Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Le volcan du mois : "Ca bouge au ..."
Je vous propose, mensuellement, une page qui sera intitulée:
                                                           "CA BOUGE AU ..."

cette page aura pour objet un volcan "turbulent" durant le mois.
Il sera abordé sous ses aspects historiques, tectoniques, artistiques, anecdotiques ... rassurez-vous : des  références aux bonnes photos récentes seront jointes !

                 * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Ce mois-ci, priorité au KRAKATAU !

Thierry Sluys, qui en revient, vous propose d'excellentes photos récentes - juin2009- sur le site de LAVE-Belgique : www.lave.be

                                   photo: Nasa E.O. 2005

Dans le contexte tectonique de subduction de la plaque australienne sous la micro-plaque de la Sonde, l'Anak Krakatau est situé entre les iles de Sumatra et Java, dans l'archipel Indonésien.


Historique du volcan :

1. Le Protokrakatau :

Le volcan a eu une vie active avant son explosion historique de 1883. En 416 AD, une éruption de forte puissance fut suivie d'un collapsus avec formation d'une caldeira de 7 km. de longueur.



2. L'éruption du Krakatau en 1883 :

Avant 1883, le volcan Krakatau était composé de trois volcans       coalescents : le Perboewatan, le Danan et Le Rakata.
Pendant l'éruption, Perboewatan, Danan et une part nord de Rakata ont disparu dans un gigantesque collapsus qui donna naissance à une caldeira sous-marine.

Des restes de l'éruption du Protokrakatau sont conservés sur Verlaten et Lang.

Dès
mai 1883, se produit une grosse explosion avec d'importantes chutes de cendres, remarquées par les bateaux
croisant dans les parages.

Le 26.08.1883, à 13 h., c'est le début d'une série d'explosions, entendues jusqu'à 600 km. du volcan.
A 14 h., le ciel s'obscurcit.
A 17 h.30, un premier raz-de-marée s'abat sur les côtes indonésiennes.

Le 27.08.1883, à 2 h. du matin, une détonation est entendue à Singapour, distant de 1.400 km.
A 7 h., la colonne éruptive atteint l'altitude de 43 km.
A 10 h., c'est l'explosion paroxysmale : l'île se volatilise ! Le ciel s'obscurcit sur 200 km. à la ronde. Le bruit de l'explosion se fait entendre à 5.000 km de distance - sur l'île Rodriguez, dans l'océan Indien et en Australie. L'onde de choc est perçue dans tous les observatoires du monde et fait trois fois le tour de la terre.
L'émission massive de matériaux vida la chambre magmatique, créant un collapsus de +/- 500 m., causant un tsunami, avec des vagues allant jusqu'à 30 mètres, qui ravagea les côtes de Java ouest et de Sumatra sud, pénétrant dans les terres sur 3 à 4 km.

                                         Zones affectées par le Tsunami, en 1883 : en rouge

                     La caldeira sous-marine, après l'éruption du Krakatau en 1883.


Outre le tsunami, des coulées pyroclastiques déferlèrent sur 45 km. atteignant les côtes situées au nord et au nord-est.

   Comment des coulées  pyroclastiques   peuvent-elles voyager sur de telles distances ?

 Lorsque ces coulées pyroclastiques, formées d'un mélange à haute température de particules solides et de gaz volcaniques en expansion, avancent sur le milieu marin, leur partie inférieure transforme l'eau en vapeur.
L'expansion rapide de l'eau en vapeur accroit la fluidité des coulées et empêche les dépôt des particules de faible densité.
Cette extrême mobilité fut reconnue durant l'éruption de 1902, où les coulées de la montagne Pelée brûlèrent les navires ancrés en rade de Saint Pierre, à plusieurs kilomètres de la côte.

Les effets atmosphériques de l'éruption :


Des tephras sont retombés à 2.500 km. dans les jours suivant l'éruption.
Le nuage stratosphérique était composé de cendres, mais aussi de volumes massifs de SO². Celui-ci se combinant à la vapeur d'eau, va créé un brouillard d'acide sulfurique dans la haute atmosphère. Cet aérosol d'acide et de poussières très fines, outre son action durable sur le climat , a généré des effets optiques visibles sur 70% de la planète.
Les effets sur le climat, faisant partie des préoccupations du moment, sont suffisamment expliqués par les climatologues ... passons aux "effets optiques" :
Durant plusieurs années après l'explosion de 1883, des couleurs inhabituelles furent observées dans le ciel, un halo autour de la lune et du soleil, et des couchers de soleil "surréalistes"; ces effets chromatiques ne laissèrent pas les artistes indifférents. Un tableau de Munch, "le cri" -1893-, puise son inspiration dans les effets optiques générés en Europe par le Krakatau.


L'artiste s'en explique lui-même : "je me promenais sur un sentier avec deux amis - le soleil se couchait; tout à coup, le ciel devint rouge sang - il y avait du sang et des langues de feu au dessus du fjord bleu noir - mes amis continuèrent et j'y restais, tremblant d'anxiété - je sentais un cri infini qui passait au travers de l'univers"

3. Naissance et évolution de l'ANAK KRAKATAU :

Après 14 années de calme, des pêcheurs  japonais furent touchés, fin décembre 1927, par un souffle et des débris sortis de la mer, sur la zone surmontant la caldera sous-marine du Krakatau.
Le 26.01.1928, le bord d'un cône de scories commence à dépasser du niveau de la mer puis disparait ; le 9 août 1930, l'île atteint 36 m. de hauteur, avant de s'enfoncer pour ressortir 4 jours plus tard, avec une activité éruptive persistante.

                                       photo de C.Stehn -1930- VSI - éruption surtseyenne.
                                           Une des premières photos de l'anak Krakatau.

Depuis, des éruptions stromboliennes à vulcaniennes de lave andésitique, associées à des dépôts de téphras, ont fait s'élever le niveau de l'île jusqu'à 813 m. ... pour l'instant du moins.



                                           photo de Marco fulle - Stromboli on line -
                          blast vulcanien - 23-24.11.2007 - prise de Rakata à 5 km.du volcan

Liens et bibliographie :
     - Revue LAVE n°130 - 01.2008 : article de Joël Boyer
     - Volcanism de H-U.Schmincke - Ed.Springer
     - www.geology.sdsu.edu
     - www.ees1.lanl.gov/Wohletz/Krakatau.htm
     - www.decobed.club.fr/krakatau

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog