Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Le passage par Afdera est indispensable: il faut y faire viser les autorisations de circuler, et embarquer des militaires armés. Le groupe s'étoffe ; chauffeurs, cuisinier, guides, policiers ou militaires ... tous casés dans les cinq véhicules 4x4 de l'expédition.



Etant donné la logistique et pour des raisons de sécurité, il est impensable de vouloir pénétrer seul ce territoire; cette expédition a été organisée par "Aventure et Volcans" et minutieusement préparée par plusieurs voyages de Guy de Saint-Cyr, relatée dans ses "Carnets de trek".


Durant ces formalités, nous visitons les salines, où le travail se fait encore manuellement.

                                                                                                                © B.Duyck


                                                                                         © B.Duyck


A partir d'ici, nous sommes "en autonomie totale" : carburant, vivres, eau ...tout doit avoir été prévu et emmené pour tenir huit jours dans ce désert.

                                                                                                                © B.Duyck


                                                                                                             © B.Duyck


Le paysage se fait de plus en plus minéral; plus de pistes, sauf quelques traces laissées par les caravanes chamelières ... nous comptons sur nos chauffeurs et le GPS, pour rejoindre Kursewad, lieu de regroupement de plusieurs campements nomades autour du dernier point d'eau, pas toujours alimenté. Il faudra y rencontrer le chef du village, palabrer un peu et ressortir les autorisations, avant de s'enfoncer dans un terrain vraiment difficile ... direction nord-est vers le massif de l'Erta Ale.

                                              Le massif du Erta Ale et ses volcans collatéraux.

Durant cette journée, balottés de rocher en rocher dans des véhicules avançant au pas, abrutis par le bruit des moteurs et la chaleur, il faut absolument se forcer à boire suffisamment de cette eau chaude et fadasse ... pour ne pas avoir de problèmes de déshydratation en fin de soirée;

                                Au loin, le Erta Ale - "la montagne qui fume" en afar. -
© B.Duyck

Cette journée sera très longue, car une fois atteint le stop-véhicules et attendu la tombée de la nuit pour nous mettre en route, il nous restera à marcher 4 bonnes heures, à la lueur des frontales, sur un terrain peu incliné et "facile". (pas pour moi, car je déteste ces marches de nuit)
Nous arriverons vers minuit sur les bords de la caldeira; certains courageux descendront voir le lac de lave, les autres rechercheront un trou où s'abriter et essayer de dormir un peu, masque sur le nez et couchés à même le sol...les dromadaires qui portent nos sacs n'étant pas arrivés.

 Deux petits conseils de "bourlingueur" : boire "énormémént", car une déshydratation même minime diminue de beaucoup les capacités physiques et augmente les risques de cystite - affection courante dans ces conditions - ; emporter une polaire et une veste coupe-vent, car la nuit est relativement frâiche ( 20°C de différence avec la température diurne) et pouvoir ainsi récupérer en somnolant, au chaud, quelques heures.

Je suis réveillé par les courageux qui sont allés au bord du lac... et qui discutent beaucoup; mais leur exaltation retombe vite : fatigués - ils ont eu de plus du mal à retrouver le petit chemin de remontée - et mal équipés, ils se refroidissent... en naissent engueulades, reproches et plans divers pour le lendemain.
Au matin, le moral n'y est pas : les dromadaires ne sont toujours pas là ! Sans eau, ni vivres, va-t-on pouvoir réaliser le programme prévu ?
Décision est prise d'aller voir le lac de lave - on est venu pour cela - et de redescendre ...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog