Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

 

logo avo transparent newL'AVO - Alaska Volcano Observatory - fut fondé en 1988 après l'éruption de l'Augustine en 1986 et les perturbations aériennes qu'elle engendra.

Nous avons depuis lors des renseignements précis sur les éruptions et un suivi en temps réel, couplé à des avis réguliers sous forme de code-aviation.

Son logo ressemble étrangement à une photo de la première éruption qui a suivi de peu son installation :

 

Eruption-du-21.04.1990---R.Clusas.jpg        Le panache éruptif du Redoubt le 21.04.1990 - photo R.Clusas - AVO/USGS.

 

1222468524_ak231.jpg                            Situation du Redoubt - carte du AVO/USGS.

 

 

L'éruption de 1989-1990 :

Après une augmentation de la sismicité depuis le 8 décembre 1989, l’éruption débuta le 14.12 à 9h.47 par un épisode majeur phréatomagmatique, type d’éruption à laquelle il faut s’attendre de la part d’un volcan recouvert de glacier. L’éruption la plus riche en poussières eu lieu le 15, avec une coulée pyroclastique descendant du Drift glavier. L’avalanche de débris consécutive entraîna des blocs de glace de 10 m. sur 35 km. en  direction du terminal pétrolier de Drift River.

Un boeing 747 jetliner de la KLM, assurant la liaison Amsterdam-Tokyo, via Anchorage, rencontra le nuage de cendres, perdit ses quatre réacteurs et frôlât la tragédie … ses réacteurs se rallumant heureusement après 3500 m. de chute libre.


16.12.89---Twitchell-Hollis-AVO.jpg

L’activité explosive initiale se poursuivit de décembre 89 à avril 90, par 23 explosions majeures générant des panaches de cendres mo,tant entre 7,5 et 9 km. Entre décembre et le 2 janvier 1990, un dôme s’installa dans le cratère , pour se faire pulvériser le 2 à 17h.48 suite à deux explosions et envoyer un panache à plus de 12 km. d’altitude. Des lahars couvrirent la vallée de la rivière Drift large de 2 km. et déferlèrent jusqu’au Cook Inlet, pénétrant les installations pétrolières en dépit des digues.

Au cours des quinze jours suivants, 3 éruptions eurent lieu , tous avec le conduit éruptif ouvert , les 8,11 et 16 janvier, qui perturbèrent le trafic aérien.

 

 

15.02.90---lahars-Dumbbell-Hills.jpg

     Dépôts de lahars encore chauds près de Dumbell Hills - photo T.Miller 15.02.90 - AVO/USGS

15.02.90---T.Miller-AVO.jpg

Le terminal pétrolier de Drift River touché par les lahars et les inondations - photo T.Miller 15.02.90 - AVO/USGS.

Après le 16 janvier et jusqu’en mi-février, une nouvelle étape de construction et de croissance du dôme s’ensuivit. Le 15.02, une explosion détruit le dome et noie sous les cendres la péninsule de Kenai. Une coulée et un surge pyroclastiques descendirent les pentes, passant le piémont du glacier et tapissèrent la paroi opposée de la vallée sur une hauteur de 700 m. Les lahars atteignirent de nouveau les terminaux pétroliers. Des morceaux métriques du dôme se retrouvèrent à 37 km. du lieu de l’explosion  … Un nouveau dôme vit immédiatement le jour.

 

15.02.90-Pyrocl.-surge---Cynthia-Gardner-USGS.jpg

depots-pyrocl.-15-et-21.04.90--piedmont-du-glacier--vC.Ne.jpgDépôts de coulées pyroclastiques : on remarque la différence d'épaisseur et de granulométrie entre les dépôts du 15.04 et du 21.04.1990 - photo C.Neal - AVO/USGS.

La pelle donne l'échelle.

 

Après le 21 février, on remarqua un changement de comportement éruptif : les dômes, plus petits, seront détruits régulièrement par explosion, ou effondrement gravitationnel, générant des avalanches de débris et des lahars dans la Drift River.

L’éruption du 21 avril fut suivie d’une croissance continue du dôme jusqu’en début juin.

Puis, on constata une diminution de l’activité sismique, de faibles émissions de vapeur et quelques chutes de blocs.

 

lahars 90 AVO

Le volume de téphra émis entre le 14 décembre 1989 et le 26 avril 1990 a été estimé entre 20 et 40 Mm³, en 20 épisodes d’émissions significatifs. (Scott & McGimsey 94) . Les panaches d’une altitude supérieure  à 10 km. Furent entraîné vers le nord et l’est par le vent dominants (Woods & Kienle 94).

 

L'éruption de 2009 :

Le schéma général des deux éruptions peut se comparer : phase préliminaire phréatique/phréatomagmatique , suivie d'une phase magmatique, avec création de dôme; coulées pyroclastiques et lahars comme risques primaire et secondaire.

Cependant le suivi est plus précis et les photos bien meilleures 20 ans après.

 

L’éruption de 2009 a été marquée par un épisode primordial phréatique le 15 mars.

 

flanc N le 20.03.09                  Le flanc nord du Redoubt le 20.03.2009 - doc. AVO/USGS

 

sismo-23-29.03.2009.png                       Profil sismique du 23 au 29 mars 2009 - doc AVO

 


Redoubt 21.03.2009 fusion glacier - AVO

La fusion glaciaire provoque des fissures recouvertes par la cendre - 21.03.2009 - photo Cyrus Read - AVO/USGS

Après la fusion glaciaire, la phase magmatique débuta le 22 mars à 6h.38 avec de fortes explosions accompagnées de panaches de cendres montant entre 9.000 et 18.200 mètres.

Des retombées de cendres sont constatées à 190-250 km. au nord-est du Redoubt.

 

Redoubt---D.Josefczyk-26.03.09-22h30.jpg      Le panache du Redoubt le 26.03.2009 - 22h.30 - photo D.Josefczyk


Des lahars ont affecté la vallée de la rivière Drift sur 35 km. et atteint le Cook Inlet. A mi-parcours, le niveau des eaux était de 6 à 8 mètres supérieur au niveau basal.

 

Drift-river---glacier---G.McGimsey-26.03.09.jpg          Lahars sur la Drift River - 26.03.2009 - photo G.McGimsey - AVO/USGS

 

Redoubt - activité 22- 23.03.09 - AVO                            Activité des 22 et 23.03.2009 vue par satellites - doc AVO/USGS.


Durant la première semaine, 14 explosions majeures furent dénombrées. Elles se succédèrent jusqu’au 4 avril, date de transition vers une phase de construction de dôme, accompagnée de chutes occasionnelles de roches.

Le 20 juin, le code aviation est ramené au jaune, suite à une baisse du niveau sismique et des observations des vapeurs laissant penser à un refroidissement du dôme.

 

Nuage-cendres-2-26.03.09-Homer---D.Anderson.jpgLe nuage de cendres emplit le ciel ... vu de Homer, au sud-est de l'autre côté du Cook Inlet, le 26.03.2009 - photo D.Anderson - AVO/USGS.

 

nuage-de-cendres-28.03.09-15.35-niveau-Kenai--J.Larson.jpg Le nuage vu de Kenai en face du volcan, le 28.03.2009 - photo J.Larson - AVO/USGS

 

particule-de-poussiere-2---ash-fall-in-Healy-23.03.09.jpgUne particule au microscope : sa taille menue et ses aspérités témoignent de la pénétration lointaine dans les vois respiratoires et des dégâts qu'elle peut y causer. - Doc. AVO/USGS.

 

31.03.09 - dépôts de cendres -G.McGimsey AVO         Le sommet du Redoubt, le 31.03.2009 - photo Game McGimsey - AVO/USGS.


Depuis avril, le dôme atteint un volume d’approximativement 70 millions de m³ ; sa construction sur une pente le rend instable et susceptible de s’effondrer.

 

plinian-redoubt2009-mf1446.jpgLa colonne plinienne du Redoubt parcourue d'éclairs - explosion du 04.04.2009 - avec l'aimable autorisation de Marco Fulle / Stromboli on line - un clic sur sa photo vous mène à son reportage .


 

Sources:

- AVO / Redoubt

- Stromboli on line - photos de Marco Fulle & Norbert Fisher

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog