Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Le champ volcanique quaternaire de l'Eifel possède les caractéristiques typique d'un champ volcanique intraplaque "atypique".


On a identifié près de 240 centres volcaniques dans l'Eifel-ouest, qui s'étend sur 50 km. de long, entre Ormont à la frontière belge et Bad Bertrich sur la Moselle allemande, et une centaine pour l'Eifel-est étendu sur 35 km.

Les deux champs peuvent se subdiviser entre formations plus anciennes au NO. et formations plus récentes au SE. , avec une nette séparation temporelle et de composition entre les formations dans l'Eifel-est.

La composition primitive du magma parental différe de façon significative dans les deux champs volcaniques, indiquant une origine dans des domaines différents du manteau.

Les deux champs, ouest et est, présentent une orientation générale identique, avec une direction des dykes, des axes volcaniques et de la croissance des volcans du nord-ouest vers le sud-est.

Pris individuellement, les volcans sont distribués dans chaque champ volcanique avec une augmentation de la fréquence par unité de surface augmentant vers le centre du champ. De même, le degré de différenciation du magma augmente de la périphérie, où seules des laves primitives ont été émises, vers le centre.

 

L'interprétation de ces caractéristiques  :


Volcanism-of-the-Eifel-3-copie.jpg

Carte des champs volcaniques (en noir) et des bassins sédimentaires en relation avec le rifting (en blanc) au nord et à l'ouest de l'arc alpin.

S: Siebengebirge; W: Westerwald; HD: Hessian Depression;R: Rhön/Heldburg; UP: Upper Palatinate; DH: Doupovské Hory; CS: Českè Středohoři; LS: Lower Silesia. Rift systems: LG:Limagne Graben; BG: Bresse Graben; URG: Upper Rhine Graben; LRG: Lower Rhine (Roer Valley) Graben; HG: Hessian grabens; EG: Eger (Ore) Graben.                            (Meyer and Foulger, 2007)

 

Tout d'abord, la lithosphère au nord de l'arc alpin est soumise à compression, avec une direction de la tension maximale sur un axe orienté SO-NE., à l'ouest du Rhin. Les fissures, qui permettent la montée du magma, et les dykes nourriciers sont orientés NO-SE et recouverts par un chapelet de volcans orientés de façon similaire.

 

Actu---3 0444Epaisseur de la lithosphère en km. et situation des champs volcaniques - in Vulkane der Eifel de H-U.Schmincke.


Ensuite, l'épaisseur de la lithosphère est moindre sous le graben Rhénan que dans le reste de l'Europe, probablement à cause de la montée de matériaux à partir du manteau, condition préalable à la fusion partielle par décompression.

 

Actu---3 0445

Le graben Rhénan et les champs volcaniques allemands, dont WEVF : Westeifel vulkanfeld - EEVF : Osteifel vulkanfeld - HEVF : Hocheifel vulkanfeld

in Vulkane der Eifel de H-U.Schmincke.

 

On ne peut toutefois appliquer l'hypothèse classique de "la plaque passant au dessus d'un point chaud relativement fixe" ... le modèle classique du panache mantellique ne donne pas d'explication applicable à l'ECVP - la province volcanique Cénozoïque Européenne -;

Une explication plus plausible est la relation au processus de subduction alpin qui influence le stress, la déformation et la circulation dans la croûte continentale Européenne et le manteau sous-jacent, associé à des conditions locale dans la lithosphère ( selon Meyer & Foulger - 2007)


eifel-hotspot.jpg 

 

La tomographie sismique nous donne une image interprétable de l'anomalie thermique sous le massif de l'Eifel, qu'on peut inclure dans un cube géant de 400 km. de côté.

 

schemas-003-copie-copie.jpg             Tomographie du panache sous l'Eifel - doc. Vulkanpark/ Univ. Goettingen.

 

Sources :

- Volcanism - H-U.Schmincke - Ed. Springer

- Vulkane der Eifel - H-U.Schmincke - Ed. Spektrum

- Volcanism of the Eifel, Germany - Romain Meyer & Jan Hertogen (KUL - Katholieke Universiteit Leuven - B) Jean thein (Universität Bonn - D)  / Association géologique du Luxembourg.

- documents Vulkanpark.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog