Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Sicile – Etna :

L’activité strombolienne intense, qui a marqué la Bocca Nuova depuis le 10 janvier, s’est brutalement arrêtée le 15 après minuit. Durant ces cinq nuits, l’activité fut bien visible des environs du volcan, avec des bombes projetées plusieurs dizaines de mètres au dessus du cratère. Le trémor est remonté en flèche le 16 janvier au soir … en raison de mauvaises conditions atmosphériques, seules les plus fortes explosions laissaient entrevoir une lueur. Le 17 janvier au matin, le niveau de trémor est retombé. L’épisode du 16 au soir semble avoir été le plus énergétique. (INGV)  

 

2013.01.-10--17-au-matin-ECPNZ.gif                     Variations du trémor entre le 10 et le 17.01.2013 au matin  - doc. INGV Catania

 

Iles Eoliennes - Stromboli :

Le 12 janvier, un  glissement de terrain a produit à 11h10 un nuage dense de vapeur et poussières montant des parties basses de la Sciara del Fuoco pour couvrir le sommet et le village de Stromboli.  Un survol par hélicoptère le lendemain a confirmé l’effondrement en mer d’une forte portion de lave chaude sur les pentes de la Sciara.

Ce phénomène a été accompagné d’une rapide augmentation du trémor  qui s’est arrêté après 16 minutes, signal ne correspondant pas à une variation de l’activité volcanique.


2013.01.14.jpg

 

L’activité strombolienne s’est poursuivie après ce glissement, alimentant une coulée au sommet, puis un débordement le 13 janvier au soir , qui s’est intensifié le 14 janvier après 3h30 GMT pour se dédoubler durant un cours moment. Le 14 en début de soirée, trois coulées été actives sur le dessus de la Sciara.

Une seule coulée était alimentée le 15.

 

2013.01.16-19h01---Dipartimento-Protezione-Civile----Bild-jpeg       Stromboli (14.01.2013 ?) - photo Dipartimento protezione civile / Bild.de  16.01.2013 / 19h01


Ce 17 janvier au matin, l’épanchement de lave semble avoir cessé … la webcam thermique ne relève que des zones plus chaudes éparses au sommet.


Kamchatka – Tolbachik et Kizimen : code aviation orange.

La sismicité est toujours importante au Tolbachik ; l’éruption explosive-effusive se poursuit avec des coulées alimentées au niveau de la zone de fissure sud sur le Tolbachinsky Dol.

 

 

 

2013.01.17---photkamchatka.jpg               Tolbachik - coulées bien alimentées - doc. photo kamchatka 17.01.2013

 

Au Kizimen, une coulée de lave marque le flanc nord-est, tandis que les données satellites renseignent deux nouvelles coulées sur le flanc sud-est. La couverture nuageuse empêche les observations visuelles. Le VAAC Tokyo a enregistré un panache de cendres à 5.200 m le 11.01 et à plus de 4.600 m. le 13.01.

 

Kouriles du sud : Kudriavy

Le SVERT a détecté le 11 janvier une anomalie thermique, et un panache de vapeur et gaz, sur le stratovolcan Kudriavy, faisant partie du complexe Medvezhia, au NE de l’île d’Iturup.

 

Iturup-isl.---Medvezhia-caldera----T.Vendelin-1990.jpg                      Le complexe Medvezhia - photo T. Vendelin 1990 / GVP

A gauche au fond, le Medvezhii - au cnetre, le Srednii -  à droite, le Kudriavy, ses fumerolles et des coulées de lave "récentes".


Le complexe Medvezhia est formé de 2 caldeiras qui se chevauchent – 14 x 18 et 10 x12 km – formées au Pléistocène. Le plancher de la caldeira est occupé par plusieurs dômes de lave, des cônes de cendres et leurs coulées de lave et un petit lac. Le Menshoi Brat est le cône situé le plus à l’ouest : ce dôme de lave flanqué de cônes de scories est responsable de jeunes coulées longues de plus de 4,5 km. atteignant le lac Slavnoe.

Quatre stratovolcans se sont installés sur le côté Est du complexe, sur une ligne est-ouest : le Medvezhii, le Srednii, le Tukap et le Kudriavy (ou Moyoro-dake), daté de moins de 2000 ans.

 

Kudriavy - Iturup island       Carte simplifié du sommet du Kudriavy, et des zones de fumerolles en 1992 - G. Steinberg / GVP

 

Indonésie : Lokon-Empung

L’activité explosive se poursuit : le 12 janvier, une explosion à 5h43 locale a alimenté un panache de cendres de 1500 m. Le 13 janvier, deux émissions de cendres ont été enregistreés, respectivement à 9h11 et 9h20 , avec des panaches à 500 m et 2500 m. (Activolcans via VSI webcams)

 

Chili – Copahue :

Le webcam de l’OVDAS a repéré entre les 9 et 15 janvier de petits panaches de gaz (blancs) montant entre 900 m. et 1500 m.avant de se disperser vers l’Est. Le niveau d’alerte est maintenu à l’Orange.

 

copahue_ali_2013005.jpg               Le panache du Copahue - Photo satellite Nasa Eath Observatory / Ali 05.01.2013

 

Nouvelle-Zélande - Tongariro :

Les émissions de vapeur et gaz volcaniques se poursuivent au Tongariro depuis les éruptions d'août et novembre 2012. Elles proviennent d'une grande fumerolle et d'une fissure dans un escarpement situé à l'est du cratère Upper Te Maari. Le cratère principal Upper Te Maari dégaze également, mais moins fortement. Les codes d'alerte volcanique et aviation reste respectivement au niveau 1 et jaune (GeoNet alert bulletin 14.01.2013)

 

2013.01.14-Te-Maari.JPG

Tongariro - au centre, le cratère principal Upper Te Maari - A gauche,et à l'extrémité d'une fissure courant vers le bas de la photo, la zone de décharge active.  - photo GeoNet.

Sources :

Global Volcanism Program - Activolcans - Nasa Earth Observatory.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog