Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages





LOWER GEYSER BASIN contient un nombre invraisemblable de structures géothermales, comme en témoigne cette carte.
Nous nous sommes limités au "Fountain group", et aux geysers situés le long de Firehole Lake drive (sens unique pratique pour les arrêts)

GREAT FOUNTAIN GEYSER : Le premier geyser décrit en 1869, il resta sans nom jusqu'en 1872, époque où il fut visité par l'expédition Hayden.
Son cône est constitué de terraces, son cratère ayant un diamètre de 10 pieds. Sa température est de 49°C. et il entre en éruption toutes les 9 à 15 heures....il faut beaucoup de chance ou de persévérance pour le prendre en éruption.


Ses couleurs ne se"développent" pas sous ce ciel plombé.

Cette photo N.& B. a été prise par W.Jackson, le photographe de l'USGS en 1883.



SURPRISE POOL
: peu à en dire, sinon sa couleur très foncée, presque noire, tranchant avec l'environnement blanc-grisâtre.


FIREHOLE SPRINGS
:


Entre deux éruptions, son eau bleue est agitée sans cesse de grosses bulles de gaz se suivant : l'une éclate alors que la suivante se dessine déjà.


"Great springs of the firehole river" par thomas Moran, peintre anglais (1837-1926) considéré comme "le peintre des rocheuses"

de belles peintures sur le Yellowstone et le Grand Teton, sur le site qui lui est consacré ... à découvrir !
www.thomas-moran.org

FOUNTAIN PAINT POTS : Ensemble de pots de boue - "MUD POTS - qui sont en fait des sources chaudes contenant de la boue chaude au lieu d'eau.
La consistance de celle-ci est fonction de la saison : plus liquide au printemps, elle devient grasse et onctueuse en été .
Cette boue est produite par l'acidité forte des eaux contenues dans l'enceinte...qui est capable de dissoudre les roches environnantes pour former cette boue opaque et grisâtre.





Ces deux vues générales permettent de se rendre compte des couleurs fort différentes selon les endroits et les types de roches dissoutes.





les teintes passent de l'ocre, mêlé de vert au rouge tomate, avec des  teintes bleues donnés par les zones d'eau libre.










Formée d'argile et de fines particules de silice brisées par les acides,
la boue bien grasse forme de petites bulles, de gros doigts, des points d'exclamation ...


Toute ces vasques boueuses sont sous le contrôle de
CLEPSYDRA GEYSER.
Il doit son nom au terme grec pour désigner une horloge : il avait des éruptions régulières toutes les trois minutes, jusqu'à ce que le tremblement de terre de 1959 ne vienne troubler ses habitudes ... il travaille maintenant sans arrêt, mais avec moins de vigueur qu'auparavant.


Sur Firehole lake drive, nous arrivons sur WHITE DOME GEYSER au moment où il commence à se manifester : nous avons littéralement plongé hors de la voiture pour réussir "à lui tirer le portrait" et prendre par la même occasion, une douche bien froide !
L'eau chaude émise avec force par les geysers n'arrive pas chaude au sol: son passage aérien et surtout le phénomène endothermique de décompression font baisser sa température.
Ce geyser,au grand cône de geysérite, est irrégulier - entre 15 min. et 3 heures - et ses manifestations sont brutales : après une très courte phase d'émission de vapeur et liquide mélangés qui suit un"splash", il émet brièvement durant 2 à 3minutes jusqu'à une hauteur pouvant atteindre 9 mètres...il fallait donc faire vite !




La fin de l'éruption est aussi courte que son début, seules quelques fumerolles subsistent.




Depuis deux jours, vous voyez fréquemment des "cieux apocalyptiques" !

Ils sont liés à une particularité liée au point chaud du Yellowstone et à la topographie de la Snake River Plain qu'il a modelé. Un couloir a été créé, où s'engouffrent les perturbations en provenance du Pacifique, passant entre la chaine des Cascades et les reliefs de la Sierra Nevada... pour ne rencontrer les premiers obstacles qu'au niveau du plateau du Yellowstone, qui truste ainsi perturbations et orages.

La journée se terminera, toujours sous un ciel orageux, avec Black warrior lake, et son petit cône actif.

 

 Photos : © B.Duyck


sources :
   - NPS : National park services
   - GOSA : the Geyser Observation and Study Association.
   - www.thomas-moran.org : site du peintre des rocheuses Thomas Moran.

Nous avons fait le tour du côté ouest du parc national du Yellowstone; demain, nous aborderons le côté nord-est, plus nature.

Commenter cet article

Jean Michel -arenalpoas sur youtube- 21/08/2009 13:03

Bernardsuperbe blogsuperbes photos informations volcaniques au topreportages sur le yellowstone super précis, que de bons souvenirs !!! Jean Michel et Dominique 

Articles récents

Hébergé par Overblog