Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Une industrie touristique s’est construite autour de La Fortuna, ville-champignon au nom prédestiné et à l’activité florissante, née de l’éruption du volcan Arenal .

 

 

full-la-fortuna-volcano.jpg

                                 L'Arenal se trouve "dans le jardin" de La Fortuna

 

Arenal-Volcano-2008---Ovsicori.jpg                        Le sommet de l'Arenal, rarement dégagé - photo 2008 Ovsicori-Una


Après un sommeil de 500 ans, l’Arenal s’est brutalement réveillé le 29 juillet 1968 par une éruption qui a malheureusement tué 87 personnes et détruit les villages de Tabacon, Pueblo Nuevo et San Luis. Le lendemain, une coulée pyroclastique emportait huit autres personnes.

Les riverains, pour la plupart éleveurs de bétail ou producteurs de fromages, comprirent alors que l’Arenal n’était pas une haute colline, mais bien un volcan.

Pendant deux décennies, ils sont restés indifférents aux perspectives commerciales offertes par celui-ci … mais l’afflux de visiteurs leur a donné des idées, et ils ont commencé à construire des lodges sur leur propriété et à transformer leur hacienda en hôtels.

 

Dossier-30-3658-copie.jpg                         Les thermes de Tabacon - © Jean-Michel Mestdagh


En 1991, un architecte visionnaire s’est intéressé aux eaux chaudes de la rivière Tabacon, et a créé le Tabacon Grand Spa Resort. Les activités commerciales de La Fortuna en ont été stimulées, et de nombreux "ticos" ont ouvert des boutiques.

Depuis les nuits sans nuages sont devenues un ravissement pour nombres de volcanophiles ou amateurs de nature, qui guettent les éboulements incandescents ou les éventuelles coulées pyroclastiques.

 

Arenal-thorsten-Boeckel-IMG_5630_n.jpg              Arenal - activité nocturne - avec l'aimable autorisation de Thorsten Boeckel

 

Ces activités ont perduré … jusqu’en mai 2010, époque où l’Ovsicori, l’observatoire volcanologique costaricien, a enregistré la dernière avalanche incandescente. Depuis le 15 septembre 2010, il n'y a plus aucune alerte thermique satellite et l'éruption semble s'être tassée.

 

Arenal-24.05.2010.jpg

Changements de morphologie du sommet de l'Arenal causés par l'effondrement du dôme le 24.05.2010 - Photo Ovsicori-Una / E.Duarte / GVP

 

Depuis, certains se sont reconvertis en créant une entreprise de spéléologie, d’autres en organisant des excursions d’un jour au Nicaragua … mais 16  mois après la cessation d’activité du volcan, on n’a toujours pas enlevé les pancartes ventant les émissions de lave, et des guides-voyous essaient toujours de vendre « des lava tours » à des touristes.

 

Une nécessaire reconversion est possible car les centres d’intérêts ne manquent pas dans la région de l’Arenal ! Il faudra penser "Hot springs, rafting, ponts suspendus, observation de plantes et d’oiseaux, excursions dans le Guanacaste tout proche".

 

Arenal--2012--2-AVE.jpg         Autour de l'Arenal - pont suspendu et voyage dans la canopée - © Antony Van Eeten 2012

 

Arenal--2012---7-AVE.jpg

         Cassique de Montezuma - Psarocolius Montezuma - © Antony Van Eeten 2012

 

 

Arenal--2012---12-AVE.jpg              Grenouille aux yeux rouges - Agalychnis callidryas - © Antony Van Eeten 2012

 

Témoignage de Robin Campion, volcanologue belge à l'époque étudiant à l'U.L.B. - Extrait d'un "bonus" du film Robin des Volcans "  - intitulé Crash météo

 

"Après 15 jours passés à jouer à cache cache avec le soleil pour mesurer le panache du volcan Turrialba, notre séjour au Costa Rica touche à sa fin. Il ne nous reste que quelques heures avant les vols vers l'Europe et nous décidons de jouer notre va-tout pour voir de la lave, au volcan Arenal plus au nord...Nous étions à des années lumières d'imaginer d'ailleurs que ce que nous allions voir était parmi les derniers souffles de l'activité de l'Arénal, car quelques semaines plus tard, en octobre 2010, il toussait ses dernières scories. Il n'y a plus d'activité depuis !!!  "

 

 

 

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Arenal

- Ovsicori-Una  -  link

- Ticotimes - "Arenal : no lava, no cry"

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog