activité récente et pourraient recommencer sans avertissement.
Semisopochnoi est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux d'infrasons et de foudre à distance.

Etna - installation d'un creepmeter sur une des failles du côté est - Doc. INGVoe & GFZ Postdam juillet 2022

Etna - installation d'un creepmeter sur une des failles du côté est - Doc. INGVoe & GFZ Postdam juillet 2022

La semaine dernière, grâce à une collaboration entre le GFZ Potsdam et INGV OsservatorioEtneo, deux compteurs de fluage (creepmeters), des capteurs très précis, ont été installés pour mesurer le glissement sur l'une des failles du côté Est de l'Etna.

Ils mesurent le mouvement horizontal en utilisant un fil tendu à travers une faille.

 

Source : INGVvulcani

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Sangay - 07.07.2022 / 06:43 - ECI911 / IGEPN webcam - one click to enlarge

Sangay - 07.07.2022 / 06:43 - ECI911 / IGEPN webcam - one click to enlarge

Sangay - thermal anomalies as of 07.08.2022 / 03h05   - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Sangay - thermal anomalies as of 07.08.2022 / 03h05 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

In Sangay, Ecuador, surface and internal activity levels remain high, with an increasing trend for surface activity.

Seismicity is characterized by:
- a long-period earthquake (LP)
- 59 blast earthquakes (EXP)
- 45 periods of emission Tremor (TREMI) 45
- a Volcano-tectonic earthquake (VT)

 

The Washington VAAC reported three ash releases with heights varying between 870 m and 1,170 m above crater level and with a westerly direction.
The FIRMS system records 65 thermal anomalies, while the MIROVA system records 1 very high (1326 MW) and 1 high (196 MW) thermal anomaly, on the southeastern flank. These anomalies continue.
Incandescent materials were observed on the southeast flank.

Alert level - SNGRE: Yellow

 

Sources: IGEPN daily bulletin 06-07,07,2022 / 11am-11am, Mirova

Reventador - Emission of gas and ash. - Webcam Copete / IGEPN 07/07/2022 06:46 TL - one click to enlarge

Reventador - Emission of gas and ash. - Webcam Copete / IGEPN 07/07/2022 06:46 TL - one click to enlarge

Reventador - thermal anomalies as of 07.08.2022 / 03:10 - Doc.Mirova _MODIS_logVRP

Reventador - thermal anomalies as of 07.08.2022 / 03:10 - Doc.Mirova _MODIS_logVRP

At Reventador, still in Ecuador, the IGEPN reports moderate levels of surface activity and internal activity, with no changes.

Seismicity is characterized by: 50 Long Period earthquakes (LP), 33 explosion earthquakes (EXP), 7 episodes of tremor (TREMI)

Several ash and gas emissions were observed, with heights of 500 to 800 m above the level of the crater and with a direction to the west. The Washington VAAC reported an ash emission with a height of 1338 m above crater level, with a westerly direction.

The FIRMS system recorded 10 thermal anomalies and the MIROVA system recorded 1 moderate thermal anomaly.

At dawn, an incandescence was observed in the upper part of the volcanic edifice, and an active lava flow in the northeast flank.

 

Sources: IGEPN daily bulletin 06-07,07,2022 / 11am-11am & Mirova

The active surface of Halema'uma'u Lake, as seen during a change of view of the Kīlauea summit eruption on June 29, 2022. Lava flows from left to right in this photo, and several splash areas can be seen (the red spots in the center of the photo and along the edge of the lake). The active lake is 7 meters below the rest of the lake surface. The main part of the lake is 1 meter above the small pinched section. USGS photo by L. Gallant. - one click to enlarge

The active surface of Halema'uma'u Lake, as seen during a change of view of the Kīlauea summit eruption on June 29, 2022. Lava flows from left to right in this photo, and several splash areas can be seen (the red spots in the center of the photo and along the edge of the lake). The active lake is 7 meters below the rest of the lake surface. The main part of the lake is 1 meter above the small pinched section. USGS photo by L. Gallant. - one click to enlarge

The eruption at Kīlauea Volcano's summit in Halema'uma'u Crater has continued for the past 24 hours. All recent lava activity has been confined to the crater, and current data indicates that this scenario is likely to continue. No significant changes were noted at the summit or in either fault zone.
Eruption of lava from the western Halema'uma'u vent into the active lava lake has continued over the past 24 hours. The lava level in the lake rose about 4 meters on July 6 afternoon in association with summit inflation; since then, the lava level has been stable. Nighttime webcam views showed low-level spatter at the western vent, reaching heights of no more than 10 meters above the vent. A single, relatively small lava seep was active south of the active lava lake, but no other seeps were apparent over the rest of the crater floor.

Flyby measurements from June 17, 2022 indicated that the crater floor had experienced a total elevation of about 120 meters at that time, and that 93 million cubic meters of lava had been effused since this eruption began on 29th Sep, 2021. Summit tiltmeters began tracking strong inflationary tilt early yesterday afternoon, which continues at a reduced pace this morning, much like the typical progression of a deflation-inflation (DI) event in the summit region. A sulfur dioxide (SO2) emission rate of around 720 tonnes per day (t/d) was measured yesterday, July 6, 2022.
Current volcanic alert level: Watch
Current Aviation Color Code: Orange

 

Source: HVO-USGS

Nevado del Ruiz - SGC photo archives - one click to enlarge

Nevado del Ruiz - SGC photo archives - one click to enlarge

During the last week, according to the analysis and evaluation of the parameters taken into account in the monitoring of volcanic activity, it has been shown that the Nevado del Ruiz volcano continues to exhibit behavioral instability.
Seismicity related to fluid dynamics inside volcanic conduits decreased in number of earthquakes, but increased slightly in seismic energy released, compared to the previous week. This seismic activity was characterized by the appearance of continuous volcanic tremors, tremor pulses, long and very long period earthquakes. In general, these signals exhibited moderate to low energy levels, variable spectral content, and were located primarily within Arenas Crater.
A report from Los Nevados National Natural Park officials and field staff confirmed gas and ash emissions associated with some of these seismic signals.

 

The seismicity associated with rock fracturing maintained similar levels in terms of the number of earthquakes, although it showed an increase in the level of seismic energy released, compared to the previous week.
This seismic activity was located mainly to the southwest of the volcanic edifice, on the border with the Paramillo del Cisne volcano, and to a lesser extent in the Arenas crater and in the northeast and northwest sectors. The depth of the earthquakes varied between 0.5 and 6 km. The maximum magnitude recorded during the week was 1.0 ML (local magnitude), corresponding to the earthquake that occurred on July 3 at 09:03 (local time), located 4.8 km southwest of the Arenas crater, at a depth of 3.8 km. The source of the southwestern sector continued to be active during the week and the event of maximum magnitude was recorded in this area.

 

Likewise, through the FLIR cameras (thermographic cameras) of the volcanic monitoring network, changes in the relative temperature of the emitted material have been observed. Registration of new signals is not rejected
seismic events of this type that may be associated with emissions of gas and ash, which will be dispersed depending on the prevailing wind regime at the time of emission.


The deformation of the volcanic surface, measured from GNSS (Global Navigation Satellite System) stations and electronic inclinometers, continued to show a stable trend.
The volcano continues to emit water vapor and gases, mainly sulfur dioxide (SO2). Emission levels were estimated from data obtained from Scandoas stations and satellite image processing. While monitoring the volcano's thermal activity, over the past week the MIROVA and NASAFIRMS web portals have reported low-energy thermal anomalies.
The column of gas and steam reached a maximum height of 1889 m measured at the top of the volcano on July 2. The dispersion of the column was governed by the direction of the wind, which showed a predominant tendency towards the western side of the volcanic edifice.
The Nevado del Ruiz volcano continues at the Amarillo level of activity. Phenomena such as swarms of earthquakes, some of which are felt, ash emissions, lahars, morphological changes, noises and smells of volcanic gases, among others, can occur at this level, which can alter the quality of life of the populations of the volcanic influence zone. Although the instability of the volcano has lasted for more than eleven years, it is essential not to get used to its behavior and to be attentive to official information published by the Colombian Geological Service. The authorities of the departments of Caldas, Tolima, Risaralda, Quindío and Cundinamarca are invited to take extreme measures focused on knowledge and risk reduction processes, as well as disaster management as preparedness measures for the future activity of the volcano Nevada del Ruiz.


Source: Servicio Geologico Columbiano

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sangay - 07.07.2022 / 06h43 - webcam ECI911 / IGEPN - un clic pour agrandir

Sangay - 07.07.2022 / 06h43 - webcam ECI911 / IGEPN - un clic pour agrandir

Au Sangay, en Equateur, les niveaux d'activité superficiel et interne restent élevé, avec tendance en hausse pour l'activité superficielle.

La sismicité est caractérisée par :
- un séisme Longue période (LP)
- 59 séismes d'explosion (EXP)
- 45 périodes de Trémor d'émission (TREMI) 45
- un séisme Volcano tectonique (VT)

 

Le VAAC de Washington a signalé trois rejets de cendres avec des hauteurs variant entre 870 m et 1.170 m au-dessus du niveau du cratère et avec direction vers l'Ouest.
Le système FIRMS enregistre 65 anomalies thermiques, tandis que le système MIROVA enregistre 1 anomalie thermique très élevée (1326 MW) et 1 élevée (196 MW), sur le flanc sud-est./ ces anomalies se poursuivent.
Des matériaux incandescents ont été observés sur le flanc sud-est.

Niveau d'alerte - SNGRE : Jaune

 

Sources : IGEPN bulletin journalier 06-07,07,2022 / 11h-11h, Mirova

Reventador -  Émission de gaz et de cendres. -  Webcam Copete / IGEPN 07/07/2022 06:46 TL - un clic pour agrandir

Reventador - Émission de gaz et de cendres. - Webcam Copete / IGEPN 07/07/2022 06:46 TL - un clic pour agrandir

 Reventador - anomalies thermiques au 08.07.2022 / 03h10  - Doc.Mirova _MODIS_logVRP

Reventador - anomalies thermiques au 08.07.2022 / 03h10 - Doc.Mirova _MODIS_logVRP

Au Reventador, toujours en Equateur, l'IGEPN renseigne des niveaux d'activité de surface et d'activité interne modérés, et sans changements. 

La sismicité est caractérisée par : 50 séismes Longue Période (LP), 33 séismes d'explosion (EXP), 7 épisodes de trémor (TREMI)

Plusieurs émissions de cendres et de gaz ont été observées, avec des hauteurs de 500 à 800 m au-dessus du niveau du cratère et avec une direction vers l'ouest. Le VAAC de Washington a signalé une émission de cendres avec une hauteur de 1338 m au-dessus du niveau du cratère, avec une direction vers l'ouest.

Le système FIRMS enregistre 10 anomalies thermiques et le système MIROVA enregistre 1 anomalie thermique modérée.

A l'aube , une incandescence a été observée dans la partie supérieure de l'édifice volcanique, et une coulée de lave active dans le flanc Nord-Est.

 

Sources : IGEPN bulletin journalier 06-07,07,2022 / 11h-11h & Mirova

 La surface active du lac Halema'uma'u, comme on le voit lors d'un changement de champ d'observation de l'éruption du sommet du Kīlauea le 29 juin 2022. La lave coule de gauche à droite sur cette photo, et plusieurs zones d'éclaboussures peuvent être vues (les taches rouges au centre de la photo et le long du bord du lac). Le lac actif est à 7 mètres sous le reste de la surface du lac. La partie principale du lac est à 1 mètre au-dessus de la petite section pincée. Photo USGS par L. Gallant. - un clic pour agrandir

La surface active du lac Halema'uma'u, comme on le voit lors d'un changement de champ d'observation de l'éruption du sommet du Kīlauea le 29 juin 2022. La lave coule de gauche à droite sur cette photo, et plusieurs zones d'éclaboussures peuvent être vues (les taches rouges au centre de la photo et le long du bord du lac). Le lac actif est à 7 mètres sous le reste de la surface du lac. La partie principale du lac est à 1 mètre au-dessus de la petite section pincée. Photo USGS par L. Gallant. - un clic pour agrandir

L'éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema'uma'u, s'est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l'activité de lave récente a été confinée au cratère, et les données actuelles indiquent que ce scénario est susceptible de se poursuivre. Aucun changement significatif n'a été noté au sommet ou dans l'une ou l'autre des zones de faille.
L'éruption de lave de l'évent ouest de Halema'uma'u dans le lac de lave actif s'est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Le niveau de lave dans le lac a augmenté d'environ 4 mètres le 6 juillet après-midi en association avec l'inflation au sommet; depuis lors, le niveau de lave est stable. Les vues nocturnes de la webcam ont montré des éclaboussures de faible niveau au niveau de l'évent ouest, atteignant des hauteurs ne dépassant pas 10 mètres au-dessus de l'évent. Un seul suintement de lave relativement petit a été actif au sud du lac de lave actif, mais aucun autre suintement n'a été apparent sur le reste du fond du cratère.

Les mesures de survol du 17 juin 2022 ont indiqué que le fond du cratère avait connu une élévation totale d'environ 120 mètres à ce moment-là, et que 93 millions de mètres cubes de lave avaient été effusés depuis le début de cette éruption le 29 septembre 2021. Les inclinomètres du sommet ont commencé à suivre une forte inclinaison inflationniste tôt hier après-midi, qui se poursuit à un rythme réduit ce matin, tout comme la progression typique d'un événement de déflation-inflation (DI) dans la région du sommet. Un taux d'émission de dioxyde de soufre (SO2) d'environ 720 tonnes par jour (t/j) a été mesuré hier, le 6 juillet 2022.
Niveau d'alerte volcanique actuel : Watch
Code couleur actuel de l'aviation : Orange

 

Source : HVO-USGS

Nevado del Ruiz - photo archives SGC - un clic pour agrandir

Nevado del Ruiz - photo archives SGC - un clic pour agrandir

Au cours de la semaine dernière, selon l'analyse et l'évaluation des paramètres pris en compte dans le suivi de l'activité volcanique, il a été démontré que le volcan Nevado del Ruiz continue de présenter une instabilité de comportement.
La sismicité liée à la dynamique des fluides à l'intérieur des conduits volcaniques a diminué en nombre de tremblements de terre, mais a légèrement augmenté en énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Cette activité sismique a été caractérisée par l'apparition de trémors volcaniques continus, d'impulsions de trémor, de séismes de longue et très longue période. En général, ces signaux présentaient des niveaux d'énergie modérés à faibles, un contenu spectral variable et étaient situés principalement dans le cratère Arenas.
Un rapport des responsables du parc naturel national de Los Nevados et du personnel de terrain a confirmé les émissions de gaz et de cendres associées à certains de ces signaux sismiques.

 

La sismicité associée à la fracturation des roches a maintenu des niveaux similaires en termes de nombre de tremblements de terre, bien qu'elle ait montré une augmentation du niveau d'énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente.
Cette activité sismique était localisée principalement au sud-ouest de l'édifice volcanique, à la frontière avec le volcan Paramillo del Cisne, et dans une moindre mesure dans le cratère Arenas et dans les secteurs nord-est et nord-ouest. La profondeur des tremblements de terre variait entre 0,5 et 6 km. La magnitude maximale enregistrée pendant la semaine était de 1,0 ML (magnitude locale), correspondant au tremblement de terre survenu le 3 juillet à 09h03 (heure locale), situé à 4,8 km au sud-ouest du cratère Arenas, à une profondeur de 3,8 km. La source du secteur sud-ouest a continué d'être active au cours de la semaine et l'événement de magnitude maximale a été enregistrées dans ce domaine.

 

De même, à travers les caméras FLIR (caméras thermographiques) du réseau de surveillance volcanique, des changements dans la température relative du matériau émis ont été observés. L'enregistrement de nouveaux signaux n'est pas rejeté
les événements sismiques de ce type qui peuvent être associés à des émissions de gaz et de cendres, qui seront dispersés en fonction du régime de vent dominant au moment de l'émission.


La déformation de la surface volcanique, mesurée à partir des stations GNSS (Global Navigation Satellite System) et des inclinomètres électroniques, a continué à montrer une tendance stable.
Le volcan continue d'émettre de la vapeur d'eau et des gaz, principalement du dioxyde de soufre (SO2). Les niveaux d'émission ont été estimés à partir des données obtenues des stations de Scandoas et des traitement d'images satellitaires. En surveillant l'activité thermique du volcan, au cours de la semaine dernière, les portails Web MIROVA et NASAFIRMS ont signalé des anomalies thermiques à basse énergie.
La colonne de gaz et de vapeur a atteint une hauteur maximale de 1889 m mesurée au sommet du volcan, le 2 juillet. La dispersion de la colonne était gouvernée par la direction du vent, qui présentait une tendance prédominante vers le côté ouest de l'édifice volcanique.
Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d'activité Amarillo. Des phénomènes tels que des essaims de tremblements de terre, dont certains ressentis, des émissions de cendres, des lahars, des changements morphologiques, des bruits et des odeurs de gaz volcaniques, entre autres, peuvent se produire à ce niveau, ce qui peut altérer la qualité de vie des populations de la zone de ​​influence volcanique. Bien que l'instabilité du volcan dure depuis plus de onze ans, il est primordial de ne pas s'habituer à son comportement et d'être attentif aux informations officielles publiées par le Service géologique colombien. Les autorités des départements de Caldas, Tolima, Risaralda, Quindío et Cundinamarca sont invitées à prendre des mesures extrêmes axées sur les processus de connaissance et de réduction des risques, ainsi que la gestion des catastrophes comme mesures de préparation à l'activité future du volcan Nevado del Ruiz.


Source : Servicio Geologico Columbiano

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
The Fuego and the Acatenango, rarely photographed from this point of view - doc. Conred 07.2022 - one click to enlarge

The Fuego and the Acatenango, rarely photographed from this point of view - doc. Conred 07.2022 - one click to enlarge

The OVFGO, observatory of the Fuego volcano, reports a weak white fumarole at a height of 4,500 meters above sea level which disperses in a west and southwest direction, as well as 5 to 8 explosions per hour of weak and moderate characteristics: these explosions generate a column of gas and ash from a height of 4,500 to 4,900 meters above sea level which spreads to the west and southwest of the volcano at a distance of 15 kilometers, and are accompanied by weak and moderate rumblings with a weak shock wave.

At night and early in the morning, an incandescent pulse was observed 200 meters above the crater. Weak and moderate avalanches are also recorded around the crater and towards the ravines of Ceniza, Taniluyá, Santa Teresa, Honda and Las Lajas. A locomotive noise lasting 1 to 3 minutes is reported. Ash falls are reported at Panimaché I, Panimaché II, Morelia, Santa Sofía, Finca Palo Verde, Sangre de Cristo and others in that direction.

A lava flow is reported in the direction of the Ceniza ravine with a length of 100 meters, avalanches originate at the front of this flow.

 

Source: OVFGO / INSIVUMEH

Ebeko - Video Screenshot 19.06.2022 Artem Bogatyrev via MK RU

Ebeko - Video Screenshot 19.06.2022 Artem Bogatyrev via MK RU

KVERT reported that moderate activity at Ebeko was ongoing. A thermal anomaly over the volcano was identified in satellite images on June 23. According to volcanologists from Severo-Kurilsk (Paramushir Island, about 7 km to the E), the explosions generated ash plumes that rose up to 3.5 km (11,500 ft) above the sea ​​level. and drifted NW, NE and SE on June 24, 25 and 30.

 

On July 3, Moderate eruptive activity of the volcano continues. According to visual data from Severo-Kurilsk volcanologists, an explosion sent ash up to 3.0 km a.s.l., an ash cloud drifted east from the volcano.

According to visual data from Severo-Kurilsk volcanologists, an explosion sent ash up to 1.8 km a.s.l., an ash cloud drifted southeast from the volcano on July 7.

A moderate eruptive activity of the volcano continues. Ash explosions up to 6 km above sea level could occur at any time. Ongoing activity could affect low-flying aircraft and Severo-Kurilsk airport.

The aviation code remains orange.

 

Source: KVERT & Global Volcanism Program

Vulcano - Temporal recording of CO2 flux (in g/m2/day) emitted by soils recorded at C. Sicily, Rimessa, P4max and Faraglione. - Doc. INGV OE - one click to enlarge

Vulcano - Temporal recording of CO2 flux (in g/m2/day) emitted by soils recorded at C. Sicily, Rimessa, P4max and Faraglione. - Doc. INGV OE - one click to enlarge

Vulcano / La Fossa and discoloration of the waters between Porto Levante and Vulcanello - Sentinel-2 image 30.06.2022 - click to enlarge

Vulcano / La Fossa and discoloration of the waters between Porto Levante and Vulcanello - Sentinel-2 image 30.06.2022 - click to enlarge

At Vulcano, between June 27 and July 3, 2022, the temperatures of the fumaroles at the edge of the crater remain stable at high values.
During the last week, CO2 fluxes in the summit area have been maintained at constant values, around 9017 g/m2/g.
The SO2 flux in the crater area remains at a medium-high level, and decreasing
The CO2 fluxes at the base of the La Fossa cone and in the Vulcano Porto area, recorded in the C. Sicilia, Rimessa and P4max sites continue to show higher values ​​in the background, while in the site Faraglione, values ​​close to the bottom are recorded.
Geochemistry of thermal aquifers: The level values ​​measured in the Bambara well do not show any significant changes. Conductivity values ​​remain constant at medium-high levels.
Local seismicity: low seismic activity both for high frequency events and for VLPs
Regional seismicity: No regional seismic activity.
The network of GNSS stations and the clinometric network did not register any significant changes.

 

 

Source: INGV OE – weekly bulletin 06/27/2022 – 07/03/2022 (issue date 07/05/2022)

Etna - activity of the summit craters on 03.07.2022 - Doc. INGV OE

Etna - activity of the summit craters on 03.07.2022 - Doc. INGV OE

At Etna, between June 27 and July 3, 2022, the INGV OE reports degassing activity from the summit craters.
Low fracturing seismic activity is observed, and the tremor amplitude remains at medium-high levels.
Infrasound activity is fluctuating, with sources concentrated near Bocca Buova
GNSS data shows a recovery in inflation.
The flux of SO2 at an average level
The flux of CO2 from the ground is at low average values.
The partial pressure of dissolved CO2 in the aquifer shows values ​​in seasonal variability. The latest He data refer to the date of 06/23/2022 and are at medium-high values.
The thermal activity in the summit area was high level in correspondence with the effusive activity which ended on June 16th. In the following days, especially last week, the level was low.

 

Source: INGV OE – weekly bulletin 06/27/2022 – 07/03/2022 (issue date 07/05/2022)

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le Fuego et l'Acatenango, rarement photographié de ce point de vue - doc. Conred 07.2022 - un clic pour agrandir

Le Fuego et l'Acatenango, rarement photographié de ce point de vue - doc. Conred 07.2022 - un clic pour agrandir

L'OVFGO, observatoire du volcan Fuego, signale une faible fumerolle blanche à une hauteur de 4.500 mètres d'altitude qui se disperse dans une direction ouest et sud-ouest, ainsi que de 5 à 8 explosions par heure de caractéristiques faibles et modérées : ces explosions génèrent une colonne de gaz et cendres d'une hauteur de 4 500 à 4 900 mètres au-dessus du niveau de la mer qui se propage à l'ouest et au sud-ouest du volcan à une distance de 15 kilomètres, et sont accompagnées de grondements faibles et modérés avec une faible onde de choc.

La nuit et tôt le matin, une impulsion incandescente a été observée à 200 mètres au-dessus du cratère. Des avalanches faibles et modérées sont également enregistrées autour du cratère et vers les ravins de Ceniza, Taniluyá, Santa Teresa, Honda et Las Lajas. Un bruit de locomotive d'une durée de 1 à 3 minutes est signalé. Des chutes de cendres sont signalées à Panimaché I, Panimaché II, Morelia, Santa Sofía, Finca Palo Verde, Sangre de Cristo et d'autres dans cette direction.

Une coulée de lave est signalée en direction du ravin de Ceniza d'une longueur de 100 mètres, des avalanches prennent naissance à l'avant de cette coulée.

 

Source : OVFGO / INSIVUMEH

 Ebeko - Capture d'écran vidéo 19.06.2022 Artem Bogatyrev via MK RU

Ebeko - Capture d'écran vidéo 19.06.2022 Artem Bogatyrev via MK RU

Le KVERT a signalé qu'une activité modérée à l'Ebeko était en cours. Une anomalie thermique sur le volcan a été identifiée sur des images satellites le 23 juin. Selon les volcanologues de Severo-Kurilsk (île de Paramushir, à environ 7 km à l'E), les explosions ont généré des panaches de cendres qui se sont élevés jusqu'à 3,5 km (11 500 pieds) au-dessus du niveau de la mer. et a dérivé vers le NW, le NE et le SE les 24, 25 et 30 juin.

 

Le 3 juillet, Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, une explosion a envoyé des cendres jusqu'à 3,0 km d'altitude, un nuage de cendres dérive vers l'est du volcan.

Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, une explosion a envoyé des cendres jusqu'à 1,8 km d'altitude, un nuage de cendres dérive vers le sud-est du volcan, le 7 juillet.

Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu'à 6 km au-dessus du niveau de la mer pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l'aéroport de Severo-Kurilsk.

Le code aviation reste orange.

 

Source : KVERT & Global Volcanism Program

Vulcano - Enregistrement temporel du flux de CO2 (en g/m2/jour) émis par les sols enregistré au C. Sicile, Rimessa, P4max et Faraglione. - Doc. INGV OE - un clic pour agrandir

Vulcano - Enregistrement temporel du flux de CO2 (en g/m2/jour) émis par les sols enregistré au C. Sicile, Rimessa, P4max et Faraglione. - Doc. INGV OE - un clic pour agrandir

Vulcano / La Fossa et décoloration des eaux entre Porto Levante et Vulcanello - image Sentinel-2 30.06.2022 - un clic pour agrandir

Vulcano / La Fossa et décoloration des eaux entre Porto Levante et Vulcanello - image Sentinel-2 30.06.2022 - un clic pour agrandir

A Vulcano, entre le 27 juin et le 3 juillet 2022, les températures des fumerolles au bord du cratère restent stables sur des valeurs élevées.
Au cours de la dernière semaine, les flux de CO2 dans la zone du sommet se maintiennent à des valeurs constantes, autour de 9017 g/m2/g.
Le flux de SO2 dans la zone du cratère reste à un niveau moyen-élevé, et en diminution
Les flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto, enregistrés dans les sites C. Sicilia, Rimessa et P4max continuent d'afficher des valeurs supérieures à l'arrière-plan, tandis que dans le site Faraglione, des valeurs proches du fond sont enregistrées.
Géochimie des aquifères thermiques : Les valeurs de niveau mesurées dans le puits Bambara ne montrent pas de changements importants. Les valeurs de conductivité restent constantes à des niveaux moyens-élevés.
Sismicité locale : faible activité sismique à la fois pour les événements à haute fréquence et pour les VLP
Sismicité régionale : Aucune activité sismique régionale.
Le réseau de stations GNSS et le réseau clinométrique n'ont pas enregistré de changements significatifs.

 

 

Source : INGV OE – bulletin hebdomadaire 27/06/2022 – 03/07/2022 (date d'émission 05/07/2022)

 Etna  - activité des cratères sommitaux au 03.07.2022 - Doc. INGV OE

Etna - activité des cratères sommitaux au 03.07.2022 - Doc. INGV OE

A l'Etna, entre le 27 juin et le 3 juillet 2022, l'INGV OE rapporte une activité de dégazage des cratères sommitaux.
Une faible activité sismique de fracturation est observée, et l'amplitude de trémor reste à des niveaux moyens-élevés.
L'activité infrasonore est fluctuante, avec des sources concentrées près de la Bocca Buova
Les données GNSS montrent une reprise de l'inflation.
Le flux de SO2 à un niveau moyen
Le flux de CO2 du sol est à des valeurs moyennes faibles.
La pression partielle de CO2 dissous dans l'aquifère montre des valeurs dans la variabilité saisonnière. Les dernières données He se réfèrent à la date du 23/06/2022 et se situent à des valeurs moyennes-élevées.
L'activité thermique dans la zone sommitale était de haut niveau en correspondance de l'activité effusive qui s'est terminée le 16 juin. Dans les jours suivants, notamment la semaine dernière, le niveau a été bas.

 

Source : INGV OE – bulletin hebdomadaire 27/06/2022 – 03/07/2022 (date d'émission 05/07/2022)

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog