Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #bizarreries

 

Un phénomène intéressant, couplé à l'entrée dans la mer de coulées de lave, et photographié par Stephen & Donna O'Meara en 2008 à Hawaii, a été mis à l'honneur comme "Cool science picture of the day" par Discover Magazine.

 

ASPcyclone---Kilauea-2008.jpg                                                    photo S. & D.O'Meara. /Discover Magazine.

 

La rencontre entre la lave et l'océan provoque ces nuages de vapeur importants mais aussi réchauffe considérablement les eaux aux environs du point d'entrée ... créant ainsi les conditions favorables au phénomène cyclonique, tout en gardant à l'esprit que les mensurations du cyclone seront restreintes.

 

Conditions de formation d'un véritable cyclone:

 

La condition principale pour la formation d’un cyclone est la température de l’océan : l’eau doit au minimum être à 26°C, c’est ce qui explique que les cyclones se forment dans les zones tropicales.

 

25923812pv4.png            Doc.http://ma-meteo.over-blog.com/article-19849276.html


Le rayonnement solaire sur l’océan permet l’évaporation d’un air chaud et humide qui en se condensant donne naissance à un énorme système nuageux formé de cumulonimbus qui stationne à une altitude variant de 10 000 à 15 000 mètres. Il se forme alors un tourbillon, au départ de près de 100 km de diamètre comme nous l’avons indiqué déjà plus haut, qui se développe pour atteindre parfois plus de 1000 km de diamètre. En octobre 1979, le typhon Tip, né dans le nord-ouest du Pacifique a atteint un diamètre de 2200 km, c’est un record.

 Le sens de rotation du cyclone est déterminé par la rotation de la terre et la force de Coriolis.

 

Rapporté au cas de la photo, nous avons la formation d'un mini-cyclone. Le moteur thermique est ici la lave du volcan; l'air chaud et humide ne forme qu'une ébauche de nuage et le diamètre du tourbillon est plus petit ... mais la colonne et le vortex se forment bien. Les gros cumulonimbus sont ici remplacés par le panache de vapeur et ... le cyclone par une "trombe marine", terme plus approprié.


Source : Discover magazine - "after volcanic eruptions come volcanic cyclones"


You can see images made by the O’Mearas and other adventurous souls in the upcoming exhibit Extreme Exposures at the Annenberg Space for Photography in Los Angeles.

Extreme Exposure will be open for viewing October 23, 2010 through April 24, 2011 at the Annenberg Space for Photography in Los Angeles.

Commenter cet article

Musi 23/09/2010 22:15



Au plaisir de vous donner quelques informations, j'ai plaisir à lire vos descriptifs de massifs volcanique, mais la météo est un domaine où je suis plus à l'aise! Voici la vidéo liée à ce
phénomène magnifque


http://www.youtube.com/watch?v=6gW-Txy8pmc&feature=player_embedded






Bernard Duyck 24/09/2010 08:19



Excellent  document groupant différents phénomènes : cyprès d'explosions phréatiques/phréatomagmatiques , trombe marine, éclairs dans le panache ...fameux ! Merci pour ce lien...en espérant
votre coopération future dans le domaine météo.


 



Musi 23/09/2010 15:22



Ce n'est pas plutôt une trombe marine, un cyclone est d'une toute autre échelle! Une trombe marine prend naissance sous un cumulus isolé, ce qui est le cas ici.


http://www.keraunos.org/photo-trombe-cargese-8-septembre-2010-keraunos.htm


En tout cas, la photo est très intéressante.



Bernard Duyck 23/09/2010 16:21



J'avais bien noté la différence d'échelle ...mais pour la clarté et le précision, je vais ajouter "trombe marine" qui est effectivement plus approprié.


Merci de cette intervention.



Articles récents

Hébergé par Overblog