Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Pour suivre : Glacier peak et le Mount Rainier.

Glacier peak SW - 2004 - J.H.Scurlock                               Glacier Peak - photo J.H.Shurlock 2004 - USGS.

Glacier Peak, le plus isolé des volcans de la chaîne des Cascades, est un stratovolcan dacito-andésitique, avec des dômes situés sur ses flancs et au sommet.
Plus d'une douzaine de glaciers habillent ses flancs, et lui ont valu son nom.

Bien que culminant à 3.213 m., le volcan s’est construit sur une crête et l’édifice volcanique lui-même n’atteint que 1.000 m.

Glacier Peak est bien connu pour ses énormes volumes de tephras libérés au cours d’éruptions datées de la fin du Pléistocène et de l’Holocène. Cette éruption majeure fut suivie d’une dormance de 6.000 ans. D’autres épisodes coïncident avec des nuées pyroclastiques et des tephras en moindre volume.

Selon des légendes indiennes, confirmées par l’analyse de tephras, une éruption récente eu lieu au 18° siècle.

Trois sources chaudes entourent le volcan et des zones dépourvues de neige coïncident avec des dômes de dacite fraîchement apparus.

(J.Beget – Volcanoes of North America)

 

Mt_Rainier_peaks--liberty-cap-columbia-crest-pt-success.JPG              Les pics du Mount Rainier : Liberty cap, Columbia crest et Pt Success - USGS.

Le Mount Rainier, le plus haut volcan de la chaîne avec ses 4.392 m., est considéré comme le plus dangereux, à cause de l’urbanisation dans ses zones de drainage et de divers facteurs aggravants : la hauteur du relief, les énormes volumes de neige et de glace surmontant le cône, de larges secteurs formés de débris riches en argiles et altérés hydrothermalement …tous facteurs favorisant de gigantesques lahars.

Dans les derniers 6.000 ans, trois coulées importantes furent répertoriées : "Osceola, Round Pass et Electron mudflows”.

 

Rainier-drainages.jpg

 

       Les zones de récurences de lahars, avec en haut à gauche, le Puget Sound et la ville

                                               de Tacoma - Carte USGS.

Le sommet actuel est composé de deux cratères jumeaux.

La partie sommitale du volcan est altérée hydrothermalement : des zones perpétuellement dépourvues de glace et la couverture glaciaire percée de grottes  témoignent d’une faiblesse structurale.

(Patrick Pringle - in Volcanoes of North America)


Rainier-twin-craters---D.Wieprecht-1995-USGS.jpg

                 Les cratères sommitaux et jumeaux du Mount Rainier.

                                                    Photo D.Wieprecht - USGS.



Sources :
- Global Volcanism Program - Glacier Peak
- Global Volcanism Program - Rainier
- CVO website - Mount Rainier
- CVO website - Glacier Peak
- "Volcanoes of North America" by C.A.Wood & J.Kienle.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog