Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Santiaguito - 05.07.2022 / 11:33 p.m. - column of ash at the lava front, from San Marcos Palajunoj, note the top of the Caliente dome and the lava flow on its left. -Doc. Insivumeh - one click to enlarge

Santiaguito - 05.07.2022 / 11:33 p.m. - column of ash at the lava front, from San Marcos Palajunoj, note the top of the Caliente dome and the lava flow on its left. -Doc. Insivumeh - one click to enlarge

At Santiaguito (Guatemala),a period of high extrusive activity in recent months has built up a blocky lava flow, which begins in the upper part of the southwest flank of the Caliente dome and moves along the San Isidro channel.

Today, this lava flow has an approximate length of 3385 meters. The topology or shape of this lava flow is dominated by unstable stacked blocks, both in its upper part and in its lateral edges and frontal part, which, when collapsing, can frequently cause avalanches and flows pyroclastics with weak to moderate characteristics, conducive to incandescence and the emission of fine ash easily moved by the wind.

Simultaneously, during the previous months, constant degassing, weak explosions and avalanches of moderate to strong characteristics were generated from the dome of the Caliente Dome.

This level of activity is expected to continue in the coming weeks and the possibility of further material collapses and the lava flow increasing its lateral and vertical dimensions is not excluded. So also weak to moderate explosions which produce degassing and columns of ash at 3500 meters altitude.

The Insivumeh recalls the ban on approaching the 5 kilometer restriction zone around the domes of Santiaguito; it asks the Municipality of El Palmar to grant the necessary maintenance to the suspension bridges that cross the Nimá I, Nimá II and San Isidro rivers, which represent access and evacuation routes to and from the work areas agriculture of the inhabitants of the municipality.

 

Source: Insivumeh, special volcanological bulletin of 05.07.2022 / 7:39 p.m. local time.

Fuego - lava flow towards the barranca Ceniza on 05.07.2022 / 2:48 p.m. - Insivumeh webcam - one click to enlarge

Fuego - lava flow towards the barranca Ceniza on 05.07.2022 / 2:48 p.m. - Insivumeh webcam - one click to enlarge

The effusive activity in the Fuego volcano has decreased on July 5, however it still maintains a lava flow 200 meters in length towards the Ceniza ravine. . During the last hours, the activity in the crater generated weak, moderate and some strong explosions accompanied by a weak shock wave and abundant ash columns with heights of 4,800 meters above the level of the sea ​​(15,748 feet) which are scattered to the west and southwest of the volcanic complex, at a distance of about 30 kilometers. Ash falls are reported in the communities of Santa Sofía, Morelia, Panimaché I and II, El Porvenir and others in these directions.

Seismic and acoustic monitoring parameters, as well as observations made in the field by observers from the Fuego Volcano Observatory (OVFGO) indicate that the lava flow will disappear in the next few hours or days. However, it should be taken into account that there is always the probability of sudden increases in activity in the coming days or weeks, which could generate more lava flows in other ravines, prolonged periods degassing and moderate to strong avalanches in one of the canyons.

It is also necessary to consider the rains which generate high values ​​of precipitation around the Fuego volcano, because they remobilize the material previously deposited in the ravines. Therefore, all necessary precautions must be taken, mainly in the afternoon and at night, when the lahars descend.

 

Source: Insivumeh, special bulletin of 05.07.2022 / 4:37 p.m. local time

Sabancaya - activity from 27.06 to 03.07.2022 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - activity from 27.06 to 03.07.2022 - Doc. I.G.Peru

The eruptive activity of Sabancaya, in Peru, has remained at moderate levels this past week (June 27 to July 3, 2022), with an average of 22 daily explosions, accompanied by plumes of gas and ash up to 2,200 meters above Summit.

The I.G.P. detected during this period 305 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of magmatic fluids, and VT earthquakes related to rock fracturing.

No significant deformation anomalies.

Ten thermal anomalies, with a max. of 41 MW, have been identified, associated with the presence of a dome in the crater.

The volcanic alert remains in Naranja, associated with a non-accessible zone of 12 km radius around the crater.

 

Source: I.G.Peru

The Kilauea measurement campaign will be done as in January 2021, where a helicopter carried an airborne electromagnetic induction sensor over parts of northeastern Wisconsin as part of a USGS study aimed at to map the aquifers of the region. - USGS photo - one click to enlarge

The Kilauea measurement campaign will be done as in January 2021, where a helicopter carried an airborne electromagnetic induction sensor over parts of northeastern Wisconsin as part of a USGS study aimed at to map the aquifers of the region. - USGS photo - one click to enlarge

The U.S. Geological Survey is conducting a helicopter geophysical survey of unpopulated portions of Kīlauea Volcano on the island of Hawaiʻi July 5-25, 2022. Data will be collected with a 50-by-80-foot horizontal oval-shaped loop suspended 100 feet below a helicopter flying approximately 115-165 feet above the ground or treetops.

The data will be used to image the shallow (600 meters or 2,000 feet upper) magmatic structure, fault systems and subterranean waterways above Kīlauea.

The survey aircraft will not fly over or collect data from residential areas or other regions excluded by Federal Aviation Administration regulations or Hawaii Volcanoes National Park policies.

 

Source: USGS

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Santiaguito - 05.07.2022 / 23h33 - colonne de cendres au front de lave,depuis San Marcos Palajunoj,  à noter le sommet du dôme Caliente et la coulée de lave sur sa gauche. -Doc. Insivumeh - un clic pour agrandir

Santiaguito - 05.07.2022 / 23h33 - colonne de cendres au front de lave,depuis San Marcos Palajunoj, à noter le sommet du dôme Caliente et la coulée de lave sur sa gauche. -Doc. Insivumeh - un clic pour agrandir

Au Santiaguito, une période de forte activité extrusive au cours des derniers mois, a construit une coulée de lave en blocs, qui commence dans la partie supérieure de le flanc sud-ouest du dôme Caliente et se déplace le long du canal de San Isidro.

Aujourd'hui, cette coulée de lave a une longueur approximative de 3385 mètres. La topologie ou la forme de cette coulée de lave est dominée par des blocs empilés instables, tant dans sa partie supérieure que dans ses bords latéraux et sa partie frontale, qui, lorsqu'ils s'effondrent, peuvent fréquemment provoquer des avalanches et des coulées pyroclastiques de caractéristiques faibles à modérées, propices à l'incandescence et à l'émission de cendre fine facilement déplacée par le vent.

Simultanément, au cours des mois précédents, un dégazage constant, de faibles explosions et des avalanches de caractéristiques modérées à fortes ont été générés à partir du dôme du dôme Caliente.

Ce niveau d'activité devrait se poursuivre dans les semaines à venir et la possibilité d'autres effondrements de matériaux et de la coulée de lave augmentant ses dimensions latérales et verticales n'est pas exclue. Donc aussi des explosions faibles à modérées qui produisent des dégazages et des colonnes de cendres à 3500 mètres d'altitude.

L'Insivumeh rappelle l'interdiction d'approcher la zone de restriction de 5 kilomètres autour des dômes de Santiaguito ; elle demande à la municipalité d'El Palmar d'accorder l'entretien nécessaire aux ponts suspendus qui traversent les rivières Nimá I, Nimá II et San Isidro, qui représentent des voies d'accès et d'évacuation vers et depuis les zones de travail agricole des habitants de la municipalité.

 

Source : Insivumeh , bulletin volcanologique spécial du 05,07,2022 / 19h39 locale.

 Fuego - coulée de lave en direction de la barranca Ceniza le 05.07.2022 / 14h48 - webcam Insivumeh -  un clic pour agrandir

Fuego - coulée de lave en direction de la barranca Ceniza le 05.07.2022 / 14h48 - webcam Insivumeh - un clic pour agrandir

L'activité effusive dans le volcan Fuego a diminué ce 5 juillet, cependant il maintient toujours une coulée de lave de 200 mètres de longueur en direction du ravin Ceniza. . Au cours des dernières heures, l'activité dans le cratère a généré des explosions faibles, modérées et quelques fortes accompagnées d'une faible onde de choc et de colonnes de cendres abondantes avec des hauteurs de 4 800 mètres au-dessus du niveau de la mer (15 748 pieds) qui sont dispersées à l'Ouest et Au sud-ouest du complexe volcanique, à une distance d'environ 30 kilomètres. Des chutes de cendres sont signalées dans les communautés de Santa Sofía, Morelia, Panimaché I et II, El Porvenir et d'autres dans ces directions.

Les paramètres de suivi sismique et acoustique, ainsi que les observations faites sur le terrain par les observateurs de l'Observatoire des volcans du volcan Fuego (OVFGO) indiquent que la coulée de lave va disparaître dans les prochaines heures ou jours. Cependant, il convient de tenir compte du fait qu'il existe toujours la probabilité d'augmentations soudaines de l'activité dans les jours ou semaines à venir, ce qui pourrait générer davantage de coulées de lave dans d'autres ravins, des périodes prolongées de dégazage et des avalanches modérées à fortes dans l'un des canyons.

Il faut de plus considérer les pluies qui génèrent des valeurs élevées de précipitations autour du volcan Fuego, car elles remobilisent le matériel précédemment déposé dans les ravins.

Par conséquent, toutes les précautions nécessaires doivent être prises, principalement l'après-midi et la nuit, lorsque les lahars descendent.

 

Source : Insivumeh , bulletin spécial du 05,07,2022 / 16h37 locale

Sabancaya - activité du 27.06 au 03.07.2022 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - activité du 27.06 au 03.07.2022 - Doc. I.G.Peru

L'activité éruptive du Sabancaya, au Pérou,se maintient à des niveau modérés cette dernière semaine ( 27 juin au 3 juillet 2022), avec une moyenne de 22 explosions journalières, accompagnées de panaches de gaz et cendres jusqu'à 2.200 mètres au dessus du sommet.

L'I.G.P. a détecté au cours de cette période 305 séismes d'origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques, et des séismes VT en lien avec la fracturation de roches.

Pas d'anomalies significatives de déformation.

Dix anomalies thermiques, avec une valeur max. de 41 MW, ont été identifiées, associées à la présence d'un dôme dans le cratère.

L'alerte volcanique reste à Naranja, associée à une zone non accessible de 12 km de rayon autour du cratère.

 

Source : I.G.Peru

La campagne de mesures sur le Kilauea sera faite comme en janvier 2021, où un hélicoptère a transporté un capteur d'induction électromagnétique aéroporté au-dessus de certaines parties du nord-est du Wisconsin dans le cadre d'une étude de l'USGS visant à cartographier les aquifères de la région. - photo USGS - un clic pour agrandir

La campagne de mesures sur le Kilauea sera faite comme en janvier 2021, où un hélicoptère a transporté un capteur d'induction électromagnétique aéroporté au-dessus de certaines parties du nord-est du Wisconsin dans le cadre d'une étude de l'USGS visant à cartographier les aquifères de la région. - photo USGS - un clic pour agrandir

L' U.S. Geological Survey mène une étude géophysique par hélicoptère sur des parties non peuplées du volcan Kīlauea sur l'île d'Hawaiʻi du 5 au 25 juillet 2022. Les données seront collectées avec une boucle horizontale de 50 par 80 pieds de forme ovale suspendue 100 pieds sous un hélicoptère volant à environ 115-165 pieds au-dessus du sol ou de la cime des arbres.

Les données seront utilisées pour imager la structure magmatique peu profonde (600 mètres ou 2.000 pieds supérieurs), les systèmes de failles et les voies d'eau souterraine au-dessus du Kīlauea.

L'avion d'enquête ne survolera ni ne collectera de données provenant de zones résidentielles ou d'autres régions exclues par les réglementations de la Federal Aviation Administration ou les politiques du parc national des volcans d'Hawaï.

 

Source : USGS

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Fuego - pyroclastic flow descending the barranca Ceniza - photo special bulletin Insivumeh04.07.2022 / 10:20 a.m. - one click to enlarge

Fuego - pyroclastic flow descending the barranca Ceniza - photo special bulletin Insivumeh04.07.2022 / 10:20 a.m. - one click to enlarge

The effusive activity of the Fuego volcano recorded a gradual increase from the night of July 2 this year, accompanied by periods of constant and abundant degassing that last from a few minutes to a few hours.

This generated the formation of a new lava flow more than 1000 meters long in the direction of the Ceniza ravine, also generating, according to the recordings of the seismic stations and what is reported by the Fire Volcano Observatory (OVFGO ) , a pyroclastic flow in the barranca Ceniza and with a high probability that they also descend into nearby ravines, such as Trinidad.

At this time, you can see tall columns of ash coming from the crater and curtains of ash that reach up to 5,000 meters high, formed by the descent of pyroclastic flows that travel about 6 km. Low to moderate train locomotive type noises are heard almost constantly around the volcano. This will continue to cause fine ash to fall in communities near these ravines, such as Panimaché I and II, Morelia, Santa Sofia, Yucales, Palo Verde, El Porvenir, La Rochela, Guadalupe, El Zapote.

This activity can generate new lava flows in more ravines, as well as produce violent ash-laden explosions. It is likely that pyroclastic flows will continue to be generated, which could affect communities near the ravines of Ceniza and Trinidad, such as La Rochela, La Asunción, Guadalupe, Zapote, which is why you should not stay near or in the barrancas of the volcano.

 

Sources: Insivumeh, special volcanological bulletin #056-2022 & Conred

Fuego - pyroclastic flow descending the barranca Ceniza, view of the Agua volcano - photo special bulletin Insivumeh04.07.2022 / 10:20 a.m. - one click to view

Fuego - pyroclastic flow descending the barranca Ceniza, view of the Agua volcano - photo special bulletin Insivumeh04.07.2022 / 10:20 a.m. - one click to view

Fuego - activity of 04.07.2022 - photo Conred - one click to enlarge

Fuego - activity of 04.07.2022 - photo Conred - one click to enlarge

An extrusive-effusive eruption continues at Bezymianny, characterized by strong fumarolic activity, incandescence of the lava dome, and hot avalanches that accompany this process.

Satellite data from KVERT showed a thermal anomaly over the volcano.

The Aviation Color Code is yellow.

 

Source: KVERT

Bezymianny - fumarolic activity - photo KVERT / Markov 07.06.2022

Bezymianny - fumarolic activity - photo KVERT / Markov 07.06.2022

"Tajogaite Volcano" was the name chosen by the majority of participants in the promoted process of "Revivir El Valle" to name the last recorded eruption in Cumbre Vieja, La Palma, during a consultation attended by 4,283 people from the island of La Palma and outside the island.

Commonly, the name of the volcano is the one with which it is most named by the local population, by its closest inhabitants, who are those to whom the greatest recurrence in the use of its name is attributed.

 

Source: rtvc

La Palma / Cumbre Vieja - "Volcan Tajogaite" is the name given to the last born - InVolcan photo archives - one click to enlarge

La Palma / Cumbre Vieja - "Volcan Tajogaite" is the name given to the last born - InVolcan photo archives - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'activité effusive du volcan Fuego a enregistré une augmentation progressive à partir de la nuit du 2 juillet de cette année, accompagnée de périodes de dégazage constant et abondant qui durent de quelques minutes à quelques heures.

Cela a généré la formation d'une nouvelle coulée de lave de plus de 1000 mètres de long en direction du ravin de Ceniza, générant également, selon les enregistrements des stations sismiques et ce qui est rapporté par l'Observatoire du Volcan du Feu (OVFGO) , une coulée pyroclastique dans la barranca Ceniza et avec une forte probabilité qu'ils descendent également dans les ravins voisins, comme Trinidad.

 Fuego -  coulée pyroclastique descendant la barranca Ceniza - photo bulletin spécial Insivumeh04.07.2022 / 10h20 - un clic pour agrandir

Fuego - coulée pyroclastique descendant la barranca Ceniza - photo bulletin spécial Insivumeh04.07.2022 / 10h20 - un clic pour agrandir

 Fuego -  coulée pyroclastique descendant la barranca Ceniza, vue du volcan Agua - photo bulletin spécial Insivumeh04.07.2022 / 10h20  - un clic pour visualiser

Fuego - coulée pyroclastique descendant la barranca Ceniza, vue du volcan Agua - photo bulletin spécial Insivumeh04.07.2022 / 10h20 - un clic pour visualiser

A cette époque, on peut voir de hautes colonnes de cendres provenant du cratère et des rideaux de cendres qui atteignent jusqu'à 5 000 mètres de haut, formés par la descente de coulées pyroclastiques qui parcourent environ 6 km. Des bruits faibles et modérés de type locomotive de train sont entendus presque constamment autour du volcan. Cela continuera à faire tomber des cendres fines dans les communautés proches de ces ravins, telles que Panimaché I et II, Morelia, Santa Sofia, Yucales, Palo Verde, El Porvenir, La Rochela, Guadalupe, El Zapote.

Cette activité peut générer de nouvelles coulées de lave dans plus de ravins, ainsi que produire de violentes explosions chargées de cendres. Il est probable que des coulées pyroclastiques continueront à être générées, ce qui pourrait affecter les communautés proches des ravins de Ceniza et de Trinidad, telles que La Rochela, La Asunción, Guadalupe, Zapote, raison pour laquelle il ne faut pas rester à proximité ou dans les barrancas du volcan.

 

Sources : Insivumeh, bulletin volcanologique spécial #056-2022 & Conred

Fuego - activité du 04.07.2022 - photo Conred - un clic pour agrandir

Fuego - activité du 04.07.2022 - photo Conred - un clic pour agrandir

Une éruption extrusive-effusive se poursuit au Bezymianny, caractérisée par une forte activité fumerollienne, une incandescence du dôme de lave, et des avalanches chaudes qui accompagnent ce processus.

Les données satellitaires du KVERT ont montré une anomalie thermique sur le volcan.

Le code couleur de l'aviation est jaune.

 

Source : KVERT

 Bezymianny - activité fumerollienne - photo KVERT  / Markov 07.06.2022

Bezymianny - activité fumerollienne - photo KVERT / Markov 07.06.2022

"Volcan Tajogaite" a été le nom choisi par la majorité des participants au processus promu de "Revivir El Valle" pour nommer la dernière éruption enregistrée au Cumbre Vieja, à La Palma, lors d'une consultation à laquelle ont participé 4 283 personnes de l'île de La Palma et de l'extérieur de l'île.

Communément, le nom du volcan est celui avec lequel il est le plus nommé par la population locale, par ses habitants les plus proches, qui sont ceux à qui l'on attribue la plus grande récurrence dans l'utilisation de son nom.

 

Source : rtvc

La Palma / Cumbre Vieja - "Volcan Tajogaite" est le nom atttribué au dernier né - photo archives InVolcan - un clic pour agrandir

La Palma / Cumbre Vieja - "Volcan Tajogaite" est le nom atttribué au dernier né - photo archives InVolcan - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Anak Krakatau - 04.07.2022 / 00:04 WIB - Webcam Sertung PVMBG / Magma Indonesia - one click to enlarge

Anak Krakatau - 04.07.2022 / 00:04 WIB - Webcam Sertung PVMBG / Magma Indonesia - one click to enlarge

At Anak Krakatau, the PVMBG reports at the seismic level for July 3, 2022:

- 8 emission earthquakes, with an amplitude of 17 to 48 mm and the duration of the earthquake from 17 to 55 seconds.
- 168 low frequency earthquakes, with an amplitude of 8 to 45 mm and an earthquake duration of 4 to 15 seconds.
- 1 shallow volcanic earthquake, with an amplitude of 20 mm and an earthquake duration of 7 seconds.
- 4 episodes of continuous tremor, with an amplitude of 2-45 mm, dominating 8 mm.

Around midnight local time, a beautiful incandescence marked the crater.
 

The activity level remains at 3/siaga, with recommendations for people/visitors/tourists/climbers not to approach Mount Anak Krakatau, or engage in activities within 5km of the active crater.

 

Sources: PVMBG, Magma Indonesia

Anak Krakatau - Sentinel 2 Copernicus image from 01.07.2022 - one click to enlarge

Anak Krakatau - Sentinel 2 Copernicus image from 01.07.2022 - one click to enlarge

Thanks to documents and data from Sentinel-2 and Mirova, we can see that the activity continues on Manam.

Thermal anomalies have been identified, between VRP 2 and 21 MW since the beginning of July, in line with the previous months.

According to the GVP, this eruptive period began in late June 2014 and continues, with more frequent activity observed at the southern crater, and a concentration of eruption products in the southeast drainage.

 

Sources: Sentinel-2, Mirova, Mounts Project, global Volcanism Program

Manam - image Sentinel-2 bands 12,11,8A from 03.07.2022 / 00:47 - via Mounts project - click to enlarge

Manam - image Sentinel-2 bands 12,11,8A from 03.07.2022 / 00:47 - via Mounts project - click to enlarge

 Manam - thermal anomalies as of 07.04.2022 / 03h55  - doc. Mirova_MODIS_logVRP

Manam - thermal anomalies as of 07.04.2022 / 03h55 - doc. Mirova_MODIS_logVRP

The Phivolcs has issued a notice of increased activity of the Kanlaon volcano.

A total of 41 volcanic earthquakes around the summit area have been recorded since 5am on June 30, 2022 by the Kanlaon Volcano Network or KVN. These included 7 very shallow tornillo signals that could be associated with the movement of volcanic gases along fractures in the upper volcanic slopes.

In addition, ground deformation data from continuous GPS measurements indicate slight short-term inflation of the lower and middle slopes since January 2022, which is consistent with the continuous electronic record of flank inflation inclination. southeast since mid-March 2022. Short-term ground deformations and increased seismic activity are likely caused by shallow hydrothermal processes beneath the edifice that could generate phreatic or steam-driven eruptions from the summit crater.

 

DOST-PHIVOLCS would like to remind the public that Kanlaon Volcano is at Alert Level 1, which means it is at low level of unrest. Local government units and the public are strongly reminded that entry into the 4 kilometer radius Permanent Danger Zone (PDZ) is to be strictly prohibited due to the additional possibilities of sudden and dangerous steam eruptions. or groundwater. Civil aviation authorities should also advise pilots to avoid flying close to the volcano's summit, as ejecta from any sudden phreatic eruption can be hazardous to aircraft. DOST-PHIVOLCS is closely monitoring Kanlaon Volcano activity and any new developments will be relayed to all concerned.
 

Source: DOST-PHIVOLCS 03.07.2022 / 2 p.m.

Kanlaon - archive photo / unreferenced author - one click to enlarge

Kanlaon - archive photo / unreferenced author - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Anak Krakatau - 04.07.2022 / 00h04 WIB - Webcam Sertung PVMBG / Magma Indonesia

Anak Krakatau - 04.07.2022 / 00h04 WIB - Webcam Sertung PVMBG / Magma Indonesia

A l'Anak Krakatau, le PVMBG relève au niveau sismicité pour le 3 juillet 2022 :

- 8 séismes d'émission, avec une amplitude de 17 à 48 mm et la durée du tremblement de terre de 17 à 55 secondes.
- 168 séismes de basse fréquence, avec une amplitude de 8 à 45 mm et une durée de tremblement de terre de 4 à 15 secondes.
- 1 séisme volcanique peu profond, avec une amplitude de 20 mm et une durée de tremblement de terre de 7 secondes.

- 4 épisodes de trémor continu, avec une amplitude de 2-45 mm, dominant 8 mm.

Aux environs de minuit heure locale, une belle incandescence marquait le cratère.
 

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga, avec recommandations aux personnes / visiteurs / touristes / grimpeurs de ne pas s'approcher du mont Anak Krakatau, ni de s'engager dans des activités dans un rayon de 5 km du cratère actif.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

 Anak Krakatau  - image Sentinel 2 Copernicus du 01.07.2022 - un clic pour agrandir

Anak Krakatau - image Sentinel 2 Copernicus du 01.07.2022 - un clic pour agrandir

Grâce aux documents et données de Sentinel-2 et de Mirova, on peut constater que l'activité se poursuit sur Manam.

Des anomalies thermiques sont repérées , entre VRP 2 et 21 MW depuis début juillet, dans la ligne des mois précédents.

D'après le GVP, cette période éruptive a débuté en fin juin 2014 et continue, avec une activité pluss fréquemment observée au cratère sud, et une concentration des produits des éruptions dans la drainage sud-est.

 

Sources : Sentinel-2, Mirova, Mounts Project, global Volcanism Program

Manam - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 03.07.2022 / 00h47 -  via Mounts project - un clic pour agrandir

Manam - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 03.07.2022 / 00h47 - via Mounts project - un clic pour agrandir

 Manam - anomalies thermiques au 04.07.2022 / 03h55  - doc. Mirova_MODIS_logVRP - un clic pour agrandir

Manam - anomalies thermiques au 04.07.2022 / 03h55 - doc. Mirova_MODIS_logVRP - un clic pour agrandir

Le Phivolcs a émis un avis d'augmentation de l'activité du volcan Kanlaon.

Un total de 41 tremblements de terre volcaniques autour de la zone du sommet ont été enregistrés depuis 5h du matin le 30 juin 2022 par le Kanlaon Volcano Network ou KVN. Ceux-ci comprenaient 7 signaux de tornillo très peu profonds qui pourraient être associés au mouvement des gaz volcaniques le long des fractures dans les pentes volcaniques supérieures.

En outre, les données de déformation du sol provenant de mesures GPS continues indiquent une légère inflation à court terme des pentes inférieures et moyennes depuis janvier 2022, ce qui est cohérent avec l'enregistrement électronique continu de l'inclinaison de l'inflation des flancs sud-est depuis la mi-mars 2022. Les déformations du sol à court terme et l'augmentation de l'activité sismique sont probablement causées par des processus hydrothermaux peu profonds sous l'édifice qui pourraient générer des éruptions phréatiques ou entraînées par la vapeur à partir du cratère sommital.

 

DOST-PHIVOLCS tient à rappeler au public que le volcan Kanlaon est au niveau d'alerte 1, ce qui signifie qu'il est à faible niveau d'agitation. Il est fortement rappelé aux unités gouvernementales locales et au public que l'entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) d'un rayon de 4 kilomètres doit être strictement interdite en raison des possibilités supplémentaires d'éruptions soudaines et dangereuses d'origine vapeur ou phréatique. Les autorités de l'aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d'éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les éjectas de toute éruption phréatique soudaine peuvent être dangereux pour les aéronefs. DOST-PHIVOLCS surveille de près l'activité du volcan Kanlaon et tout nouveau développement sera relayé à toutes les personnes concernées.
 

Source : DOST-PHIVOLCS 03.07.2022 / 14h.

Kanlaon - photo d'archive / auteur non référencé  - un clic pour agrandir

Kanlaon - photo d'archive / auteur non référencé - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
The Ebeko crater, with the Alaid volcano in the background - photo archives KVERT / A. Bichenko, KB GS RAS 16.04.2022 - one click to enlarge

The Ebeko crater, with the Alaid volcano in the background - photo archives KVERT / A. Bichenko, KB GS RAS 16.04.2022 - one click to enlarge

A moderate eruptive activity continues at Ebeko. According to the observations of volcanologists from Severo-Kurilsk, explosions sent ash to 2,700-3,000 meters asl. this July 3, then the ash cloud drifted east.

This activity continues, and explosions up to 6,000 meters asl. can occur at any time, impacting aviation.

Mirova reports a weak thermal anomaly of VRP 2 MW on July 2 at 01:00

The aviation code remains orange.

 

Source: KVERT, IVS FEB RAS

Ili Lewotolok - 03.07.2022 / 06:36 - PVMBG Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

Ili Lewotolok - 03.07.2022 / 06:36 - PVMBG Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

The activity continues at Ili Lewotolok, marked on July 2 by white, gray or black plumes, between 100 and 1,200 m. above the top

Seismicity is characterized by:
- 32 eruption earthquakes, with an amplitude of 14.6 to 40 mm and an earthquake duration of 28 to 129 seconds.
- 2 avalanche earthquakes, with an amplitude of 3.2 to 5.3 mm and an earthquake duration of 102 to 120 seconds.
- 129 emission earthquakes, with an amplitude of 2.1 to 34.8 mm and an earthquake duration of 20 to 108 seconds.
- 7 episodes of harmonic tremor, with an amplitude of 0.7 to 33.6 mm and an earthquake duration of 70 to 160 seconds.
- 36 episodes of non-harmonic tremor, with an amplitude of 1.8 to 34.5 mm and an earthquake duration of 80 to 250 seconds.
- 2 shallow volcanic earthquakes and
- 2 distant tectonic earthquakes
- 4 periods of continuous tremor with an amplitude of 0.5-1 mm, dominating 0.5 mm.

 

This Sunday, July 03, 2022 at 07:36 WITA, the PVMBG reports an ash plume observed at ± 1000 m above the peak (± 2423 m above sea level). The ash column was observed to be gray to black with moderate to thick intensity to the west. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 12.8 mm and a duration of 35 seconds.

 

Sources: PVMBG, Magma Indonesia

Kilauea / Halema'uma'u - Photo L.Gallant HVO  29.06.2022  - one click to enlarge

Kilauea / Halema'uma'u - Photo L.Gallant HVO 29.06.2022 - one click to enlarge

Lava eruption from the western Halema'uma'u vent into the active lava lake at Kilauea's summit has continued over the past 24 hours, with weak seeps along the northern crater floor. The height of the lava lake fluctuated yesterday with changes in summit tilt and is currently on a downward trend.

Summit tiltmeters measured alternating inflationary and deflationary tilt for most of the day, until about 9:00 p.m. last night, when a deflationary phase began consistent with the onset of a deflation-inflation event ( DI) at the top.

All recent lava activity has been confined to the crater, and current data indicates that this scenario is likely to continue. No significant changes were noted at the summit or in either fault zone.

 

Some more recent data: June 17, 2022 flyby measurements indicated that the crater floor had experienced a total elevation of about 120 meters, and that 93 million cubic meters of lava had been emitted since the start of this eruption September 29, 2021. A sulfur dioxide flux of about 1,100 tonnes per day (t/d) was measured on June 30, 2022.

 

Source: HVO-USGS

Kilauea / Halema'uma'u - HVO webcam 2022-07-02 / 20:46 HST - one click to enlarge

Kilauea / Halema'uma'u - HVO webcam 2022-07-02 / 20:46 HST - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Le cratère de l'Ebeko, avec en arrière-plan, le volcan Alaid -  photo archives KVERT / A. Bichenko, KB GS RAS 16.04.2022 - un clic pour agrandir

Le cratère de l'Ebeko, avec en arrière-plan, le volcan Alaid - photo archives KVERT / A. Bichenko, KB GS RAS 16.04.2022 - un clic pour agrandir

Une activité éruptive modérée se poursuit à l'Ebeko. D'après les observations des volcanologues depuis Severo-Kurilsk, des explosions ont envoyé des cendres à 2.700-3.000 mètres asl. ce 3 juillet, puis le nuage de cendres a dérivé vers l'est.

Cette activité se poursuit, et des explosions jusqu'à 6.000 mètres asl. peuvent se produire à tout instant, impactant l'aviation.

Mirova rapporte une faible anomalie thermique de VRP 2 MW le 2 juillet à 01h00

Le code aviation reste orange.

 

Source : KVERT, IVS FEB RAS

 Ili Lewotolok - 03.07.2022 / 06h36 - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Ili Lewotolok - 03.07.2022 / 06h36 - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

L'activité continue à l'Ili Lewotolok, marquée ce 2 juillet par des panaches blancs, gris ou noirs, entre 100 à 1.200 m. au dessus du sommet

La sismicité est caractérisée par :
- 32 séismes d'éruption, d'une amplitude de 14,6 à 40 mm et d'une durée de tremblement de terre de 28 à 129 secondes.
- 2 séismes d'avalanches, avec une amplitude de 3,2 à 5,3 mm et une durée de tremblement de terre de 102 à 120 secondes.
- 129 séismes d'émission, d'une amplitude de 2,1 à 34,8 mm et d'une durée de tremblement de terre de 20 à 108 secondes.
- 7 épisodes de trémor harmonique, avec une amplitude de 0,7 à 33,6 mm et une durée de tremblement de terre de 70 à 160 secondes.
- 36 épisodes de trémor non harmonique, avec une amplitude de 1,8 à 34,5 mm et une durée de tremblement de terre de 80 à 250 secondes.
- 2 séismes volcaniques peu profonds et
- 2 séismes tectoniques lointains
- 4 périodes de trémor continu avec une amplitude de 0,5-1 mm, dominant 0,5 mm.

 

Ce dimanche 03 juillet 2022 à 07h36 WITA, le PVMBG signale un panache de cendres observé à ± 1000 m au-dessus du pic (± 2423 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres a été observée comme étant grise à noire avec une intensité modérée à épaisse vers l'ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 12,8 mm et une durée de 35 secondes.

 

Sources : PVMBG,Magma Indonesia,

 Kilauea / Halema'uma'u - Photo L.Gallant HVO au 29.06.2022  - un clic pour agrandir

Kilauea / Halema'uma'u - Photo L.Gallant HVO au 29.06.2022 - un clic pour agrandir

L'éruption de lave de l'évent ouest de Halema'uma'u dans le lac de lave actif au sommet du Kilauea s'est poursuivie au cours des dernières 24 heures, avec de faibles suintements le long du fond du cratère nord. La hauteur du lac de lave a fluctué hier avec les changements d'inclinaison du sommet et est actuellement sur une tendance à la baisse.

Les inclinomètres du sommet ont mesuré l'alternance d'inclinaison inflationniste et déflationniste pendant la majeure partie de la journée, jusqu'à environ 21h00 hier soir, lorsqu'une phase déflationniste a commencé conformément au début d'un événement de déflation-inflation (DI) au sommet.

Toute l'activité de lave récente a été confinée au cratère, et les données actuelles indiquent que ce scénario est susceptible de se poursuivre. Aucun changement significatif n'a été noté au sommet ou dans l'une ou l'autre des zones de faille.

 

Quelques données les plus récentes : Les mesures de survol du 17 juin 2022 ont indiqué que le fond du cratère avait connu une élévation totale d'environ 120 mètres, et que 93 millions de mètres cubes de lave avaient été effusés depuis le début de cette éruption le 29 septembre 2021. Un flux de dioxyde de soufre d'environ 1.100 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 30 juin 2022.

 

Source : HVO-USGS

 Kilauea / Halema'uma'u - webcam HVO 02.07.2022 / 20h46 HST - un clic pour agrandir

Kilauea / Halema'uma'u - webcam HVO 02.07.2022 / 20h46 HST - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Chikurachki - image Sentinel Hub nat. colors from 01.07.2022 / Copernicus - one click to enlarge

Chikurachki - image Sentinel Hub nat. colors from 01.07.2022 / Copernicus - one click to enlarge

The explosive activity of the Chikurachki volcano was renewed, exactly one week after the cessation of the previous one.
The new phase of the explosive eruption of the Chikurachki volcano began around 00:30 UTC on June 30, 2022. The explosions sent ash up to 4.5 km a.s.l., the ash plume continues to move south- west of the volcano.

Three eruptions have taken place from the volcano in the past two days (June 30 and July 1) to produce ash columns up to 3 km and 4.6 km a.s.l. spanning about 300 and 50 km to the west and south-southeast of the volcano.
A thermal anomaly was detected yesterday.

Eruptive activity of the volcano continues. Ash explosions up to 6 km above sea level could occur at any time. Ongoing activity could affect low-flying aircraft. The aviation code is orange.

 

Source: KVERT & VAAC Tokyo.

Kavachi - Sentinel-2 image from 06.29.2022 / Copernicus - one click to enlarge

Kavachi - Sentinel-2 image from 06.29.2022 / Copernicus - one click to enlarge

Satellite data showed discolored water around Kavachi on June 29, 2022.
Kavachi is one of the most active submarine volcanoes in the Southwest Pacific, located in the Solomon Islands south of Vangunu Island. Sometimes called Rejo te Kvachi ("Kavachi Furnace"), this shallow basaltic to andesitic submarine volcano has repeatedly produced ephemeral islands up to 1 km long since its first recorded eruption in 1939.

The current eruptive phase began on October 2, 2021, and is still ongoing at the end of June.

 

Sources: Global Volcanism Program and Senrinel-2

Ili Lewotolok - 01.07.2022 / 21:39 WITA - PVMBG Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

Ili Lewotolok - 01.07.2022 / 21:39 WITA - PVMBG Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

The day of July 1, 2022 at Ili Lewotolok showed continuous activity, marked by a white, gray or black plume, of varying intensity, 50-1,300 meters from the summit.

Seismicity was characterized by:
- 35 eruption earthquakes, with an amplitude of 5.9 to 37.8 mm and an earthquake duration of 25.8 to 123 seconds.
- 6 avalanche earthquakes, with an amplitude of 1.3 to 21.6 mm and an earthquake duration of 69 to 178 seconds.
- 96 emission earthquakes, with an amplitude of 1.9 to 29.8 mm and an earthquake duration of 19 to 112 seconds.
- 7 harmonic episodes, with an amplitude of 2.3 to 35.1 mm and an earthquake duration of 39 to 249 seconds.
- 31 episodes of non-harmonic tremor, with an amplitude of 1.9 to 37.2 mm and an earthquake duration of 80 to 526 seconds.
- 1 hybrid / multiphase earthquake with an amplitude of 2.2 mm and the duration of the earthquake was 19.8 seconds.
- 1 shallow volcanic earthquake
- 2 deep volcanic earthquakes
- 4 episodes of continuous tremor, with an amplitude of 0.5 to 1.7 mm, mainly 0.5 mm.

Ili Lewotolok - 02.074.2022 / 05:47 - PVMBG Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

Ili Lewotolok - 02.074.2022 / 05:47 - PVMBG Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

For 02.07.2022 / from 00h to 12h, the PVMBG reports 21 eruption earthquakes and 47 emission earthquakes.


Based on the results of a thorough analysis and assessment, on June 14, 2022, the activity level of the Ili Lewotolok volcano is still at level III (watch) with new recommendations adjusted to the latest potential threats.
At Level III (Siaga) activity level, people around Mount Ili Lewotolok as well as visitors/climbers/tourists are recommended not to carry out activities within 3 km of the summit/ crater of Mount Ili Lewotolok, 3.5 km radius for the southeast sector, a radius of 4 km for the east and northeast sectors. Residents of Lamawolo Village, Lamatokan Village and Jontona Village should always be aware of the potential threat of incandescent lava and hot clouds from the eastern part of G. Ili Lewotolok peak/crater.

 

Sources: PVMBG, Magma Indonesia

Piton de La Fournaise - Illustration of the deformation over the last six months (the eruptive and intrusive periods are respectively in red and green). The variations in distance between two GPS receivers crossing the Piton de la Fournaise building are shown here, at the top (reference BOMG; top), at the base of the terminal cone (reference FOAG; middle) and in the far field (reference PRAG; bottom). A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano; conversely a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano (© OVPF-IPGP)

Piton de La Fournaise - Illustration of the deformation over the last six months (the eruptive and intrusive periods are respectively in red and green). The variations in distance between two GPS receivers crossing the Piton de la Fournaise building are shown here, at the top (reference BOMG; top), at the base of the terminal cone (reference FOAG; middle) and in the far field (reference PRAG; bottom). A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano; conversely a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano (© OVPF-IPGP)

In May 2022, the OVPF-IPGP recorded at the level of the Piton de la Fournaise massif in total:
- 23 superficial volcano-tectonic earthquakes (0 to 2.5 km above sea level) under the summit craters;
- 2 deep earthquakes (below sea level);
- 619 landslides (in the Cratère Dolomieu, the ramparts of the Enclos Fouqué and the Piton de Crac, and the Rivière de l'Est).

A weak resumption of inflation was observed, this one is the witness of a pressurization of the reservoir and its replenishment by deeper magmas.

 

The deep replenishment of magma and the pressurization of the superficial magmatic reservoir which had resumed following the end of the last eruption on January 17, 2022, and which were marked by an inflation of the building and an increase in the fluxes of CO2 in the ground in far field, seem to have ceased since mid-May. It should be noted that since 2016, the deep recharges under the Piton de la Fournaise have been done by pulses, thus such phases of calm in the deformations and seismicity have already been observed on several occasions since 2016 over periods ranging from 15 at around 80 days. Given the amount of magma already present in the superficial magma reservoir, the next deep magma pulse towards the superficial reservoir could be the trigger for a new eruption as has been observed in the past. The resumptions of the pressurization of the magmatic reservoir had then only preceded an eruption by 1 to 25 days.

 

Source: OVPF

The Interreg Hatari project on the sources of volcanic and seismic risks in the Comoros has just started at the summit of Karthala - doc. OVPF 06.2022

The Interreg Hatari project on the sources of volcanic and seismic risks in the Comoros has just started at the summit of Karthala - doc. OVPF 06.2022

The 2nd year of the Interreg Hatari project on the sources of volcanic and seismic risks in the Comoros has just started at the summit of Karthala.

During their fieldwork, teams from the Volcanological Observatory of Piton de la Fournaise (OVPF/IPGP), the Volcanological Observatory of Karthala (OVK/CDNRS), including master's and doctoral students and post-graduate researchers -doc, had the opportunity to discuss volcanic risks with the Comorian authorities, the French Ambassador to the Comoros and his team, a group of international volunteers and the Interreg Focal Point of the Ministry of Foreign Affairs and Cooperation International.

 

Source: OVPF-IPGP

Reynisfjara - Black sand beach in the fog - photo archives © Bernard Duyck 2015 - one click to enlarge

Reynisfjara - Black sand beach in the fog - photo archives © Bernard Duyck 2015 - one click to enlarge

Vegagerðin (the Road and Coastal Authority) is working on a new electrical panel for Reynisfjara (known to tourists as "Black Sand Beach") in southern Iceland.
The panel will flash red when the sea conditions are particularly dangerous. Vegagerðin used police incident records to decide what wave height poses a high hazard to visitors.

A warning sign is in the works, with flashing lights to warn visitors. It will be installed next to all existing traffic signs between the car park and the beach. Red lights will warn of danger, but there will be no green lights when the waves are at their calmest.

 

Sources: RUV & https://www.vegagerdin.is/

Reynisfjara - basalt columns and black sand - photo archives © Bernard Duyck 2015 - one click to enlarge

Reynisfjara - basalt columns and black sand - photo archives © Bernard Duyck 2015 - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Chikurachki - image Sentinel Hub nat. colors du 01.07.2022 / Copernicus - un clic pour agrandir

Chikurachki - image Sentinel Hub nat. colors du 01.07.2022 / Copernicus - un clic pour agrandir

L'activité explosive du volcan Chikurachki s'est renouvelée, exactement une semaine après l'arrêt de le précédente.
La nouvelle phase de l'éruption explosive du volcan Chikurachki a commencé vers 00h30 UTC le 30 juin 2022. Les explosions ont envoyé des cendres jusqu'à 4,5 km d'altitude, le panache de cendres continue de se déplacer vers le sud-ouest du volcan.

Trois éruptions ont eu lieu depuis le volcan au cours des deux derniers jours (le 30 juin et le 1er juillet) pour produire des colonnes de cendres jusqu'à 3 km et 4,6 km d'altitude s'étendant sur environ 300 et 50 km vers l'ouest et le sud-sud-est du volcan.
Une anomalie thermique a été détectée hier.

Une activité éruptive du volcan se poursuit. Explosions de cendres jusqu'à 6 km au-dessus du niveau de la mer pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude. Le code aviation est orange.

 

Source : KVERT & VAAC Tokyo.

 Kavachi - image Sentinel-2  du 29.06.2022 / Copernicus - un clic pour agrandir

Kavachi - image Sentinel-2 du 29.06.2022 / Copernicus - un clic pour agrandir

Les données satellitaires ont montré de l'eau décolorée autour de Kavachi le 29 juin 2022 .
Le Kavachi est l'un des volcans sous-marins les plus actifs du Pacifique Sud-Ouest, situé dans les îles Salomon au sud de l'île Vangunu. Parfois appelé Rejo te Kvachi ("four de Kavachi"), ce volcan sous-marin basaltique à andésitique peu profond a produit plusieurs fois des îles éphémères jusqu'à 1 km de long depuis sa première éruption enregistrée en 1939.

L'actuelle phase éruptive a débuté le 2 octobre 2021, et est toujours en cours fin juin.

 

Sources : Global Volcanism Program et Senrinel-2

 Ili Lewotolok - 01.07.2022 / 21h39 WITA - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Ili Lewotolok - 01.07.2022 / 21h39 WITA - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

La journée du 1° juillet 2022 à l'Ili Lewotolok a montré una activité continue, marquée par un panache blanc, gris ou noir, d'intensité variable, à 50-1.300 mètres du sommet.

La sismicité était caractérisée par :
- 35 séismes d'éruption, d'une amplitude de 5,9 à 37,8 mm et d'une durée de tremblement de terre de 25,8 à 123 secondes.
- 6 séismes d'avalanche, avec une amplitude de 1,3 à 21,6 mm et une durée de tremblement de terre de 69 à 178 secondes.
- 96 séismes d'émission, d'une amplitude de 1,9 à 29,8 mm et une durée de tremblement de terre de 19 à 112 secondes.
- 7 épisodes harmoniques, avec une amplitude de 2,3 à 35,1 mm et une durée de tremblement de terre de 39 à 249 secondes.
- 31 épisodes de trémor non harmoniques, avec une amplitude de 1,9 à 37,2 mm et une durée de tremblement de terre de 80 à 526 secondes.
- 1 séisme hybride / multiphase d'une amplitude de 2,2 mm et la durée du tremblement de terre était de 19,8 secondes.
- 1 tremblement de terre volcanique peu profond
- 2 séismes volcaniques profonds
- 4 épisodes de trémor continu, avec une amplitude de 0,5 à 1,7 mm, principalement de 0,5 mm.

 Ili Lewotolok - 02.074.2022 / 05h47 - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Ili Lewotolok - 02.074.2022 / 05h47 - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Pour le 02.07.2022 / de 00h à 12h, le PVMBG relève 21 séismes d'éruption et 47 séismes d'émission.


Sur la base des résultats d'une analyse et d'une évaluation approfondies, le 14 juin 2022, le niveau d'activité du volcan Ili Lewotolok est toujours au niveau III (veille) avec de nouvelles recommandations ajustées aux dernières menaces potentielles.
[2] Au niveau d'activité de niveau III (Siaga), il est recommandé aux personnes autour du mont Ili Lewotolok ainsi qu'aux 
visiteurs / grimpeurs / touristes de ne pas effectuer d'activités dans un rayon de 3 km du sommet/cratère du mont Ili Lewotolok, 3,5 km rayon pour le secteur sud-est, un rayon de 4 km pour les secteurs est et nord-est. Les habitants du village de Lamawolo, du village de Lamatokan et du village de Jontona doivent toujours être conscients de la menace potentielle de lave incandescente et de nuages ​​chauds de la partie orientale du pic/cratère de G. Ili Lewotolok.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sur les six derniers mois (les périodes éruptives et intrusives sont respectivement en rouge et vert). Sont ici représentées les variations de distance entre deux récepteurs GPS traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (référence BOMG ; en haut), à la base du cône terminal (référence FOAG ; au milieu) et en champ lointain (référence PRAG ; en bas). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan (© OVPF-IPGP)

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sur les six derniers mois (les périodes éruptives et intrusives sont respectivement en rouge et vert). Sont ici représentées les variations de distance entre deux récepteurs GPS traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (référence BOMG ; en haut), à la base du cône terminal (référence FOAG ; au milieu) et en champ lointain (référence PRAG ; en bas). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan (© OVPF-IPGP)

Au mois de mai 2022, l’OVPF-IPGP a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :

- 23 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux ;

- 2 séismes profonds (en dessous du niveau de la mer) ;

- 619 éboulements (dans le Cratère Dolomieu, les remparts de l’Enclos Fouqué et du Piton de Crac, et de la Rivière de l’Est).

Une faible reprise de l'inflation a été observée, celle ci est le témoin d'une pressurisation du réservoir et de sa réalimentation par des magmas plus profonds .

 

La réalimentation profonde en magma et la pressurisation du réservoir magmatique superficiel qui avaient repris suite à la fin de la dernière éruption le 17 janvier 2022, et qui étaient marquées par une inflation de l’édifice et une augmentation des flux de CO2 dans le sol en champ lointain, semblent avoir cessé depuis mi-mai. A noter que depuis 2016, les réalimentations profondes sous le Piton de la Fournaise se font par impulsions, ainsi de telles phases d’accalmie dans les déformations et la sismicité ont déjà été observées à plusieurs reprises depuis 2016 sur des périodes allant de 15 à 80 jours environ. Compte tenu de la quantité de magma déjà présente dans le réservoir magmatique superficiel, la prochaine impulsion de magma profond vers le réservoir superficiel pourra être le déclencheur d’une nouvelle éruption comme cela a été observé par le passé. Les reprises de la pressurisation du réservoir magmatique n’avaient alors précédé que d’1 à 25 jours une éruption

 

Source : OVPF

Le projet Interreg Hatari sur les sources de risques volcaniques et sismiques aux Comores vient de débuter au sommet du Karthala - doc. OVPF 06.2022

Le projet Interreg Hatari sur les sources de risques volcaniques et sismiques aux Comores vient de débuter au sommet du Karthala - doc. OVPF 06.2022

La 2° année du projet Interreg Hatari sur les sources de risques volcaniques et sismiques aux Comores vient de débuter au sommet du Karthala.

Au cours de leur travail de terrain, les équipes de l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF/IPGP), de l'Observatoire Volcanologique du Karthala (OVK/CDNRS), comprenant des étudiants en master et doctorat et des chercheurs post-doc, ont eu l'occasion d'échanger sur les risques volcaniques avec les autorités comoriennes, l'Ambassadeur de France aux Comores et son équipe, un groupe de volontaires internationaux et le Point Focal Interreg du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale.

 

Source : OVPF-IPGP

Reynisfjara - Black sand beach dans le brouillard - photo archives © Bernard Duyck 2015 - un clic pour agrandir

Reynisfjara - Black sand beach dans le brouillard - photo archives © Bernard Duyck 2015 - un clic pour agrandir

Vegagerðin (l'administration routière et côtière) travaille sur un nouveau panneau électrique pour Reynisfjara (connue des touristes sous le nom de "Black Sand Beach") dans le sud de l'Islande.
Le panneau clignotera en rouge lorsque les conditions de mer sont particulièrement dangereuses. Vegagerðin a utilisé les dossiers d'incidents de la police pour décider quelle hauteur de vagues représente un danger élevé pour les visiteurs.

Un panneau d'avertissement est en cours de réalisation, avec des feux clignotants pour avertir les visiteurs. Il sera installé à côté de tous les panneaux de signalisation existants entre le parking et la plage. Les feux rouges avertiront du danger, mais il n'y aura pas de feux verts lorsque les vagues seront les plus calmes.

 

Sources : RUV & https://www.vegagerdin.is/

Reynisfjara - orgues basaltiques et sable noir  - photo archives © Bernard Duyck 2015 - un clic pour agrandir

Reynisfjara - orgues basaltiques et sable noir - photo archives © Bernard Duyck 2015 - un clic pour agrandir

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog