Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Tien-shan-mountains---Nasa-ISS.jpg

Les monts du Tianshan - vus par l'ISS / Nasa / Gateway to Astronaut Photography of Earth. Caption by William L. Stefanov, NASA-JSC.

 

Le groupe volcanique Tian Shan, ou Montagne célestes, est situé dans le nord-ouest de la Chine, plus exactement dans la province du Xinjiang.

Le nom Tian Shan est une traduction chinoise du nom Uyghur, une ethnie indépendantiste.

Cette importante chaîne de montagne s'étend sur 2500 km., coupant d'est en ouest l'Asie centrale. La photo du dessus offre une vue de la partie centrale de Tian Shan à 64 km. à l'est du point triple Chine - Kyrgystan - Kazakhstan.

ISS027-E-005274L'orogenèse de cette chaîne offre des similitudes avec celle de l'Himalaya : elle résulte de la collision entre la plaque Eurasienne et la plaque Indienne. La topographie résulte de l'érosion subséquente par l'eau, le vent, et surtout par les glaciers.

On identifie ici les deux plus hauts sommets de la partie centrale de Tian Shan, bordé d'une vallée glaciaire : le Xuelian Feng, culminant à 6.527 mètres, et le pic 6231, avec son sommet à 6.231 mètres. Près du pic 6231, on remarque un beau cirque glaciaire.

 

Le cône Pechan, connu aussi sous plusieurs autres noms - Peishan, Baishan, Hochan, Aghie, Bichbalik, Khala ou Boshan - a été historiquement actif en 650 et 50 avant JC.

 

Xinjiang-mud-volcano-group---China-xinjiang.jpgLes volcans de boue furent découverts dans cette région au sols multicolores - photo China Xinjiang

 

TarimBasin_TienShan_PoliticalMapAnnotated-copie.jpg                 La zone des trois frontières Kazakhstan - Kyrgystan - Chine   -  carte huhai.net

 

Le groupe de volcans de boue, découvert en 2001 par des chercheurs de l'université de Xinjiang, est situé sur les pentes nord des monts Tian Shan, à 42 km. de la ville de Wusu.

A Baiyanggou, les 36 volcans de boue sont répartis sur une surface d'un demi kilomètre carré et comprennent des cratères d'un diamètre variant entre 1,6 mètres et la taille d'un pois.

Leurs émissions oscillent entre le gris-bleu et le brun-rouge, avec parfois des traces de pétrole flottant, et sont caractérisées par une température de 15-25°C ; certaines "éruptions" se font toutes les secondes, d'autres sont beaucoup plus espacées.

 

Jiangjungou-valley--Dushanzi-hill---geochem.jpg                                        Jiangjungon valley - Dushanzi hill - photo Geochem


Selon les géologues ces volcans de boue se sont formés il y a un million d'années ;  la boue - constituée d'un mélange d'eau et de gaz souterrains ainsi que d'éléments provenant des couches de roche spongieuse -, s'est formée sous l'effet de tensions de compression ; ayant provoqué une rupture dans le dépôt tertiaire de boue et de roche, les coulées se sont frayé un chemin à travers des cassures pour émerger, par émissions intermittentes, à la surface du sol. On a aussi découvert, à proximité du site, de grandes quantités de fossiles.

 

Diverses communautés bactériennes furent découvertes dans les sédiments des volcans de boue actifs ... un total d'une centaine de bactéries et archéobactéries différentes furent classées en trois phylums : proteobactérie, actinobactérie et fusobactérie. Cet écosystème particulier est potentiellement générateur de méthane.

 

Les Uyghurs :

La région autonome Uyghur est située au coeur de l'Asie centrale; elle couvre 1,6 Mkm², bordée  au sud par le Tibet et l'Inde, au nord par la Russsie, à l'est par la Mongolie , et à l'ouest par tous les pays "en -stan" : Kazakhstan, Kyrgystan, Tajikistan, Afghanistan et Pakistan. La région fut appelée "Xinjiang", signifiant littéralement "nouvelle frontière", au cours du règne de la dynastie Mandchou Quing en 1884.

Cette région contrôlait historiquement la route de la soie et a joué un rôle important dans les échanges culturels est-ouest.

Géographiquement, les monts Tian Shan (Tengri mountains) divisent la région en deux bassins : le bassin Dzungarian et le bassin Tarim. Le point le plus bas est situé à moins 155m. , la dépression Turfan, tandis que son point le plus haut, le pic Chogir, plus connu sous la dénomination de K2 culmine à 8.611 mètres. La région Uyghur regroupe des habitats aussi diversifiés que le désert du Taklamakan (en Uyghur, ce nom signifie "vous pouvez y entrer, mais vous ne pourrez jamais en sortir"), de grandes chaînes montagneuses, des forêts et des pâturages.

Economiquement, elle est d'importance cruciale, puisqu'elle renferme un tiers des réserves pétrolières chinoises et deux tiers de ses réserves en charbon, ainsi que de l'or, de l'uranium, du cuivre et divers autres métaux précieux.

 

Taklamakan-desert---china-unique-tour.jpg                                  "Camel trophy" dans le Taklamakan - photo China unique tour.

 

Sources :

- Global Volcansm Program - Tianshan volcanic group

- The Tian Shan mountains - link

- Uyghur studies - link

 

Commenter cet article

Mister Volcan 03/08/2011 09:32



J'adore ces régions de l'Asie Centrale, il y a des paysages sublimes, juste dommage que ça manque de volcans lol



Articles récents

Hébergé par Overblog