Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages



MonoCraters_LongValley-copie.gif
Mono craters volcanic field:

Mono-craters-volcanic-field---R.Von-Huene-USGS.jpg  Mono craters volcanic field - photo R.Von Huene - USGS
  Vue du nord, la chaîne hemi-circulaire , avec à l'avant-plan Panum crater et Mono lake.
 

Entre Mono lake et la caldeira de Long Valley, sur le côté est de la Sierra Nevada, le site de Mono craters forme un arc de 17 km. de longueur comprenant plus de 30 dômes de lave rhyolitique.
Ces dômes de lave, recouvrant partiellement des dykes nourriciers, sont entrés en éruption près du bord d'un bassin "pull-apart" (*).
Des éruptions explosives ont eu lieu il y a plus de 50.000 ans; ces cratères sont aujourd'hui ensevelis.
Les structures visibles datent elles de l'Holocène... les dernières éruptions datent de 600 ans, contemporaines de celles d'Inyo craters sud.

Mono-craters---USGS.jpg                                    Mono craters - photo USGS.

Panum crater, la structure la plus proche de Mono lake est intéressante à plus d'un titre.
Panum_Crater---USGS.jpgPanum crater, partiellement rempli par un dôme de lave - photo USGS.

Sa formation se détaille en plusieurs séquences ( USGS) :
- la formation du cratère primitif se fait lors de la montée magmatique et de sa rencontre avec l'aquifère; une éruption phréatique débouche le cratère.
- la formation d'un cône de cendres suit, alimenté par des fontaines de lave et de cendres; il est toujours visible aujourd'hui.
Composition : ponces, lapilli, fragments d'obsidienne et de granit.
- Après ces deux épisodes violents, le solde du magma rhyolitique, visqueux, forme une série de dômes, composés de ponces et brèches rhyolitique. Divers épisodes d'effondrements et de reconstructions se succèdent pour donner le dôme actuel.
- Finallement, le magma, poussé à la façon du dentifrice sortant de son tube, va former des aiguilles, qui se sont cassées à cause d'un refroidissement rapide et de petites explosions à leur base ... constituant la masse de débris visibles au sommet du dôme.

Panum-rhyolitic-lava-dome---Dan-Dzurisin-USGS.jpg       Panum crater - le dôme rhyolitique - photo Dan Dzurisin / USGS.

Autres strucures :
sur la photo ci-dessous, en partant du devant de l'image vers le fond:
 - South coulee : coulées de lave rhyolitique
 - 4 cratères d'explosions
 - Smooth dome, recouvert d'une couche blanche de tephra
 - Adobe hill, complexe vocanique tertiaire, devant Mono lake, dont la teinte se confond avec le ciel.
Mono-craters-2.jpg          Mono craters volcanic field - vue sud vers nord - photo C.D.Miller / USGS

Mono lake volcanic field :

Black point, un "cône de tuff surtseyen", initiallement sublacustre est apparu sur les bords NO. de Mono lake, il y a 13.300 ans, à un moment où le niveau des eaux du lac était plus élevé. Sa forme tabulaire et ses fissures de refroidissements sont dues à sa naissance sous les eaux. Trois heures d'explorations physiques sont nécessaire à une visite, qui reste hasardeuse par manque d'indications.

Mono-lake---Landsat-2000.jpg                  Mono lake et environs - image Landsat en fausses couleurs - 2000

Negit (daté de 1550) et des parties de l'île Pahoa (1150) furent formés à l'holocène par des dômes rhyolitiques et des coulées. L'évènement le plus récent date de 1790, lorsque les sédiments lacustres formant Pahoa, furent soulevés par l'intrusion d'un cryptodômerhyolitique ( Bailey 1989)

Lakeside_of_Mono_Lake---Michael-Gabler.jpg                                        Mono lake et ses tours de Tuff -  photo Michaël Gäbler.

Un baisse du niveau des eaux, consécutive à leur pompage vers Los Angeles, a fait apparaitre des tours de tuff (carbonate calcique) précédemment immergées. Elles furent produites par des sources immergées riches en calcium, en contact avec des eaux riches elles en carbonates ... la chimie a fait le reste.
Mono lake a perdu, entre 1941 et 1982, trente et un % de sa surface; la salinité du lac (qui contient 280 millions de tonnes de sels divers dissous) et son alcalinité (pH = 10) ont favorisé la présence de phytoplancton algual microscopique et celle d'une crevette, Artemica monica, qui s'en nourrit. Ceci constitue la base d'une chaine alimentaire, avec les mouches "alcali", Ephydra hians, importante pour l'avifaune locale et migratrice. La société ornithologique Audubon mène un combat pour la conservation de cet écosystème particulier et la protection corollaire de deux millions d'oiseaux d'eau qui en dépendent.

Wallpapers_Tufa_Towers_-_Mono_Lake_-_California.jpg                              Mono lake - Tufa towers - free wallpaper :
 http://www.el-buskador.com/galeria/img-wallpapers-tufa-towers---mono-lake---california-4927.htm


(*) bassin "pull-apart" ou "strike-slip basin" :
pullapartBasin2.jpgc'est un type de structure qui se développe entre deux failles coulissantes, ou dans la courbure d'une faille de transformation, résultant de tensions tectoniques qui vont pousser une partie de la croûte terrestre entre elles et causer ainsi une extension. Un bon exemple de ce type de bassin est le Mer Morte, en Palestine.
(Schéma : USGS)

Sources :
- Global volcanism Program -  Mono craters
                                                Mono lake volcanic field
- Mono craters vocanic field - Molossian institute of volcanology
- Mono craters California - Aron Meltzner - lien
- Mono lake tufa SNR - lien
- About Mono lake chemistry : strange waters, strange towers
  lien

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog