Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Une petite grimpette nous mène sur le dessus du plateau; le paysage change : dans les zones exondées, des "tartelettes" nous font rêver à toutes sortes de gâteries impossibles à trouver dans cet univers minéral.

On y accède par un "chemin pavé", reste d'un ruisseau qui s'est accéché en formant ces figures régulières.





                                                © B.Duyck


L'arrivée dans une zone en eau nous fait découvrir d'autres merveilles : des terrasses délicatement sculptées et chargées de minéraux - soufre, oxydes de fer, sel pur - retiennent des nappes de saumure acide dans un camaïeu de vert irréel : vert bronze, vert olive, vert émeraude, vert pomme ... les qualificatifs manquent tant est grande la variété des teintes.

                     © B.Duyck


et ça gargouille, ça glougloute, ça crachotte dans tous les coins ; les photographes s'en donnent à coeur joie jusq'à en oublier toute prudence et à mettre un pied dans cette eau acide et chaude.
Les gaz présents ici nous oblige à porter le masque et bien souvent, il faut respirer un bon coup, avant de l'enlever, le temps de prendre une photo en apnée.
Tout est en perpétuel remaniement.... les évents éliminent la vapeur  comme ils le peuvent et de lourdes fumées grises descendent des gours oxydés.

                                 © B.Duyck


"Parfois les eaux sont si chaudes, si abondantes, que la vapeur ne peut être évacuée par les évents et qu'une violente explosion se produit. La dernière date des années 20et a laissé un impressionnant cratère de cent mètres de large." (Tazieff - L'odeur du soufre)

                                 © B.Duyck


Ces ensembles ne sont pas très haut - quelques mètres tout au plus - mais on se laisse captiver par les détails : fines dentelles de sel, margelles teintées du jaune du soufre, rouille des gours plus élevés.



                                  © B.Duyck


On tombe en arrêt sur un escalier de fées : les fines séparations de sel retiennent des marches aquatiques d'un vert délicat ! Il faut apprécier le moment... tout cela est très éphémère, trop éphémère !

Ailleurs, une solution concentrée de saumure frémit doucement, laissant passer des gaz non identifiés.

© B.Duyck


L'éloignement de ce volcan, la zone peu sûre, et un financement qui ne suis pas n'ont pas permis jusqu'à présent une étude approfondie du Dallol ... encore moins l'établissement de pontons et zones protégées, qui empêcheraient le destruction de ces délicates formations : chaque pas fait détruit ces cristallisations aussi fines que de la dentelle; et inlassablement, le volcan reconstruit différemment.

                                  © B.Duyck


                                   © B.Duyck


En examinant ces merveilles, on se laisse bercer par une vieille mélopée Afar, chantée à capella par notre guide... seule la beauté du chant, et une poignée de main cordiale nous font partager ce moment, sa langue maternelle nous étant inaccessible.









© B.Duyck


Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog