Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

 

Une étude publiée dans le "Journal of Geophysical research" par des chercheurs allemands - Université de Hambourg - montre que les cendres volcaniques pourraient amener une prolifération d'algues marines capable d'influer positivement sur le climat.

La croissance des algues a comme facteur limitatif, la concentration en fer de l'environnement... les sels de fer présents dans les cendres volcaniques pourraient favoriser le développement du plancton, avec comme corollaire une plus grande capture du dioxyde de carbone et une réduction de la concentration de ce gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

 

La démonstration a été basée sur une prolifération massive d'algues dans le golfe d'Alaska en 2008, à mettre en liaison avec l'éruption du volcan Kasatochi dans l'archipel des Aléoutiennes. Une balise a enregistré en 2008 une baisse de la concentration en CO2 dans le golfe d'Alaska.

A titre indicatif, le taux de fer mesuré lors de l'éruption de l'Eyjafjöll : 9,75 à 9,93 % de FeO, mesurés sur des cendres le 15.04.10 (IES).

Cette éruption du Kasatochi fut importante : VEI - volcanic explosivity index - de 4, et un panache allant à une altitude supérieure à 10,4 km., créant des annulations multiples de vols aériens. Un nuage contenant une quantité estimée à 1,5 mégatonne de SO2 a été enregistré par le satellite Aura de la Nasa.

A titre de comparaison, le taux de cendres relâchées par unité de temps par la dernière éruption de l'Eyjafjöll a été 10 fois inférieur... mais les scientifiques rappellent qu'il convient d'étudier l'impact possible de cette éruption sur le climat global, étant donné que l'éruption s'est étendue sur plus d'un mois.

  Kasatochi copie

       Le cratère sommital du Kasatochi - photo Dan rogers  1961 AVO/USGS.


Le Kasatochi se présente comme une petite île inhabitée, large de 2,7 km. et longue de 3,3km., coincée entre les îles aléoutiennes Atka et Adak. Ce volcan, qui ne dépasse des eaux que de 314 m, est excentré par rapport à l'alignement d'édifices volcaniques qui constitue l'arc volcanique principale des aléoutiennes. Il fait partie d'une ride volcanique sous-marine perpendiculaire à l'arc volcanique principal, et dont il constitue la pointe nord.


Aléoutiennes  L'arc des Aléoutiennes, avec le volcan Kasatochi décentré - Document GVP.


Son sommet est ouvert par un large cratère empli d'un lac dont le niveau ne se trouvait, avant l'éruption de 2008, qu'à une soixantaine de mètres au-dessus des eaux de la Mer de Bering. Sa première éruption historique s'est produite en 1760, et fait partie de l'Alaska Maritime National Wildlife Refuge, dans lequel il est un site privilégié pour l'étude les oiseaux marins de l'île.

(description "Activolcans")

 

L'éruption de 2008 a fortement modifié et la taille de l'île, l'augmentant de 200 mètres en certains endroits, et la taille du cratère sommital.

 

Kasatochi éruption 2008

                    document John Eichelberger / USGS.

 

Kasatochi - SO²

            Nuage de SO2 repéré par le satellite Aura de la Nasa, le 08.08.2008.

 

Pour l'anecdote, deux biologistes, qui passaient l'été sur l'île pour observer les oiseaux marins, furent évacués par bateau à peine quelques heures avant l'éruption.

 

Sources : 

-  "Nach dem Vulkan explodieren die Algen", Die Welt - 19/05/2010

- Activolcans - Kasatochi

- Global Volcanism Program - Kasatochi

 

Commenter cet article

Hélios 22/06/2010 14:35



Bonjour,


C'est marrant que vous soyez pharmacien, étant le sosie d'un médecin .
Mais bon, comme ça je me souviendrai de vous !


Je ne sais pas si vous pratiquez l'anglais, mais je vous donne un lien qui parle de la marée noire, avec des révélations que j'aimerai que vous commentiez, puisque cela parle de volcans
d'asphalte dans le golfe du Mexique.
Voici le lien :


http://disc.yourwebapps.com/discussion.cgi?id=149495;article=130855


 


S'il ne fonctionne pas, voici le blog où j'ai trouvé ce lien :


http://mahamudras.blogspot.com/2010/06/maree-noire-fake.html


 


Merci.
Amicalement.



Bernard Duyck 22/06/2010 16:36



bonjour,


J'ai lu en vitesse, et cela me semble intéressant ! Ce n'est pas un cas isolé en mésoamérique (Santa Barbara + Caraïbes) Je vais développer cela, mais pas avant la semaine prochaine,étant occupé
toute la semaine avec les comptages annuels d'hirondelles (mon autre passion : l'ornithologie) .


en attendant, regardez les liens ci-dessous sur les volcans d'asphalte - à moins que ce ne soit déjà fait - articles écrits en mai :


- http://earth-of-fire.over-blog.com/article-dome-asphaltique-au-large-de-santa-barbara-50058945.html


- http://earth-of-fire.over-blog.com/article-volcans-d-asphalte-pitch-lake-trinitad-et-tobago-50189901.html


A bientôt donc, amicalement


Bernard



Syl 22/06/2010 08:27



Espérons qu'elles aient une influence sur le taux de méthane, libéré en grande quantité dans le golfe du Mexique...



Bernard Duyck 22/06/2010 08:58



Cela m'étonnerait fortement ...l'action des algues se fait sur le cycle du dioxyde de carbone;  de plus cette action reste localisée, comme le montre l'exemple en alaska.


Bien qu'il est communément admis que les volcans ont participé "à l'origine de la vie", il nous reste comme responsabilité de ne pas faire de conneries environnementales!



Articles récents

Hébergé par Overblog