Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Situation géographique :


Quarante-six kilomètres carrés de terre italienne, au nord du Golfe de Naples dans la mer Tyrrhénienne : Ischia fait partie des îles Phlégréennes.

Fortement peuplée, elle est de plus noyée sous les touristes en juillet-août; ceux-ci apprécient particulièrement ses plages, la cuisine italienne et ses stations hydro-thermo-volcaniques.

 

800px-Capri_and_Ischia_map---English.png

Appelée aussi Pithécuse, d'après son éthymmologie grecque : ce nom proviendrait du mot grec Pithekos, singe, en référence à la légende selon laquelle les Cercopes, premiers habitants de l'île, furent changés pae Zeus en singes à cause de leurs parjures (Ovide - les Métamorphoses)

Pline l'ancien attribue plutôt son nom - pythoi - aux amphores qui y étaient produites durant la colonisation grecque.

C'est sur cette île qu'Ulysse aurait rencontré Nausicaa, princesse phéacienne, qui le recueillit et le soigna après son naufrage.

 

Ischia_castello_Aragonese.JPG                     Ischia - le château Aragonnais de 1447, situé sur un dôme volcanique

                                       document wikipedia.          

 Situation géologique :

 

Plus de 40 édifices volcaniques y ont été recencés : cratères, cônes de scories, dômes et coulées. La partie centrale de l'île est constituée des "tufs verts de l'Epomeo".

Le socle sédimentaire d'âge tertiaire n'existe pas au-dessus du foyer magmatique , mais est bien présent sous celui-ci. Le toit du réservoir est en contact avec les tufs.

Ischia est un grand horst volcano-tectonique faillé sous lequel est situé un sill de magma, entre 2,5 et 4 km. de profondeur; ce foyer magmatique n'est pas complètement refroidi, comme le montrent les fréquents séismes.

Depuis le moyen-âge, Ischia s'enfonce lentement dans la mer : cet affaissement est en relation avec le refroidissement des parties supérieures du réservoir magmatique. Des grottes romaines, situées près du Monte vico, sont actuellement à 3,5 mètres sous le niveau de la mer et le ratio d'enfoncement mesuré sur la côte ouest est de 2,5 mm par an.

L'île volcanique possède de nombreuses sources chaudes, reparties en cinq zones importantes, alimentant des bains thermaux.

Les températures des eaux varient entre 20 et 120°C; ces eaux sont plus ou moins minéralisées et d'origine pluviales ou maritimes ... beaucoup de sources sont salées; les gaz sont surtout de la vapeur d'eau et de l'H2S, avec des traces d'hélium et d'argon.

Des forages géothermiques tentés furent soldés par un échec; ils n'aboutirent qu'à la création de geysers artificiels.

(Krafft & de Larouzière - volcans d'Europe et des Canaries)

 

 

Histoire éruptive :

 

Commencée au Pleistocène, l'histoire géologique de l'île d'Ischia se raconte en quatre grandes périodes:

1. Période sous-marine : des éruptions débutent au Pleistocène inférieur et accumulent, sous les eaux, pyroclastites et coulées. Le magma monte le long de failles appartenent aux systèmes tyrrhénien et apennin.

2. Emersion du complexe d'Ischia :

Des dômes et coulées se mettent en place.

Il y a 53.000 ans, une énorme éruption très explosive donne naissance au tuf vert - tufo verde . Son volume atteint 40 km³ et l'épaisseur du dépôt dépasse par endroits les 1.000 mètres. Une caldeira se forme consécutivement à la vidange du réservoir magmatique. (voir carte pour les limites de la caldeira, qui englobe toute l'île)

La couleur verte, typique d'une altération marine des produits volcaniques, suuggère que la caldeira fut submergée : le tuf vert d'Epomeo est resté sous le niveau de la mer jusqu'il y a 28.000 ans.

 

Ischia_Fungo_Lacco_Ameno.jpg"Il Fungo" - le champignon - est un bloc de tuf d'une dizaine de mètres de hauteur, errodé par la mer , et situé dans les environs de Lacco Ameno au nord d'Ischia. - doc.wiki

 

3. Le mont Epomeo : depuis 33.000 ans, suite à des mouvements verticaux, le horst du Mont Epoméo constitué de tuf vert s'élève de 780 mètres, avec un ratio moyen de 4 cm. par an. Vestiges de ce phénomène, des terrasses marines sont visibles sur les flancs de l'Epomeo, à une altitude de 470 mètres.

 

Yellowstone-0292.JPG 

              Carte volcano-tectonique d'Ischia - Volcans d'Europe, Krafft et de Larouzière.

 

 

4. Après une longue période de repos, l'activité reprend dans le sud de l'île avec la formation de dômes.

Il y a environ 10.000 ans, de nombreuses éruptions sont caractérisées par leur localisation le long du flanc est de l'Epomeo, dans l'aire appelée le graben d'Ischia, et leur alimentation fissurale. Durant cette phase, se forment le Monte Rotaro, Montagnone, Monte Moschiata, Vateliero, Molara et Cava Nocelle.

La dernière éruption, à Arso, est datée de 1302 et produit une coulée de trachyte à olivine de 2,7 km. de long en direction de la mer. (zone grisée dans la carte)

 

Si le volcan est aujourd'hui en léthargie, les tremblements de terre ébranlent régulièrement l'île et rappellent l'existence d'un réservoir magmatique sous celle-ci; en 1883, un séisme détruit une grande partie des constructions d'Ischia et tue plus de 4.000 personnes.

 

Toutes ces manifestations volcaniques nous ramènent au mythe grec de Typhée : le géant rebelle condamné par Zeus à rester sous l'île, crache des flammes et de l'eau chaude quand il est en colère et provoque des tremblements de terre quand il bouge.

Cette personnification du volcanisme a son pendant à l'Etna.

 

 

 

Sources :

- Volcanological history of Ischia island - 1995

- INGV - Osservatorio Vesuviano - L'isola d'Ischia

- Global Volcanism Program - Ischia

- Volcans d'Europe et des Canaries - M.Krafft & F.D.de Larouzière

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog