Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Après l'éruption du siècle, nous allons parcourir les volcans du nord-est au sud-ouest, en débutant par ceux de la zone sud-est de l'Alaska : la zone du Cook Inlet et trois volcans : le Spurr, le Redoubt et l'Augustine.

 

CookInletMap.jpg                          Carte du Cook Inlet et de ses environs - doc.AVO

 

Le Mont Spurr est le stratovolcan le plus élevé de l’arc des Aléoutiennes ; son sommet, culminant à 3.374 mètres, est un dôme de lave édifié au centre d’une caldeira en fer-à-cheval de 5 km. de large, ouverte vers le sud.

Cette caldeira s’est formée à la fin du Pléistocène-début de l’Holocène, suite à la destruction de l’ancestral volcan, associée à des coulées pyroclastiques et des avalanches de débris qui ont parcouru 25 km. vers le sud-est ; les dépôts contiennent des blocs de 100 m. de diamètre. Elle contient différents cônes et dômes de lave érodés par les glaciers.

L’évent le plus récent est un cône satellite s’élevant à 2.309 m. de haut, Crater Peak, situé près de la marge sud de la caldeira. Crater Peak  a été le lieu de toute l’activité du volcan à l’Holocène avec 40 couches de tephra identifiées ; deux éruptions historiques, en 1953 et 1992, sont responsables de chutes de cendres sur la ville d’Anchorage.

 

Mt-Spurr-et-crater-peak---G.McGimsey-AVO.jpg               Le Mt.Spurr et Crater Peak - photo Game McGimsey - AVO/USGS.

MtSpurr-ice-cauldron---G.McGimsey-AVO.jpg Crater Peak - une zone fumerollienne dans le prolongement de l'aile de l'avion  - photo G.Mc Gimsey - AVO/USGS.

Spurr - interieur crater peak vent 26.09.1992 - Cynthia GarCrater Peak recouvert des cendres de l'éruption, le 26.09.1992 - photo Cynthia Gardner USGS.

 

Augustine-11.2006---Tim-Plucinski-AVO.JPG

               L'île-volcan Augustine - photo Tim Plucinski - AVO/USGS.

 

L’île Augustine, 8 km. sur 11, située dans le sud du Cook Inlet, est compose entièrement des dépôts du volcan Augustine, l’un des plus actifs de l’est de l’arc des Aléoutiennes.

Le volcan Augustine est un complexe de dômes de lave sommitaux se recouvrant, entouré de toute part d’un tapis de débris volcanoclastique. Un total de 11 avalanches a été dénombré au cours des 200 dernières années, avec un intervalle  récurrent de 150-200 ans.

 

Augustine-er.-2006-depots---AVO.jpgLa carte des dépôts volcanoclastiques de l'éruption de 2006 témoigne du mode de formation de l'île et du volcan Augustine au cours du temps - doc. AVO


Un épisode d’effondrement a eu lieu au cours de sa plus grande éruption historique en 1883 ; la croissance d’un dôme subséquent a restauré ensuite sa hauteur. L’activité éruptive traditionnelle a consisté en des explosions  avec émission de coulées pyroclastiques ponceuses, suivies d’extrusion de dômes de lave associés à des coulées de blocs et poussières.

 

Augustine-domes---Lee-Siebert-Smith-jpg         Le cheveauchement des dômes - doc. Lee Siebert / Smithsonian institute.

Augustine-02.2007---Cyrus-Read-AVO.jpg               Activité en février 2007 - photo Cyrus Read - AVO/USGS.


L’Augustine est situé dans une aire de bouleversements tectoniques marquée par un soulèvement lié au séisme de 1964 : 30 à 33 cm. de soulèvement côté nord-ouest de l’île.

 

Augustine-from-NO-lagoon---Michelle-Coombs-AVO.JPGCette vision sereine de l'Augustine, prise du lagoon NO par Michelle Coombs / AVO-USGS ne témoigne pas de son activité régulière ... le calme avant ou après l'orage !

 

Le volcan Redoubt est un stratovolcan haut de 3.108 m. couvert de glaciers, situé à 170 km. au sud-ouest d’Anchorage.

Il s’est édifié, il y a 890.000 ans, sur le batholithe granitique de la chaîne Alaska-Aléoutiennes.. Un effondrement du sommet, daté d’il y a 10.500 à 13.000 ans, a produit une avalanche de débris majeures qui a atteint le Cook Inlet. Son activité à l’Holocène compte une large avalanche de débris et des lahars chargés en argiles qui ont créé un barrage au niveau du lac Crescent, il y a 3.500 ans.

 

MountRedoubt.jpg             Le Redoubt vu en septembre 1980 par A.Till - USGS

 

redoubt.jpgLes éruptions des 3 derniers siècles - le 20° siècle est marqué par plusieurs éruptions accompagnées de chutes de cendres distales. - Doc. AVO


L’activité au cours des derniers siècles a uniquement affecté le drainage de la Drift river ; celle de 1989-1990 a eu un impact important sur l’économie du Cook Inlet et son industrie pétrolière, ainsi que sur le trafic aérien.

 

Demain , les éruptions de 1989-90 et 2009.

 

Sources :

- AVO - USGS - fiches volcans et photos- lien

- Global Volcanism Program - southwestern Alaska volcanoes


Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog