Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

ethiopie-2007-394-copie.jpg

           Dallol - sculptures minérales et lacs de saumure chaude - © Bernard Duyck

 

Sur le site de Dallol, les dépôts de carnallite (*) ont intéressé diverses compagnies minières, depuis le début du 20° siècle, comme source de potasse utilisée comme fertilisant.

Dès les années 1900, la CMC italienne – Compagnia Mineraria Coloniale – s’est installée à Dallol, et plus particulièrement sur la montagne de Dallol, à toutes fins d’y éviter les inondations annuelles du site. Le transport de la potasse vers la côte s’est effectué dans un premier temps par les caravanes de dromadaires ; puis, à partir de 1917-18, c’est un chemin de fer type Deceanville (à faible écartement) qui a pris le relais en direction du port Erythréen de Mersa Fatma.

  ethiopie JM total 1092 copie-copie-1

         Traces d'une firme italienne (19..) sur une cuve rouillée à Dallol  - © Bernard Duyck


La mine ne fut plus opérationnelle à partir de 1929 suite à des tensions entre l’Ethiopie et l’Italie d’une part , et d’autre part d’une plus grande disponibilité des minerais en provenance des USA, de l’URSS et d’Allemagne. La mine fut totalement abandonnée en 1939, avant d’être sabotée par les troupes italiennes avant l’arrivée des Britanniques en 1941.

 

 

ethiopie-JM-total-1097-copie.jpg

Les maisons en briques de sel s'effondrent, délitées par les conditions régnant en hiver ...

j'ai bien essayé de limiter les dégâts lors de mon passage en 2007, mais en vain ! - © Bernard Duyck / J.M.Mestdagh

ethiopie 2007 488 copie

Mes connaissance limitées en mécanique n'ont pas été non plus d'un grand secours ... elles auront toujours fait rire notre guide ! - © Bernard Duyck / J.M.Mestdagh

 

ethiopie-2007-494-copie.jpg

             Dallol - Vestiges abandonnés en 1960 - © Bernard Duyck


Après la seconde guerre mondiale, la concession fut acquise , en 1949, par Dallol potash, magnesium ans sulphur mines, Ethiopian company ltd.

Une nouvelle compagnie Dallol co. Of Asmara y fut active entre 1951 et 1953.

Dès 1954, la compagnie américaine US Ralph M.Parsons s’y est intéressé : 300 puits de forage furent creusés pour déterminer la localisation des lits de potasse. Le dépôt de sylvite Muesley, situé à 5 km. à l’ouest de Dallol, fut estimé à plus de 80 millions de tonnes.

En 1997, Norsk Hydro A/S acquit les droits, mais l’exploitation ne fut pas possible suite à la guerre entre l’ethiopie et l’Erythrée, entre 1997 et 2000 ; la convention fut révoquée.

En décembre 2007, la compagnie indienne Sainik Coal Mining Pvt Ltd. signa un accord d’exploitation avec le ministère Ethiopien des mines et de l’énergie.Le projet d’une route reliant Dallol à Afdera, puis à Djibouti, fut conçu, suite aux conflits larvés avec l’Erythrée.

Depuis 2011, quatre compagnies sont actives sur l’aire de Dallol : Parsons, BHP Billiton, Sainik et la canadien Allana.


La concession d’Allana Potash inc. couvre 150 km² et est estimée en milliards de tonnes de Sylvinite (sylvite et halite) et Kainitite ( kainite, halite et un peu de sylvite) - (*) La société construit un camp de base près du village d’Hamedela (Ahmed Ela).

 

Dallol-Allana-pot.10.2010.jpg Les installations d'Allana, en octobre 2010, entourées de digues anti-inondations - doc. Allana

 

Analyst11.jpgFini les maisons en briques de sel, l'infrastructure nord-américaine utilise des véhicules modernes et des modules avec l'air conditionné - photos Allana.

Camp2.jpg

 

En espérant que ces exploitations ne troublent pas trop, ni le site, ni ses habitants proches, je me fait plus de soucis suite à la construction d'une route vers Afdera qui mettra Dallol "en communication directe et périannuelle" avec Addis Abeba ... ce qui ne manquera pas d'aboutir à un surpaturage de cette zone magique et à la destruction de ces merveilleuses évaporites.


ethiopie-scanner-BD-063-copie.jpg Dentelle minérale ultra-fragile ! ... dépôts fumerolliens, le moindre contact les détruit. - © Bernard Duyck 

 

A moins que le volcan n'en décide autrement, en phagocytant ou en pulvérisant le tout !

 

ethiopie-2007-492-copie.jpg                 Une jeep phagocytée par les sécrétions du volcan - © Bernard Duyck 

 

(*)  - Minéraux et leur composition chimique :

 

Mineral class

Mineral name

Chemical Composition

Chlorides

Halite

Sylvite

Carnallite

Langbeinite

Polyhalite

Kainite

NaCl

KCl

KMgCl3 * 6H2O

K2Mg2(SO4)3

K2CA2Mg(SO4)6 * H2O

KMg(SO4)Cl * 3H2O

Sulfates

Anhydrate

Gypsum

Kieserite

CaSO4

CaSO4 * 2H2O

MgSO4 * H2O

 

Carbonates

Dolomite

Calcite

Magnesite

CaMg(CO3)2

CaCO3

MgCO3

 

 

geology2 Allana

                Coupe géologique du sous-sol de Dallol avec la zone exploitable - doc .Allena.

 

Sources :

- Dallol, l'album 2007

- Allana Potash inc. - the Ethiopian project - 30.01.2011

- Carnallite - mindat.org - lien

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog