Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Deux mille ans après la dernière éruption, plantes et animaux cherchent toujours à prendre pied sur ce champ de lave.
La plupart des plantes existant dans le monde ne pourrait pas vivre ici. Le stress environemental crée par le sol balayé par les vents et l'humidité minimale due aux cendres particulièrement poreuses et incapable de retenir l'eau près de la surface rendent la vie impossible aux plantes et animaux.
Le peu de précipitations pluvieuses et neigeuses disparaissent rapidement hors d'atteinte pour les plantes qui croisssent sur les cinder cones. La chaleur estivale et les vents secs ont tôt fait de faire disparaître toute trace d'humidité. La température du sol sur les flancs d'un cinder cone peut dépasser les 55°C, certains jours d'été !

                  Sagebrushs sur fond de coulée a'a et de cinder cone.
© B.Duyck

Le manque de SOL est le premier
handicap ; les lichens sont les pionniers de la vie dans ces conditions; formés de 2 plantes en une, algue et champignon vivant en symbiose, les lichens vont aider à briser les roches en matière minérale, base d'un "primo-sol".

                   Dans ces pierres habillées de lichens, cherchez l'intrus !
                           : une marmotte à ventre jaune au pelage mimétique.
© B.Duyck

Le secret de la vie à cet endroit est l'ADAPTATION.
Les organismes vivants ont développer des stratégies leur permettant de survivre dans ces conditions extrêmes.

Trois stratégies principales ont été découvertes:
1. tolérer la sécheresse : solution typique des zones désertiques, certaines plantes peuvent extraire de l'eau de sols très secs, comme les sagebrush (ci-dessus) et les bitterbrush.

2. éviter la sécheresse : en diminuant la surface foliaire; en réduisant la surface d'évaporation grâce à des poils, qui empêchent les flux d'air et diminuent les effets du soleil, comme les scorpionweed; en stockant l'eau, comme le font     cactus et succulentes.
                     Champ de buck wheat, succulente sur les cendres et détail ci-dessous.

                                                                                                            © B.Duyck

                                            Scorpionweed, plante poilue.   ©JM. Mestdagh
          Diminution de la taille des feuilles (<5 cm) et floraison abondante. ©JM. Mestdagh

                                                                                                            © B.Duyck


Les limber pines sont les pionniers parmi les arbres; beaucoup d'animaux en dépendent pour leur nourriture...les cônes restenet verts et résineux durant toute leur première année de vie.

3. se mettre à l'abri : se trouver une place en croissant près des zones de rétention d'eau (tunnels - crevasses - replis de lave - vieille souche) ou encore réduire la durée du cycle vital aux seules périodes d'humidité, passant le reste de l'année sous forme de graine, comme la Dwarf monkeyflower.

                                            Une crevasse bien habitée -
©JM. Mestdagh
     Vie éphémère de la Dwarf monkeyflower, haute seulement de quelques centimètres.

                                                                                                                     © B.Duyck


      Mousses et Sagebrush profitent de l'humidité conservée dans ce bois pourrissant.

                                                                                                          © B.Duyck


     "Devil's garden" où se côtoient morceaux de cratères, arbres morts et sagebrushs.

                                                                                                                    © B.Duyck



                                                                                                                           © B.Duyck


          "tout ce qui vit, ou a vécu ici, soufre ou à été torturé !"

Demain, d'autres sites volcaniques dans la Snake River Plain.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog