Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

avenida_volcanes.gif

                                        Equateur - "L'avenue des volcans" - doc. IGEPN

101807_chimborazo.jpg                                   Taitia Chimborazo - photo eric Wastiaux / Arte Blogs

 

Le Chimborazo, couvert de glacier, est le volcan le plus haut de l’Equateur, avec ses 6.310 mètres. Il est situé à l’extrémité sud de la célèbre « avenue des volcans », à 30 km. au nord-ouest de Riobamba.

En dialecte quechua, « Chimba » signifie « de l’autre côté », et « razu » qualifie la « neige ou la glace », donc « chimbarazu », hispanisé en Chimborazo, voudrait dire «  la neige de l’autre côté »… de la rivière.

 

Chimborazo-06.2010---3-JLEN.jpg

 

Chimborazo-06.2010---6-JLEN.jpgLe Chimborazo et l'actuel sommet recouvert par un glacier - © José Luis Espinosa Naranjo

 

Chimborazo---5-AVE-2010.jpg       Le Chimborazo glacé, dans la lumière du petit matin - © Antony Van Eeten 2010.

 

Chimborazo---6AVE-2010.jpg                        © Antony Van Eeten 2010.

 

Selon la culture indigène, le Taita Chimborazo (papa Chimborazo) et le Cotopaxi étaient des prétendants de la « belle » Tungurahua. Le Cotopaxi attaquait verbalement (nombreuses éruptions) le Chimborazo qui s'est mis en colère. Le Chimborazo remporte le duel, et le cœur de la belle. Ils eurent ensemble le Guagua Pichincha (Guagua signifie « bébé » en quechua). Le bébé Pichincha, héritant de la puissance de son père, démontra sa force en pleurant et provoqua l'ire de sa mère qui s'est mise en colère. Elle est depuis devenue une furie incontrôlable, mais elle forme son bébé à contrôler les sources de puissance. 

 

Ce volcan, à dominante andésitique à dacitique, est daté du Pliocène- Pléistocène.

Il y a 35.000 ans, un collapsus a produit une grande avalanche de débris, dont les dépôts servent de sous-bassement à Riobamba et qui ont créé un barrage et un lac temporaires sur le Rio Chambo.

Les éruptions suivantes ont construit des édifices alignés est-ouest : deux ou quatre sommets, selon les sources, soit le Veintimilla (6.267 m.), le Whymper (6.310 m.), le  Politecnico (6.000 m.) et le N.Martinez (5.570 m.).

 

800px-Chimborazo+sketch

Les sommets, les refuges et les chemins d'accès au Chimborazo - Mountaineering in the andes.


A l’holocène, une demi-douzaine d’éruptions ont été répertoriées, avec des surges pyroclastiques atteignant des zones situées vers 3.800 m. d’altitude. La dernière éruption date de l'an 550 (GVP).

 

Une belle coupe de 12 m. d’épaisseur dans les couches de téphra, datées de la fin du Pléistocène, et située sur le flanc sud-ouest du volcan, montre des discordances d’érosion dues à une avancée glaciaire entre 18.000 et 20.000 ans, séparant deux séquences de couches de téphra.

 

121023.jpg       Dépôts sur le flanc sud-ouest du Chimborazo - photo Lee Siebert / Smithsonian inst.

 

Le volcan fut gravi en 1802, par les scientifiques Alexander von Humboldt et Aimé Bonpland ; ils durent renoncer à 5.875 m. à cause du manque d’oxygène. Et ce n’est qu’en 1880, que Edward Whymper et les frères Carrel eurent l’honneur d’être les premiers occidentaux à atteindre le sommet de ce qui était considéré alors comme le plus haut sommet du monde.

 

Humboldt-Bonpland_Chimborazo.jpg

Bonpland et von Humboldt aux pieds du chimborazo - peinture de Friedrich  Georg Weitsch - 1810

 

chimborazo-A.von-humboldt-1807.JPGSection du Chimborazo indiquant les différentes plantes et les altitudes auxquelles elles ont été découvertes par l'expédition von Humboldt-Bonpland  - Alexander von Humboldt, Geography of Plants, 1807 / Digital library.


On peut considérer que le Chimborazo est le plus haut sommet du Chimborazo---2-AVE-2010.jpgmonde, ou du moins celui dont le sommet est le plus éloigné du centre de la terre. En effet, la Terre est quasiment un ellipsoïde de révolution. Le rayon équatorial (Re = 6378,137 km) mesure 21 km de plus que le rayon polaire. Les satellites altimétriques permettent aussi de connaître au mètre près les petites différences entre le géoïde/niveau de la mer et l’ellipsoïde, ce qui permet de calculer la distance centre de la Terre / sommets de l’Everest ou du Chimborazo. Le GPS permet de vérifier et de préciser ces calculs. Ce nivellement exact au mètre près a été effectué par l’IGN.

Panneau signalant cette particularité - © Antony Van Eeten 2010. 

 

earth-oblate-spheroid-shape--.jpgEloignement par rapport au centre de la terre : Chimborazo 6.384 km - Everest 6.382 km. - Mt.Rainier 6.371 km. -  doc. Klenke / via summitpost.

 

Le glacier du Chimborazo est une source d’approvisionnement en eau primordiale pour les  habitants des cantons de Chimborazo et Bolivar. Les hauts glaciers andins fondent à une vitesse accélérée suite au réchauffement climatique et devraient disparaître dans les prochaines décennies… Les villes de Quito, Lima, La Paz et les villages environnants, dont l’alimentation en eau dépend des ressources glaciaires, devront affronter d’importantes pénuries d’eau dans un proche avenir.

 

Chimborazo---Fl.Dujardin--3---2008.jpg              Le sommet enneigé et le glacier sommital -  © Florentine Dujardin 2008.

 

Chimborazo---3-AVE-2010.jpg                                                                                   © Antony Van Eeten 2010.

Chimborazo---1-AVE-2010.jpg

                   Chimborazo - le glacier sommital - © Antony Van Eeten 2010.

 

Pour les amateurs d’escalade et de prouesses, consultez le site Summitpost et l’article de Cécile et Jean-Luc Mélot, dans la revue L.A.V.E. n°137 –mars 2009.

 

Sources :

- Global volcanism Program - Chimborazo

- Summitpost - Chimborazo

- Merci à Antony Van Eeten pour les dernières photos transmises ce jour - ... d'où addenda.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog