Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Comme le titre le souligne, une partie du site de Mammoth hot springs peut se faire en voiture... avez-vous déjà vu un touriste qui n'est pas pressé ?
Un vulcanophile vous répondra lui qu'il n'est pas pressé, mais que gagner du temps lui permet devoir un site de plus !

ORANGE MOUND SPRING :


Habillée de superbes couleurs par les thermophiles, cette source chaude est alimentée par des canaux internes et l'eau débouche au sommet, ruisselant en tous sens.



WHITE ELEPHANT BACK TERRACE :

Site à l'activité toujours changeante, en fonction du niveau des eaux.
Construit à partir d'une fissure, cette structure peut, avec beaucoup d'imagination, faire penser au dos d'un éléphant blanc ?!


LA VIE A MAMMOTH :

Dans de bonnes conditions d'observation, de bonne heure et en toute tranquillité, on peut voir des wapiti se reposer sur Minerva terrace.
De petits pluviers - ici des pluviers Killdeer - Charadrius vociferus - assez bruyants comme l'indique leur nom latin, trouvent à se nourrir dans les flaques.


De superbes fleurs s'y développent aussi, dès que les conditions de vie le leur permettent.


LES DANGERS DES HOT SPRINGS :

Peu de dangers pour des vulcanophiles avertis..mais un rappel n'est jamais superflu!

Des gaz toxiques existent au Yellowstone dans pas mal d'aires hydrothermales : des niveaux dangereux de dioxyde de carbone et d'hydrogène sulfuré ont été mesurés par endroits. Ne vous promenez pas seul et en cas de malaise, quittez immédatement la zone.

Restez dans les zones autorisées ...en effet, la croûte,à proximité des geysers et des hot springs peut être très fine ! N'oubliez pas qu'elle surplombe des eaux à 70-80°C... brûlures assurées si vous passez au travers.

Ici, c'est exclus, mais dans certaines zones reculées où se serait possible, ne pénétrez jamais dans une source chaude...même si la température vous semble acceptable !
De dangereux micro-organismes y prolifèrent; certains peuvent e.a. transmettre une méningite en pénétrant le corps humain par les sinus.

                       *                *                   *                  *

En quittant Mammoth pour rejoindre Madison Junction, quelques sites plus petits mais pas moins intéressants.

BOWLING WATER :

Sur le bord de route, une prairie fume ! en approchant, on y trouve une eau "effervescente" et des "mofettes"
Une mofette, de l'italien mofetta - exhalation pestilentielle, désigne un orifice de petite taille d'où émanent des gaz parfois toxiques, pas toujours odorants, ou des sédiments bouillonnants.


De plus, on y fait de sympathiques rencontres !


BERYL SPRINGS :

Source chaude fumante et bouillonnante... d'un bleu spécial.


Le béryl, ou béril, est un minéral composé de silicate de béryllium et d'aluminium, de formule Be3Al2Si6O18. Son nom vient du grec bêrullos, cristal.
Le béryl, comme la tourmaline, est un minéral des pegmatites granitiques. De taille variable, parfois très grande, il se forme à la fin de la cristallisation des massifs granitiques, lorsque le magma restant s'est enrichi en eau et en éléments rares par rapport au magma de départ.


TERRACE SPRINGS :

On y rencontre une petite source d'un bleu profond entouré d'une frange de thermophiles orangés.



photos :© B.Duyck


demain : le mystère des Thermophiles

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog