Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

A proximité des maars Ukinrek, le centre volcanique Ugashik-Mont Peulik a été le siège d’un volcanisme explosif qui comprend la formation d’une caldeira de 5 km. de large à la fin du Quaternaire, et d'une activité de dômes post-caldeira à l’Ugashik. Le stratovolcan Peulik s’est édifié sur le flanc nord de l’Ugashik à l’Holocène.

 

Ugashik-Mt-Peulik-volcanic-center--USGS15.jpgAlaska - le centre volcanique Ugashik-Mt. Peulik - les flèches noires correspondent à la direction des avalanche de débris relatives au Mt Peulik - en rouge, les plus grands monticules des avalanches en hummock. - carte USGS.

 

MountUgashik-peulik.---mountain-forecast-copie-1.gifAlaska - situation du complexe Ugashik-Mt.Peulik vis às vis des lacs l'entourant - carte Mountain forecast.


L’Ugashik :

L’édifice pré-caldeira de l’Ugashik, plutôt un complexe de dôme,  a été détruit à la fin du Pleistocène ; La datation K-Ar des roches volcaniques pré-caldeira est de 171.000 +/- 22.000 ans.

L’ effondrement a formé une caldeira de 5 km de diamètre. Le volume éjécté est estimé entre 5 et 10 km³, en un seule éruption plinienne, daté d’au minimum 40.000 ans.

Ces dépôts importants ont été retravaillés par la glaciation de la fin du Pléistocène.

 

Ugashikcaldera-adjacent-Peulik-volc.-M.E.Yount-USGS.jpgAlaska - la caldeira de l'Ugashik et cinq dômes, vus de l'est avec la lac Ugashik supérieur en arrière-plan.

- les trois plus grands dômes ont en arc de cercle en fond de caldeira, numérotés de 1 à 3 de gauche à droite - photo Betsy Yount (Alaska Volcano Observatory, U.S. Geological Survey - 11.04.1984)

 

Les éruptions post-caldeira ont formé de larges dômes, de dacite-rhyolite, qui recouvrent de nombreuses bouches et débris d’autres dômes ; ces matériaux recouvrent le plancher de la caldeira, ne laissant qu’un petit fossé entre les dômes et ses parois. Le côté NO du groupe de dôme est partiellement couvert d’une coulée de lave en blocs émise par le Mont Peulik.

Le plus grand dôme, de nature composite, mesure 440 m. de hauteur et 2.000 mètres de large. La surface douce de la plupart des dômes laisse penser qu’ils ont subi une glaciation … ils sont daté du pré-holocène, à l’exception du dôme I , interprété comme datant de l’holocène(au centre-gauche de la caldeira sur la photo ci-dessus).

 

Ugasik-du-N---Cyrus-Read--22.06.2006.JPG         Alaska - la caldeira de l'Ugashik, vue du nord - photo Cyrus Read 06.2006 / AVO-USGS

 

Durant l’Holocène, l’activité éruptive sest déplacée de quelques kilomètres en direction du nord, et la composition du magma a évolué de dacito-rhyolitique à basalto-andésitique  au Mont Peulik.

 

Le Mont Peulik :

C'est un petit stratovolcan tronqué, d’un diamètre basal de 10 km environ et d’un volume de 5,6 km³, qui s’est contruit sur un sous-bassement de roches sédimentaires du Jurassique, en au moins trois épisodes impliquant à la fois des évents de flancs et sommitaux. Il recouvre partiellement le flanc nord de l’Ugashik. Un cratère sommital, large de 1500 mètres, s’ouvre vers l’ouest ; il est occupé par un dôme de 500 m. de diamètre.

 

-Becharof_National_Wildlife_Refuge-Alaska---Mt-Peulik---US-.jpg   Alaska - le Mont Peulik et Gas Rocks, à l'avant-plan, vus du lac Becharof - photo Fish & wildlife sv.


Ce dôme, tout comme ces prédécesseurs, sont la source d’épais dépôts de coulées de blocs et cendres qui recouvrent le flanc ouest du volcan sur près de 40 km². Un petit dôme est présent sur le flanc Est, vers 1200 m. d’altitude, responsable d’une petite coulée de blocs.

Les dépôts d’une avalanche en hummocks, couvrant 75 km² au nord du volcan, représentent un effondrement sectoriel antérieur. Près de 450 monticules de taille valable et 360 lacs ou bassins d’un diamètre supérieur à 30 mètres sont répertoriés dans les dépôts cartographiés.

Des coulées de lave en provenance d’éruptions de flanc couvre 8 km² au nord du Peulik, s’étendant sur 6 km. en direction du lac Becharof.

 

Peulik---R.-Dreeszen---AVO-01.2006.jpgAlaska - Mt. Peulik, vu du lac Ugashik inférieur - le dôme est au centre de la somma - photo Dreeszen, Robert / AVO 13.01.2006

La seule éruption documentée du Peulik est datée de 1814. Une analyse satellite par interférométrie suggère un corps magmatique localisé à 6,6 km de profondeur, ayant subi une inflation de 0,051 km³ entre octobre 1996 et septembre 1997. (Lu & al) … ce qui laisse supposer une possible activité éruptive future.

 

Sources :

- Global volcanism Program - Ugashik-Peulik

- USGS - Geology of the Ugashik-Mount Peulik Volcanic Center, Alaska

By Thomas P. Miller

- AVO-USGS - Ugashik-Peulik volcano - link

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog