Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Mexique – Popocatepetl

Dans la nuit du 7 au 8 mai, un épisode de trémor spasmodique de haute amplitude a accompagné l’émission de fragments incandescents à plus de 500 m. du cratère, sur le flanc NE surtout, et un panache  de cendres qui a atteint 3000 mètres au dessus du sommet.

Des chutes de cendres ont été rapportées sur San Pedro Benito Juarez, San Juan Tianguismanalco, Atlixco et certains quartiers de Puebla.

(Cenapred)

 

2013.05.07-21h27-Popo.jpg                                 Popocatepetl - webcam Tlamacas - 07.05.2013 / 21h27

 

Popo - Christobal Garciaferro Rubio

Popocatepetl - l'éclairage spécial de l'Abbaye magnifie le volcan empanaché - photo  non datée de Christobal Garciaferro Rubio.

 

 Colombie - Nevado del Ruiz

Des secousses volcano-tectoniques ont été ressentie le 2 mai  sous le versant NNO du volcan, à une profondeur située entre 4 et 7 km.

L’essaim de secousses semble s’atténuer, en nombre d’évènements et en termes de magnitude, les jours suivants, mais les foyers se rapprochent de la surface, entre 4 et 5 km.

Le niveau d’alerte reste au jaune, et la situation est prise au sérieux par les autorités qui se sont réunies à Bogota le 3 mai ; les gestionnaires de la crise se remémorent en effet la catastrophe d’Armero en 1985. (Ingeominas)

 

2013.04.30---7h45-NdR-ingeominas.jpg                                  Nevado del Ruiz - 30.04.2013 - photo Ingeominas

 

Equateur – Tungurahua

Depuis le 4 mai, l’IGEPN renseigne un niveau d’activité modéré, mais en hausse. Le Tungurahua continue d’émettre un panache de cendres, qui s’étalent ensuite sur des dizaines de kilomètres, et qui accompagnent de bruyantes explosions, et sont relayés par des panaches de vapeur.

Quand le sommet se découvre, l’activité strombolienne se révèle de nuit, avec l’expulsion de blocs retombant sur les flancs supérieurs.

Des lahars sont signalés le 4 dans différents drainages, la Pampa au sud et Vazcún, Juive, and Mandur au nord et nord-ouest.  

Une coulée pyroclastique descend le flanc nord-ouest sur 2.000 mètres, le 5 mai.

Des chutes de cendres sont signalées sur un secteur sud-ouest du 6 au 8 mai. (IGEPN – GVP)

 

2013.05.06-Tungu----IG.jpg         Tungurahua - 06.05.2013 - le panache est visible, malgré le temps couvert - Webcam IGEPN

 

2013.05.08.18h00-JLEN.jpg                  Tungurahua - 08.05.2013 / 18h00 - photo José Luis Espinosa-Naranjo

 

2013.05.09-Jose-Jacome---EPA.jpg                              Tungurahua - 09.05.2013 - photo Jose Jacome / EPA

 

2013.05.10.jpg             Tungurahua - 10.05.2013 -  activité strombolienne - photo José Luis Espinosa-Naranjo

 

Kamchatka – Tolbackinsky Dol

L’éruption, qui donnait des signes de faiblesse en début de mois, a repris des couleurs ; Le KVERT signale la continuation de la croissance des cinder cones sur la fissure sud, et des coulées de lave très fluide sur les flancs sud, est et ouest du Tolbachinsky Dol.

Toute la semaine, un léger panache de gaz/vapeur est observé, entrecoupé d’explosions de cendres et panache montant jusqu'à 6 km.

Une forte anomalie thermique est toujours repérée par les satellites/ via MODIS. (KVERT 9 mai)

 

Tolbachik_MODIS_Hotspots_2013.05.03.jpg                                          Tolbachik - MODIS hotspots - 03.05.2013

 

Indonésie

Paluweh (Rokatenda) : Le VAAC Darwin signale des panaches montant à 2.100 mètres avant de dériver SO et O, les 4-5 mai.

Papandayan : le VSI a relevé le niveau d’alerte à 3 Siaga, suite à une hausse de la sismicité. Une zone interdite de 2 km. est en vigueur.

 

Philippines – Mayon

Le Phivolcs rappelle après le tragique épisode du 7 mai que de petites éruptions phréatiques peuvent survenir sans signes précurseurs, et que le public doit s’abstenir de pénétrer la zone de danger permanent de 6 km. autour du cratère, en raison de ce danger toujours présent d’éruption phréatique et de chutes de roches. Le Phivolcs maintient le niveau d’alerte 0 – pas d’imminence d’éruption magmatique.

 

2013.05.07---Mayon---Rhaydz-Barcia-Reuters.jpg     Mayon - le panache de l'explosion phréatique du 07.05.2013 - photo Rhaydz Barcia / Reuters


Il signale que la petite explosion phréatique du 7 mai 2013 / 8h00 a cessé après 2 minutes et 26 sec. Elle s’est accompagnée d’une colonne de gaz et cendres, qui est montée à 500 m. au dessus du sommet et affecté de retombées le sommet et les zones au ONO du volcan.

Les témoignages des rescapés font état d’une atmosphère dantesque, de chutes de blocs allant de la grandeur d’une table à celle d’une voiture, dans un terrible nuage de poussières.

 

Mayon-2013.05.07---Police-et-guide-Nicanor-Mabao-Jr----AFP.jpgMayon - des policiers descendent le guide Nicanor Mabao Jr., bléssé mais en vie ... les hélicoptères ne savent pas atterrir sur le volcan en raison du mauvais temps - photo AFP

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog