Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Actu---3-1783.jpg

          Pierre meulière basaltique commémorative de quatre expositions internationales

                                                                                                                      ©JM. Mestdagh

 

Il semble que l'exploitation "antique" du basalte se soit faite dans des carrières à ciel ouvert.

 

Actu---3 0430         Exploitation au néolithique - Document Vulkanschule / Vulkanpark

 

Dès l'âge de bronze (5.000 à 750 av.JC.), la roche était débitée par un principe de "chaud-froid" : un feu est allumé sur une colonne basaltique et éteint de façon brutale en arrosant avec de l'eau froide; l'éclat extrait était ensuite façonné à l'aide de bifaces.

 

Actu---3 0431

          Exploitation à la période romaine - Document Vulkanschule / Vulkanpark

 

 La romanisation de la Germanie inférieure a permis une généralisation du moulin à main, puis son perfectionnement jusqu'à la technique de meule tournante.

Ce type de meule, du fait d'une usure rapide, a imposé la sélection des pierres les plus dures, parmi lesquelles le basalte a une place privilégiée.

La "pierre d'Andernach" était aussi utilisée pour les meules verticales des moulins à huile, les tordoirs.

Les romains utilisaient des coins introduits régulièrement en ligne par percussion au maillet, pour faire éclater le basalte en gros blocs, façonnés par après grâce à divers outils.

 

Actu---3-1993.jpg

                                                                                  ©JM. Mestdagh

 

 

roemischehandmuehle             Meule en basalte de l'époque romaine - Document Vulkanschule / Vulkanpark


Les meules basaltiques de l'Eifel furent commercialisées grâce aux fleuves et rivières, en l'occurence le Rhin et la Moselle, via le port fluvial d'Andernach, et aux réseaux d'approvisionnement de l'armée romaine par le réseau de chaussées.

On retrouve des meules de la région de Mendig jusqu'à Londres, en Scandinavie, en France en Lorraine, à Toul, dans le territoire de Belfort à Offemont. La zone de distribution des meules allemandes s'étend au sud jusqu'à une ligne Tours-Autun-Augst (zone rouge); celle des meules Auvergnates voit sa limite nord sur une ligne Boulogne-Reims-Strasbourg (zone verte), avec un chevauchement des deux aires de distribution (zone grise) . L'analyse de la composition minérale (éléments majeurs et éléments traces) a permis de déterminer la provenance précise (pays, région, jusqu'à la carrière) de la pierre meulière.

 

 

 

Mapping-trade-areas--1--1.jpg                     Carte d'après T.Gluhak et W.Hofmeister (réf.ci dessous)

frauen-kinderarbeit.jpgPuis vient la période d'exploitation minière pré-industrielle, dans des conditions toujours pénibles, et où toute la famille était concernée : femmes et enfants creusaient les premiers mètres, dans les dépôts volcaniques, ensuite les hommes s'attaquaient au basalte.


Document Vulkanschule / Vulkanpark

 

Actu---3 0429

Gravure montrant la meulière souterraine de Mendig au 15 et 16°siècle - techniques de levage et de mise en oeuvre des colonnes de basalte pour la confection des meules à grain

Doc. A.Schmickler / Von magma zum mühlstein.

 

 

Actu---3-1970.jpg

                                    Carrière de Niedermendig -  ©JM. Mestdagh

Actu---3-1990.jpg

                             Mendig - musée de plein air "Museumslay" - ©JM. Mestdagh

             Reconstitution d'une entrée de puit de mine - explications de W.Kostka DVG

 

 

 

Sources :

- Explications de terrain fournies par Dominique Thiery (Lave Est)

- Vulkanschule / Vulkanpark : lien

- Vom magma zum mühlstein - Ed.Haarms & Fr.Mangartz

- Alain Belmont et Fritz Mangartz (dir.), Mühlsteinbrüche. Erforschung, Schutz und Inwertsetzung eines kulturerbes europäischer Industrie / Les meulières. Recherche, protection et valorisation d'un patrimoine industriel européen.

- Provenance analysis of roman millstones: mapping of trade areas in roman europe.

Tatjana M. Gluhak, Wolfgang Hofmeister
Johannes Gutenberg-Universität, Institute of Geosciences, 55128 Mainz.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog