Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

edgecombe---Nerkasalmon-wordpress.jpg

                    Alaska SE - le stratovolcan Edgecumbe - photo Nerkasalmon / Wordpress


Le sud-est de l’Alaska forme une bande côtière étroite qui s’avance en territoire Canadien ; elle contient quelques volcans, dont un édifice sous-marin récemment découvert.

 

Southeast-Alaska---AVO-map.gifSud-est Alaska - Les triangles noirs indiquent les volcans actifs à l'Holocène - carte AVO-USGS

 

La région possède une tectonique particulière :
Le long de la côte ouest, la plaque océanique du Pacifique glisse vers le nord, séparée de l’Amérique du Nord par une faille coulissante, ou faille de décrochement, connue sous le nom de " marge continentale transformante des îles de la Reine-Charlotte ".

La plupart des failles sont au large des côtes, mais certaines, comme la faille Fairweather (FF - qui passe près du mont Fairweather, à la pointe sud-ouest du nord-ouest de la Colombie-Britannique) poursuit sa trajectoire à l’intérieur des terres dans le sud-est de l’Alaska.

D’autres failles qui suivent un plan de fracture nord-ouest vers l’intérieur du Yukon et le nord de la Colombie-Britannique sont le reflet de temps révolus lorsque les continents, les îles et le fond des océans subissaient le brassage de la tectonique des plaques, résultant en la formation de terranes distincts.

 

Queen-carlotte---Fairweather--fault-system.jpgLe système de failles Queen Charlotte-Fairweather (et autres failles régionales) et le terrane Yakutat - les centres volcaniques sont signalés par une pointe orange.

A=Admiralty Island, AV=Alsek Valley, B=Baranof Island, C=Chichagof Island, CA=Cape Addington, CF=Cape Fairweather, CO=Cape Ommaney, CS=Cross Sound, CSF=Chatham Strait Fault, DE=Dixon Entrance, FF=Fairweather Fault, FG-eb=Fairweather Ground—eastern bank, FG-wb=Fairweather Ground—western bank, K=Kruzof Island, MEV=Mount Edgecumbe volcano, OEVF=Offshore Edgecumbe Volcanic Field, OCA=Offshore Cape Addington Volcanic Field, OCO=Offshore Cape Ommaney area, PSF=Peril Strait Fault, QC–FW=Queen Charlotte–Fairweather fault system, YB=Yakutat Bay.

 

Edgecumbe-gm.jpgAlaska SE - le champ volcanique Edgecumbe et ses principaux volcans alignés SO-NE - d'après une carte topographique en relief de l'AVO-USGS

 

Mt-Edgecumbe---Crater-ridge---Walteransdsara.pngAlaska SE - à gauche, le stratovolcan Edgecumbe - à droite, Crater Ridge - photo Walterandsara blog.


Le champ volcanique Edgecumbe se situe sur l’île Kruzof, et sur la plaque tectonique nord-américaine à 10-15 km à l’intérieur de la faille transformante Reine Charlotte – Fairweather, séparant les plaques nord-américaine et Pacifique. Il est daté du Pléistocène - Holocène.

Ce champ volcanique, basaltique à dacitique, couvre 260 km² ; il comprend le stratovolcan symétrique Edgecumbe, les dômes et cratère de Crater Ridge et Shell mountain.

 

Le Mt. Edgecumbe est un stratovolcan à dominante andésitique, d’un volume de 3,5 km³, qui culmine à 970 mètres, et possède un cratère bien défini.

Il a été nommé en 1778 par le capitaine James Cook. Bien que sa morphologie reflète une construction récente, aucune éruption historique n’est rapportée dans les traditions orales, ni dans les documents Russes.

 

Mt_Edgecumbe_in_Sitka---Medicaster.JPG                            Alaska SE - le Mt. Edgecumbe, vu de Sitka (au SE)  - photo Medicaster

 

Les autres structures sont alignées sur une ligne SO-NE, marquant une fissure régionale, qui a abrité une activité volcanique depuis 600.000 ans.

Les dômes de Crater ridge sont de nature rhyolitique et concernent un volume de 3,5 km³ de magma.

Crater Ridge est tronqué par une caldeira de 1600 mètres de large, profonde de 240 mètres.

 

Crater-Ridge-et-unnamed-volc.---Jim-Riehle-USGS.jpgAlaska SE -  à l'avant-plan, le sommet de l'Edgecumbe et les pentes colorées de ponces dacitiques de l'épisode pyroclastique post-glaciaire - en arrière-plan, les dômes de Crater ridge, arborés - photo Jim Riehle - 05.2002  (U.S. Geological Survey, Alaska Volcano Observatory).

 

Les dernières éruptions en date sont des explosions phréatomagmatiques qui ont eu lieu au milieu de l’holocène, la dernière activité étant datée par le GVP de 2.220 avant JC (datation radiocarbone non revue).

L’activité post-glaciaire a produit des dépôts pyroclastiques volumineux, équivalents à 7,6 km³ de roches denses, et retrouvés jusqu’à Juneau et Lituya Bay, 200 km. plus au nord. Une collecte de sédiments marins du bassin adjacent, e.a. dans le Sitka Sound, contient des dépôts de tephra et de coulées pyroclastiques, de composition principalement rhyolitique, et pour une moindre portion dacitique. On y a trouvé aussi des cryptotephra correspondant à la White river Ash (éruption datée des environs de l'an 800).

 

Sitka-sound-subaerial-pyroc.-flows-MEVF---Rhiele---al-1989.jpgAlaska SE - bathymétrie du Sitka Sound en relation avec les coulées pyroclastiques subaérienne du champ volcanique edgecumbe ( Riehle & al. 1989)

La ligne blanche, à 70 mètres de profondeur, indique le niveau marin eustatique au temps de la déposition des téphra du Mt. Edgecumbe (Fairbanks 1989) - doc. du "Marine tephrochronology of the Mt. Edgecumbe Volcanic Field" , réf. en sources.

 

Edgecumbe-2004---Duncan-Marriott.JPG                     Alaska SE - Mt. Edgecumbe 12.2004 - photo Marriott Duncan


  

 Sources :

- Global Volcanism Program - Edgecumbe

- AVO - USGS - Mt. Edgecumbe

- Marine tephrochronology of the Mt. Edgecumbe Volcanic Field, Southeast Alaska, USA - By Jason A. Addison, James E. Beget, Thomas A. Ager, Bruce P. Finney

 - Tectonic and glacial related seafloor geomorphology as possible demersal shelf rockfish habitat surrogates—Examples along the Alaskan convergent transform plate boundary – by H. Gary Greene, Victoria M. O’Connell, Cleo K. Brylinsky

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog