Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L’éruption de l’Eyjafjalajökull au printemps 2010 a créé un indescriptible chaos dans la trafic aérien … près de cent mille vols ont été annulés, ce qui a coûté 1,5 milliards aux compagnies aériennes, les plus touchées étant les Européennes.

 

17.04-Bryniar-Gauti.jpg               Panache de l'éruption de l'Eyjafjalajökull - photo Brynjar Gauti / AP 17.04.2010

 

forecast_flights_786_21april_2.gifCarte de prévison du 27.04.2010 - extension du nuage de cendres de l'Eyjafjalajökull en rouge - routes empruntées par les avions en bleu ciel - doc. Sabre Flight Explorer

 

image-78911-galleryV9-phjb.jpg                  Les avions de ligne cloués au sol en Allemagne -  photo Lufthansa / via Reuters


Dès la fin de cette éruption, considérée par ailleurs comme petite, les compagnies aériennes ont insisté sur la nécessité de développer des systèmes de détection embarqués, qui permettraient aux avions de se dérouter en présence d’un nuage de cendres volcaniques.


Le système AVOID - Airborne Volcanic Object Identifier and Detector, développé sur base d’études de la défense américaine dès 1993, est conçu autour de deux caméras infra-rouges, installées soit en bout d’ailes, soit sur le fuselage, capables de détecter des nuages de cendres à une altitude comprise entre 1.500 et 15.000 mètres.

Cette technologie devrait permettre aux pilotes de se dérouter pour éviter tout risque d’ingestion de cendres par les réacteurs, ou de dépôts sur les pare-brise, et de maintenir ouvert des espaces aériens, normalement fermés lors d’une éruption.

 

            Essais des appareils en 2011 au dessus de l'Etna - Doc. Easy Jet / Nicarnica Aviation

 

Nicarnica-Aviation---AZ-Forum-aviation.jpgTest AVOID sur un avion Ultra-léger Flight Design CT au dessus de l'Etna - doc. Nicarnica Aviation / AZ forum

 

NUAGE_CENDRES_Ian_Davies_with_the_pod-52c27.jpg

                         Ian Davis / Easy Jet avec un prototype de sonde (en bout d'aile) AVOID

 

Après des essais réalisés en 2011, par un avion de tourisme dans un survol de l’Etna, puis en 2012 au-dessus des côtes marocaines, en utilisant l’air chargé des sables du Sahara, les appareils de détection ont été validés par une expérience réalisée au-dessus du Golfe de Gascogne en 2013, grâce à une coopération entre la compagnie low coat Easy Jet, Nicarnica Aviation et Airbus.


1200022656--Foto-MASCLET-Philippe---MasterFilms.jpg

Un Airbus A400M lâche les cendres islandaises au dessus du Golfe de Gascogne dans le cadre de l'expérimentation AVOID - photo  TU / Phil. Masclet / Master films / NILU - Norwegian Institute for Air Research.

  

Pour la réalisation de cette expérience, l’Institut Norvégien pour le Recherche Aéronautique (le NILU) a récolté une tonne de cendres volcaniques sur les flancs de volcans islandais. Elles ont été libérées par un Airbus A400M afin de recréer un nuage artificiel semblable à celui généré par une éruption volcanique.


 Un petit appareil Diamond DA42, de l’Université des sciences appliquées de Dusseldorf, va pénétrer le nuage pour prendre des mesures , qui pourront corroborer celle prise par le système AVOID.


1200022658-copie-1.jpg        Graphique de démonstration du test effectué le 30 octobre - photo Nicarnica Aviation / NILU - Norwegian Institute for Air Research


Un avion de ligne de type Airbus A340, équipé du système AVOID, s’est ensuite approché du nuage de cendres, et a été à même de les détecter à une distance de 60 km. et de changer sa trajectoire de vol. Les données captées par l’avion en vol sont transmises en temps réel au centre de contrôle des vols, permettant de réaliser des cartes de dispersion exactes.


Easy Jet pourrait équiper ses avions de ligne de ce système de détection dès 2015, si ce projet est finalisé.

 

Petit bémol cependant, aucune avance dans le sujet des quantités de cendres " digérables "  par un réacteur en cas de pénétration dans un nuage de cendres ... aucun seuil de concentration n'a encore été défini à ce jour !

 

Sources :

- Easy Jet plc - Easy Jet, Airbus and Nicarnica Aviation successfully create first ever significant artificial ash cloud for test purposes - link

- Mail on line 11.2013 - Finally, a sensor that can detect ash clouds ! Easy Jet tests "AVOID" system that will allow pilots to fly during volcanic eruptions - link

- Air Journal - Volcans : Easy Jet va créer son propre nuage de cendres

- NILU - Norsk Institutt for luftforskning - link

Commenter cet article

Emmanuelle 15/11/2013 13:43


Est ce que ce serait vraiment fiable en cas d'eruption majeure? Pensez vous que l'un des volcans islandais qui est à coté de celui qui était rentré en erruption pourrait bientôt poser un
problème. Les articles disaient que lorsque le premier rentrait en erruption, le deuxième le suivait. Pour l'instant rien et tant mieux mais est ce normal?

Bernard Duyck 15/11/2013 15:53



Pour les volcans, les statistiques concernant les délais entre éruptions, ou les "cousinages", ne sont pas validés, ni fiables. Chaque édifice a sa vie et son rythme propre, qu'on lui constate à
rebours.


Quant à la fiabilité du repérage du prochain nuage de cendres, l'AVOID a intérêt à se montrer fiable ... ou c'est la réputation de certaines universités et grosse entreprise participantes qui va
en prendre un sérieux coup !



dominique belmer 15/11/2013 09:42


Ca c est de l information . !   N empeche j aime bien quand une eruption vient troubler nos urgences . C est comme une greve . On se regarde , on se parle et on retrouve une humanite que les
affaires evacuent ....


 

Bernard Duyck 15/11/2013 15:49



...ou c'est parfois générateur de conflits, comme dans le film avec Dany Boone ! :-)


 



Articles récents

Hébergé par Overblog