Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

 Les services de l'ULB - Université libre de Bruxelles - nous fournissent une image des concentrations en dioxyde de soufre dans la colonne éruptive verticale du Cordon-Caulle, réalisée par interférométrie radar / programme MetOp établi par l'ESA et Eumetsat, en date du 06.06.2011. Le déplacement du panache se fait d'abord vers le nord, puis ensuite vers l'est, et l'Argentine puis l'océan atlantique, avant de bifurquer de nouveau vers le nord . (via Science Daily 10.06.2011)

 

SO2-nuage-Puyehue-06.2011.jpgDoc. Infrared Atmospheric Sounding Interferometer on the MetOp-A satellite /Science Daily/ Université Libre de BRuxelles.

 

D'après le SERNAGEOMIN - OVDAS, l'activité sismique associée à l'éruption a diminué entre 13h. le 9 et le 10.06, avec une incidence moyenne de cinq évènements par heure, la plupart liés à la fracturation de roches et aux explosions. La colonne éruptive ne monte plus qu'à 3700 mètres, peut-être en raison de forts vents vers le sud.

LE VAAC Buenos Aires signale lui une diminution d'activité ce vendredi.

 

112056-steam-rises-from-the-nilhue-river-fed-by-unusually-w.jpgDe la fumée monte de la rivière Nilahue, qui présente un très fort débit - photo prise près de Lango Ranco / Reuters.

 

Des dizaines de milliers de tonnes de matériaux volcaniques chauds ont fait grimper de 35°C la température de la rivière Nilahue (temp. mesurée à 45°C par rapport à la moyenne saisonnière de 10°C), ce qui a provoqué la mort d'un grand nombre de saumons.

Les régions proches des bassins des rivières Nilahue et GolGol ont été évacués le 10 juin, après leur blocage par les matériaux volcaniques et leur débordement. Le débit a augmenté d'un facteur cinq, passant de 30 m³/sec à plus de 160 m³/sec.

 

06.06.11---Cardenal-Samore-border-pass-2----Ivan-Alvarado-r.jpg Epaisse couche de ponces à la frontière Chilio-Argentine (Cardenal Samore border pass) - photo Ivan Alvarado / Reuters.

 

L'étude du dépôt indique qu'il est constitué de deux niveaux différents : la base est faite d'un mélange cendres grises/ponces blanches/éléments vitreux noirs. La partie supérieure du dépôt est, quant à elle, un peu plus homogène, faite d'un mélange ponces grises (visiblement de plus petite taille ) / éléments vitreux gris foncé. Des études de pétrologie permettront de déterminer plus précisément la nature du magma qui a été émis mais les différences de teinte dans les dépôts suggèrent que des magmas de natures différentes ont été émis. (source Sernageomin / Activolcans)

 

La cendre continue de perturber le trafic aérien, avec comme conséquence la fermeture de plusieurs aéroports, pour le troisième jour ce samedi, en Argentine , mais aussi en Uruguay et au Brésil.

A l'aéroport de Bariloche, station de ski argentine, on a enlevé jeudi de la piste principale 15.000 tonnes de cendres volcaniques (600 camions) ; celui-ci devrait rester fermé au moins jusqu'au 21 juin, d'après l'AP.

 

Sources : Science Daily, Activolcans, Reuters, AP, Wordpress.

 

 


 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog