Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Proche de chez nous, l'Islande et le toujours turbulent Eyjafjöll :

 

Le volcan n'est pas visible depuis deux jours en raison de la couverture nuageuse; les images radar ne montrent pas de changements majeurs dans le cratère.

Le 19.05, une coulée de boue a été causée par les pluies qui ont lessivé les poussières du glacier. L'aire d'origine de la coulée est une zone de 4 à 5 km². Ce genre de coulée est possible en d'autres endroits.

La hauteur du panache a diminué dans les derniers jours, ce qui laisse supposer une décroissance du flux magmatique.

Le 20.05, deux petits séismes  ont été enregistrés et localisés à 3 et 7 km. de profondeur.

 

Les rifts islandais restent dans l'ensemble le théatre de séismes multiples, dont 2 , le 19.05, de magnitude > 3, situés au nord de l'île. (étoiles vertes superposées)

 

20.05.10---9h50-seismes.png                  Carte de localisation des séismes des dernieres 48 h. - IMO

                                  

 

 

 

Quelques nouvelles des autres volcans nouvellement remarqués par le Global volcanism Program :

 

Villarica - Chili :

 

Le Sernageomin signale une faible augmentation de l'activité à partir du mois d'avril, caractérisée par une augmentation de la sismicité, du niveau du lac de lave et de l'incandescence nocturne, et de l'activité fumerollienne. Le 10 mai, le niveau du lac de lave était à 100 mètres sous le bord du cratère.

 

Villarica-2004----JC-Tanguy---GVP.jpg             Villarica - le cratère et le lac de lave - photo JC Tanguy in GVP - 2004.


Canlaon - Philippines :

 

Le VAAC-Tokyo signale un panache montant du volcan le 15 mai, pour atteindre 2.400 m. avant de dériver vers l'ouest.

 

Le volcan composite Canlaon (qui s'écrit aussi Kanlaon) occupe une partie du nord de l'île de Negros, et la partage avec deux volcans voisins beaucoup moins actifs le Silay et le Mandalagan. Du haut de ses 2435 m d'altitude, il est le point culminant de l'île, et ses 30 km de diamètre à la base font de lui un édifice imposant. Sa forme, allongée du Sud Ouest au Nord Est, trahie une histoire volcanique complexe, marquée par la migration de différents centres d'activité. Le dernier de ces points, portant la plus haute altitude, se trouve à l'extrêmité Sud du complexe. L'étude de la stratigraphie de l'édifice montre qu'il est à l'origine de la plus volumineuse avalanche de débris qu'ait connu l'archipel Philippin, cette dernière ayant parcouru 33 km vers le Sud Ouest.

 

Kanlaon.jpg                          Le Canlaon - document GVP.


Pagan - Iles Mariannes :

 

Entre le 7 et le 14 mai, et bien qu'aucune activité inhabituelle ne soit signalée sur place, les images satellite ont révélé un gros panache de vapeur et un panache de gaz diffus, dérivant vers l'ouest.

 

Pagan-south---US-Navy.jpgSouth Pagan - le site actif, à gauche, a son sommet coupé par une fissure datant de 1981.

North Pagan, de loin plus actif, se trouve au centre de la photo.

Document U.S.Navy.

 

L'île volcanique de Pagan est constituée par deux stratovolcans interconnectés par un isthme étroit; les 2 volcans "nord" et "sud" s'élèvent dans des caldeiras, respectivement de 7 et 4 km.

 


L'activité se poursuit sur :

- en Amérique : Soufrière Hills-Montserrat, Arenal et Turrialba au Costa Rica, Chaiten et Llaima au Chili.

- en Asie : Bagana, Dukono en Indonésie, Sakura-Jima et Suwamose-Jima au Japon, triplette au Kamchatka avec le Karymsky, le Klyuchevskoy et le Shiveluch.

- dans le Pacifique ; Gaua et Hawai, avec le Kilauea.

 

Sources :

- IMO / Inst. of Earth Sciences Iceland

- Global Volcanism Program - Weekly report.

Commenter cet article

lola 27/05/2010 21:43



Bonsoir,


 


bien sur que je suis motivé, je m'interesse particulairement à tout les fénomène lié au volcans, aussi à tout ce qui touche la géobiologie..., bien que pour ce dernier point précis ce n'est pas
simple de trouver des êtres pour apprendre qui ne pensent pas sans avoir un porteufeuille à la place du coeur...., mais bon vive les recenties... .



lola 27/05/2010 15:56



Un second volcan pourrait entrer en éruption en Islande, peu après celle de l'Eyjafjoell qui a perturbé les transports aériens pendant plus d'un mois
en Europe, ont averti des experts dans un rapport publié aujourd'hui à Londres.

"Une éruption à court terme" du volcan Katla, plus important et plus puissant que l'Eyjafjoell, est "une forte possibilité", estiment les experts de l'Institut pour la diminution des risques et
du nombre des catastrophes, faisant partie de l'University College London (UCL).

Dans un second rapport, publié par l'Institut de physique de Londres cette fois, des scientifiques annoncent avoir découvert que les nuages de cendres volcaniques qui ont survolé l'Ecosse
récemment généraient "une charge électrique" qui aurait pu endommager les avions.

"Des particules chargées d'électricité peuvent provoquer des interférences radios et, si elles pénètrent dans l'appareil, peuvent présenter un risque pour les passagers ou les appareils de vol",
avertissent les experts.


 



Bernard Duyck 27/05/2010 18:07



Content de voir quelqu'un de motivé et qui se tient au courant de l'actualité volcanique !


Pour tempérer un peu, il n'y a pour le moment aucun signe de contagion vis à vis du Katla; concernant les charges électriques relevées au niveau des poussières par le ballon-sonde, ce qui est
important, c'est qu'on ait découvert des charges à l'intérieur du panache (The presence of charge deep inside the plume, rather than on its upper and lower edges, contradicts expectations from
models assuming solely weather-induced charging of layer clouds)...ce qui va forcer les scientifiques a revoir un peu leur théorie sur les éclairs dans les panaches éruptifs.


A bientôt pour d'autres échanges,


Bernard


 



Articles récents

Hébergé par Overblog