Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Cerro-azul---2003-P.Ramon-IGEPN.jpg

              Le sommet et la caldeira du Cerro Azul - photo 2003 de Patricio Ramon / IGEPN.

 

Situé à l’extrême sud d'Isabela, l’île en forme d’hippocampe, ce volcan-bouclier est un des plus actifs de l’archipel. Haut de 1.640 m., il en est aussi le deuxième plus haut sommet.

Une caldeira aux parois escarpées surmonte la structure ; de petit diamètre, 4 km. sur 5, elle est la plus profonde avec 650 m. Une terrasse bien en évidence occupe le côté ouest et sud-ouest de la caldeira et témoigne de plusieurs effondrements différents. De jeunes coulées de lave couvrent une partie du plancher caldérique, qui abrite aussi de petits lacs temporaires. Côté est, un cône de tuf proéminent met en évidence l’existence d’hydrovolcanisme épisodique.

 

Cerro-Azul-caldera---Tom-Simkin-copie.jpg

La caldeira du Cerro Azul - la terrasse et le tuff cone, temporairement à sec - Photo Tom Simkin.

 

De nombreux spatter cones ponctuent les flancs ouest du Cerro Azul et des coulées de lave, issues de fissures en circonférence descendent les flancs orientés au nord.

 

Cerro-azul---1998-M.Lang-Smithsonian.jpgCerro Azul, la caldeira avec sa terrasse, ses lacs et les coulées de lave.- photo M.Lang /Smithsonian 1998.

CerroCaldera Gla Geology on web                            Cerro Azul - la vue opposée - photo Galapagos Geology on web.


Bien que les éruptions historiques ne soient enregistrées que depuis 1932,  de nombreuses éruptions ont marqué le volcan : une dizaine entre 932 et 1998, une moyenne d’une tous les 6,6 années.


L’éruption de 1998 concerne deux évents intra-caldeira et un évent du flanc sud-est entre 630 et 680 m. ; de VEI =1 , elle a cependant produit un volume de laves important, estimé à 110 millions de mètres-cube.

Durant les cinq semaines qu’a duré l’éruption, la composition des laves a changé notablement ; le taux de MgO des laves émises sur les flancs varie entre 6,3 et 14,1 %. La composition cristalline et isotopique des laves émises initialement montrent qu’elles proviennent du mélange entre un magma récent et des restes de magma de l’éruption de 1979. Les laves émises ultérieurement et les laves intra-caldériques furent produites par un magma récent incorporant des xénocristaux d’olivine et de clinopyroxène.           

 

El volcán Cerro Azul, de Galápagos, en erupción

 

L’éruption de 1998 a été observé en temps réel grâce au satellite géostationnaire environnemental GOES-8 du NOAA.  Elle a débutée le 15 septembre après-midi ; des fontaines de lave et des coulées concernent au moins deux endroits d’émission : le premier situé sur une fissure radiale située à 630 m. de hauteur sur le flanc sud-est du Cerro Azul. Les fontaines de lave montant à 120 mètres de hauteur ont construit un cône de 50 m. de haut et 500 m. de diamètre, qui a émis deux coulées de lave majeures, la plus longue estimée à 10-12 km. le 30 septembre, avançant assez rapidement : 100 m./heure.

_44723591_cerroaxul---1998-AP.jpg
                                   Cerro Azul , Coulées de lave 1998 - doc. Associeted Press.
Le second site est situé dans la caldeira et sur son rebord, avec émission en direction de la terrasse interne et construction d’un cône de 25 m. de haut. Début octobre, l’activité cesse dans la caldeira mais se poursuit  vigoureusement sur le flanc sud jusqu’à mi-octobre.

interferometrie--InSar---GVP.jpgSatellite radar interferometry (InSAR) maps showing line-of-sight (LOS) ground displacements in centimeters for Fernandina and Isabela islands. For Cerro Azul (and the volcanoes Darwin, Alcedo, and Sierra Negra) the InSAR data covered 6.4 years, 1992-1998.
CerroAzulEruption - Galapagos Geology on web
                  Cerro Azul, éruption 2008 : les cônes de scories - photo Galapagos Geology on web.

Dernière éruption en mai-juin 2008 :
Cerro Azul - 01.06.2008 IGEPNLa première phase éruptive, du 29 mai au 1 juin, concerne le flanc sud-est et la caldeira sommitale; les fissures sont orientées tant tangentiellement que radialement  et émettent des coulées larges de 2 à 3 km. qui descendent sur de longues distances, jusqu'à 10 km.
Photo IGEPN 01.06.2008

Le seconde phase dure 9 jours, du 3 au 11 juin. Les laves proviennent cette fois d'une fissure située à une altitude plus basse orientée radialement; elles s'étalent pour former un champ de lave, étant donné le terrain plus plat.
Cerro-azul-2008-.06.02.jpg      Cerro Azul - photo des coulées de la première phase éruptive le 2 juin 2008. - photo IGEPN
Sources :
- Global Volcanism Program - Cerro Azul
- Petrology and geochemistry of volcan Cerro Azul - by T.Naumann, D.Geist et M.Kurz. - lien
- GOES satellite and field observations of the 1998 eruption of Cerro Azul - by P.J.Mouginis & al. - lien

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog