Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Vous allez penser que "j'en ai une dans le plafond "  ... ou que le soleil du Wyoming a tapé un peu fort !

Désolé de vous decevoir, mais il s'agit en fait d'un projet sérieux développé par la Nasa, la Washington State University (Vancouver) et l'USGS.


Des scientifiques ont placé des "araignées hi-tech" autour et dans le cratère du volcan St-Helens, le 14 juillet 2009; elles ont été déposées en douceur par un hélicoptère opérant à 30 m. du sol.
Ces robots sont construits pour aller dans des milieux "hostiles" à l'être humain et opérer dans des environnements difficiles et caractérisés par des températures extrêmes.
Quinze tripodes forment un réseau virtuel sans fil, en communication entre eux et avec le satellite EO-1 (earth observing-1); les données prises au sol et par le satellite donnent, une fois recoupées, une image quasi en temps réel de l'activité du volcan observé.
Dans un deuxième temps, les scientifiques développeront un projet de monitoring des 50 volcans les plus actifs de la planète.

Chaque araignée contient un sismomètre, une sonde GPS pour le positionnement et la mesure des déformations du sol, une sonde infrarouge pour percevoir les explosions du volcan, un détecteur lumineux pour rechercher l'émission de panaches de cendres; elle est alimentée par des batteries d'une autonomie d'une année ... tout cela  dans un boitier de la taille d'un four à micro-onde.


Un responsable de l'USGS déclare à leur propos : " avec ces instruments de haute technologie, nous pouvons répondre aux périodes de perturbations d'un volcan en remplaçant rapidement le matériel de mesure endommagé sans exposer inutilement de vies humaines ; ce système peut aussi suppléer le réseau de surveillance existant déjà ".

Ce travail fait partie d'un projet de la Nasa visant à développer en temps réel un détecteur analytique pour recherches scientifiques, pour la réduction des risques liés aux catastrophes naturelles et pour l'exploration automatisée des planètes de notre système solaire. ( Dr. Wen Zhan Song, de la Washington State University de Vancouver, principal chercheur en charge du projet, avec l'USGS et la Nasa's jet propulsion laboratory de Pasadena Californie)

source : article de Nasa Earth Observatory  du 07.08.2009 intitulé :
"Nasa goes inside a volcano, monitors activity"
                                                                               

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog