Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Sinabung / Sumatra, les coulées pyroclastiques à répétition ont pratiquement rempli le drainage sud-est du volcan, et devront prendre d'autre voies orientées plus au sud ou à l'Est. Le danger sera fatalement augmenté dans ces zones.

 

2014.01.29-sinabung_ali.jpg

                                 Sinabung - 29.01.2014 - Doc. Nasa satellite EO-1 Ali

 

2014.01.30 7h30 Sinabung - Aris Yanto

 

Sinabung - nouvelle route empruntée par la coulée pyroclastique du 30.01.2014 / 7h30 LT - photo Aris Yanto

 

volcan-Sinabung-carte-evacuations-20-Janvier-2014.jpg      Carte des zones d'exclusion et des centres de déplacés, mise à jour au 20.01.2014 par l'OCHA / Indonesia.

 

L’AVO – Alaska Volcano Observatory a fait passer le niveau d’alerte aviation du Shishaldin / Aléoutiennes au jaune, et fait monter son niveau d’alerte volcanique d’un cran, le 30 janvier, sur base d’augmentation de la température de surface dans le cratère sommital – obs. par satellite -  et une augmentation des émissions de vapeur – obs. satellite et webcam.

Le Shishaldin est surveillé par un réseau sismique local, webcam, et des réseaux télémétriques géodésiques et de mesures d’infrasons. La surveillance sismique est cependant compromise par des défaillances des équipements de stations sismiques proches du volcan.

 

Shishaldin-10.2008---Pathfinder-aviation.jpgDégazage actif au sommet du Shishaldin - NB : la photo de Pathfinder Aviation date d'octobre 2008. / AVO-USGS.

 

map-J.Schaefer-AVO.jpg  Localisation du volcan Shishaldin dans l'arc volcanique des Aléoutiennes - carte AVO / J. Schaefer

 

L’AVO signale que ce phénomène n’est pas isolé : le volcan Anaikchak n’est plus sous surveillance sismique depuis le 23 janvier, et son niveau d’alerte peut n’être plus mis à jour.

Des défaillances des appareillages de surveillance sismique sont signalé aussi aux volcans Fourpeaked, Isanotski, Fisher, Westdahl, et Gareloi, et beaucoup de ces stations ne fournissent des données que de façon intermittente, et les signes précurseurs d’éruption ne sont plus fournis. Il faut rappeler que les systèmes de surveillance des volcans Wrangell, Little Sitkin et Semisopochnoi, qui ont disjoncté dans les années précédentes, n’ont pas encore été restaurés. (voir la carte de santé du réseau sismique : http://www.avo.alaska.edu/map/seismic_network_health.php)

Source : AVO

 


En Equateur, Le Tungurahua montre depuis la matinée du 30 janvier un changement d’activité. Cinq petites explosions, du trémor et une augmentation générale de la sismicité ont été enregistré.

La couverture nuageuse empêche d’avoir une bonne vue sur le sommet, mais une colonne de cendres gris clair a été aperçue, entre les nuages, montant à 2.000 mètres.Les vigies signalent des chutes légères de cendres sur les secteurs de Penipe, Pungal et Palitahua, au sud-ouest du volcan.

 

2014.01.30-Tungu---webcam-IG--1024x576-.jpg                     Tungurahua - panache éruptif du 30.01.2014 - webcam IGEPN

 

2013.12.-Tungu---Sebastian-Crespo.jpgEn absence de visibilité pour le moment, une vue du volcan Tungurahua et de la vallée de Patate et Pelileo

 fin 2013 -  photo Sebastian Crespo / Facebook Tungurahua


Source : IGEPN

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog