Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Mt-Blackburn---NPS-2.jpg

                                 Alaska - le mont Blackburn - photo National Park Service


Le Mt. Blackburn, le plus haut pic des Wrangell mountains, est en fait le vestige érosionnel d’un grand volcan. Il culmine actuellement à 4.996 mètres. Il est recouvert de glaciers et de neiges éternelles ; les glaciers principaux sont le Kennicott (photo ci-dessous), le Nabesna et le Kuskulana.


Il s’agit vraisemblablement d’un grand volcan-bouclier, contenant une vaste caldeira sommitale (estimée à environ 15 x 20 km). L’érosion de la structure originale ne laisse pas deviner son ancienne forme.


Les roches les plus anciennes du Mt. Blackburn sont des granites qui font intrusion dans les laves situées le long d’une fracture en arc, interprétée comme limite de la caldeira. Ces laves sont datées de plus de 5 millions d’années, et représentent probablement les premiers produits du volcan-bouclier. On retrouve dans le reste du massif Mt. Blackburn des intrusions granitiques plus jeunes, datées de 3,4 Ma, dans une couche faite de coulées andésitiques … ces formations suggèrent que la caldeira primitive doit s’être formée par effondrement entre 4,2 et 3,4 Ma. Il n’y a plus de traces d’activité volcanique suite au collapsus et au remplissage de la caldeira.

 

MtBlackburn-KennicottGlacier---NPS.jpg               Alaska - le mont Blackburn et le glacier Kennicott - photo National Park Service


Le Mt. Jarvis forme le point le plus élevé d’une dorsale de 10 km. de longueur et haute de 4.000 mètres, légèrement en courbe. Elle est composée d’une épaisse séquence de coulées de lave dacitique et andésitique, recouverte soit par une coulée de dacite, soit par de petit dômes de dacite. Une datation faite sur une coulée basale suggère une émission il y a 1,6 Ma. (Richter & Smith 1976)

 

Mt-Jarvis.jpgAlaska - le Mt. Jarvis - 4.091 mètres - en forme d'haltère, sur la gauche, et le glacier Jacksina serpentant vers le point d'observation - photo Wrangell-St.Elias Nat. park / R. McGimsey.


 

Le Mt. Gordon est le plus haut, avec 2.755 m, d’une série de cinder cones basaltique à basalto-andésitique, situés au nord des Wrangell mountains, entre le Mt. Drum et le glacier Nabesna. Beaucoup ont moins de 100 mètres de haut, mais le Mt. Gordon possède des mensurations différentes : 625 m. de hauteur pour un diamètre de 5 km. Il repose sur des laves du Wrangell ancestral. (Richter 1990). Son âge précis est inconnu.

 

Mount_Gordon---D.Richter-USGS.jpgAlaska - Le Mont Gordon recouvert de neige - photo Donald Richter, 1994 (U.S. Geological Survey, published in Richter et al., 1995).

 

Sources :

- AVO - USGS - Wrangell group

- Global Volcanism Program - Gordon

- USGS - Guidebook to the volcanoes of the western Wrangell mountains.

- N.P.S. - Wrangell-St. Helias Nat. Park and Preserve - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog