Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
A Bad Tönnistein, des sources d'eau salino-ferrugineuse sont exploitées commercialement depuis... 2.000 ans.
L'eau est gazéifiée naturellement par du CO² d'origine volcanique, ce qui, selon une perception qui m'est propre, ne l'a rend pas plus acceptable gustativement ...mais il est vrai que je bois peu d'eau !

Coupe schématique au travers d'un dépôt d'ignimbrites: les ponces, plus légères, "surnagent" dans chaque couche.


Il s'agit ici d'ignimbrites non-soudées : la soudure des dépôts, en présence de vapeur d'eau, suppose une température minimale de 535°C.
Les ignimbrites, précédées par une phase plinienne, se mettent en place à une température relativement basse, généralement insuffisante pour permettre la soudure des dépôts.


L'épaisseur des couches d'ignimbrites atteint plusieurs dizaines de mètres, malgré l'érosion et les prélèvements, plus de 12.000 ans après l'éruption du Laacher See.


Après toute cette eau, passons ...à la "troisième mi-temps".

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog