Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Les geysers du Yellowstone national park sont situés en majorité à l'intérieur des limites de la caldeira; l'autre zone, pour l'instant très active, est situé à Norris basin, sur un ensemble de failles.

La plus grande concentration de geysers au monde est située dans l'Upper geyser basin.




Cette région n'était pas fréquentée par les peuplades indiennes; ils n'osaient pas pénétrer dans la caldeira, considérée comme le domaine des esprits et croyaient que l'éruption d'un geyser "était le résultat de combat entre les esprits infernaux".
John Colter fut le premier blanc à parcourir la caldeira et à voir les geysers au début des années 1800.


Trois conditions sont nécessaires pour obtenir un geyser : une grande quantité d'eau, la présence de réservoirs intermédiaires (crevasses, grottes, etc) et un retrécissement au niveau du conduit supérieur... en plus d'une source de chaleur. Faute de remplir toutes les conditions, on aboutit à une source chaude.
L'eau en profondeur, réchauffée par le flux thermique élevé fourni par le point chaud, peut atteindre 260°C sans pour autant bouillir, du fait de la pression élevée. Cette eau chaude plus légère remonte et se rapproche de la surface; elle se vaporise lorsqu'elle dépasse le niveau où l'ébullition se produit à 128°C.
L'augmentation de volume expulse l'eau qui la surmonte ...avec l'éruption, la pression diminue sur la colonne et l'abaissement de la température d'ébullition provoque une brusque vaporisation. L'eau peut de nouveau envahir la chambre, où le cycle recommence.

Première chose à faire en pénétrant sur le site : se rendre au "Visitor center", où l'on peut se renseigner sur les horaires d'éruption de six geysers, de façon à programmer au mieux son itinéraire.

                        "Geyser hill" est la colline basse, située juste derrière Old Faithfull.
                      Cet endroit présente de nombreuses fumerolles et contient neuf geysers.


"A tout seigneur, tout honneur" ! Le premier geyser rencontré est
l'OLD FAITHFUL - "le vieux fidèle" , ainsi nommé par les membres de la washburn expédition (1870) parce qu'il entre en éruption bien plus souvent que les autres grands geysers.
toutes les 90 minutes environ (variantes de 51 à 120 minutes), il expulse en quelques minutes entre 14.000 et 32.000 litres à une hauteur de 30à 55 mètres.

               Old Faithful, au mieux de sa forme !, se détache sur le ciel orageux.

CASTLE GEYSER
est un magnifique cône âgé d'un millier d'années, qui entre en éruption majeure, environ toutes les 13 heures. L'éruption atteint souvent 24 m. durant une vingtaine de minutes, et est suivi d'une phase d'émission bruyante de vapeur durant 30 à 40 minutes.

                                Le run-off de Castle geyser est coloré par des thermophiles.

CRESTED POOL est pratiquement toujours en ébullition, avec des projections atteignant parfois plus de 2 mètres.
La température extrême empêche la croissance des thermophiles, ce qui lui vaut cette eau exceptionnellement claire.


SPASMODIC GEYSER , comme l'indique son nom est secoué de soubresauts.


BEAUTY POOL nous montre ses plus belles couleurs quand ses eaux sont suffisamment chaudes pour un optimum de coloration au niveau des thermophiles... ce qui était le cas en juillet 2009.


CHROMATIC POOL, dans le voisinage immédiat de Beauty pool, voit des variations de son niveau contraires à ceux de sa voisine, dans les périodes de changements brutaux. Une piscine monte quand l'autre descend.


DAISY GEYSER , situé sur une petite colline qui abrite aussi Splendid geyser, a la particularité d'avoir des éruptions "obliques" selon un angle d'environ 45°. Son cycle est régulier - 120 à 210 minutes et une durée d'activité de 3 à 5 minutes - ...sauf quand son imprévisible voisin décide de se manifester à son tour, mais c'est assez rare.

              A droite, Daisy geyser en éruption tandis qu'à gauche, fume Splendid geyser.

GROTTO GEYSER , est irrégulier, mais spectaculaire : la forme tourmentée de ses contours viendrait du fait qu'il était entouré d'arbres, qui ont disparu depuis, entravant la formation d'un cône circulaire.


RIVERSIDE GEYSER, sur les bords de la FIREHOLE RIVER, est assez prédictible : toutes les six heures, une colonne d'eau s'élève à 23 m. et forme une arche gracieuse au dessus de la rivière, générant bien souvent un arc-en-ciel.


MORNING GLORY POOL, ma préférée, pour ses couleurs.



Elle porte ce nom depuis 1880, en raison de sa similitude avec la fleur du même nom, une sorte de liseron bleu.

Ma parole, il est daltonien notre Bernard!



Eh non ! Morning glory a perdu sa belle couleur bleue suite à des actes de vandalisme : des visiteurs y ont jeté des pierres, des cannettes et fini par boucher en partie le conduit d'alimentation. En a résulté une réduction de la circulation de l'eau et une baisse de sa température. Maintenant, ce sont des bactéries orange et jaune, capables de vivre à une température plus basse qui lui donne sa couleur. Le vandalisme a diminué, mais il faut quand même pomper les déchêts de temps en temps... son avenir est incertain!

BELGIAN POOL
n'est pas spectaculaire, ni en grandeur, ni pour ses couleurs, mais je ne pouvais la rater - chauvinisme oblige (elle n'est même pas aux couleurs nationales ?!)


Et une belle vue colorée pour terminer ... quelque part, du côté de Geyser hill .



photos Bernard Duyck

Demain, d'autres geysers tout aussi prestigieux et colorés


Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog