Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

15.11.2011-EH.-zone-turbulence.jpg

         La zone de turbulences au large de La Restingua le 15.11.2011 - doc. Guardia Civil / Involcan.

 

 

Involcan, en collaboration avec la Guardia Civil, ont édité une série d'images thermiques permettant de suivre l'évolution de la température réfléchie (du 19.10 au 12.11.2011), et le relevé des minima et maxima (Delta t : 1,5 à 9,1°C), témoignage superficiel de l'éruption en profondeur.

 

EH-evol.-temp.-cam.therm.-04-12.11.2011-Involcan.JPGLes températures maximales relevés les 6, 7 et 8.11 sont respectivement de 30,9 - 24,8 - et  29,7°C.


Comme signalé le 11 novembre, le géologue marin de l'IEO - Instituto Espagnol de Oceanografia -  a conclut, sur base d'images recueillies par l'équipe du Ramon Margalef entre le 24 et le 28 octobre, à un changement de forme du volcan et à une "croissance significative" du cône et de la coulée.

Voici les deux images qui ont permis de conclure à l'émission de près de cinq millions et demi de m³ de matériaux par le volcan sous-marin.

 

NP_101111_crecimientovolcan.jpgImages IEO des 24 et 28.10.2011 - les différences sont marquantes au niveau du cône et de l'extrémité de la coulée (au centre et à gauche de celle-ci)

 

Le volcan est toujours bien actif comme en témoignent les émissions gazeuses.Des mesures ont été effectuées par le navire de recherche Position-prelevements-CO2et-He.jpg"Prof. Ignacio Lozano" - ICCM - en mer de Las Calmas pour délimiter les masses d'eau affectées par les rejets sous-marins et analyser la composition chimique et isotopique des gaz dissous dans l'eau.

 

Zones de turbulences en bleu - lieux de prélèvements en rouge - doc. Involcan / ICCM / IEO / Plocan.


Des profils géochimiques verticaux ont été réalisés, qui révèlent un accroissement significatif des concentrations en He et CO2 dissous dans l'eau aux environs de 100 mètres de profondeur. en ce qui concerne l'hélium, les concentrations sont 4.000 à 35.000 fois supérieures à la normale. (Cette enquête a été rendu possible grâce au programme "Makavol").

Le 17 novembre, le navire "Ramon Margalef" a levé l'ancre pour de semblables analyses en mer de Las Calmas et au nord d'El Hierro.

  Taux-CO2-et-He---11.2011---Involcan.jpg   Concentrations en CO2 et He en fonction de la profondeur aux différents endroits de prélèvements pointés sur la carte ci-dessus - doc. Involcan / ICCM / IEO / PLOCAN.

Le 14 novembre, de nouvelles remontées de matériaux pyroclastiques - les "restinguolas" - ont été photographiées, dégazant fortement.

 

14.11.11---degazage-pyroclastes.jpg         Dégazage de "restinguolas" au large de La Restingua - photo Guardia Civil / Involcan.

 

Le 16.11, une photo montre une multiplication des spots de turbulence ... signe de l'ouverture d'une nouvelle bouche éruptive au NO. de la précédente ?

Il coïncide en tous cas avec un saut du trémor volcanique.

 

16.11.11---Laura---IGN.JPG         Double spot de turbulence le 16.11.2011 - photo IGN by Laura .../ via Avcan.

 

16.11.2011---Guardia-Involcan.JPG                     16.11.2011 - spots  et zones de turbulence - photo Guardia Civil / Involcan.

 

IEO - publico.es - affaissementLa 4°campagne du Ramon Margalef montre, au 12 novembre, une évolution modérée du cône volcanique, mais surtout la chute sur les coulées de lave d'un énorme bloc de 500 m. de long sur 300 de large et une vingtaine de haut, en provenance de la paroi sous-marine fracturée et fragilisée par les émissions de fluides et de gaz. (IEO - via Publico.es / Shérine France)

 

C'est le moment choisi par Wikistrike pour rappeler le stockage de déchets radioactifs sur la crête mésoatlantique, de 1967 à 1983, par les pays de l'OCDE. Certains fûts de déchets mélangés à du béton reposent à seulement 20 km. au large d'El Hierro (aucune position GPS donnée) ... et selon Greenpeace, leur durée de vie est de maximum 50 ans. En 1993, un accord a été conclu à Londres concernant l'interdiction d'éliminer en mer de façon permanente des matières nucléaires, mais il faut vivre avec les "actes passés".

 

La sismicité continue à rester localisée au nord dans la zone marine d'El Golfo, à une profondeur de 20-23 km. Vingt-neuf séismes le 15, vingt-deux le 16.11.

 

Eventos_HIERRO_2D---17.11.2011-10h09.jpg

        Localisation et profondeur des séismes des 3 derniers jours - au 17.11.2011 / 10h09 - doc. IGN

 

Sources :

- AVCAN - IGN - IEO - Guardia Civil

- Wikistrike.

- Publica.es

 

Commenter cet article

Mathieu 18/11/2011 20:29


Toujours aussi complet, et j'ai plus de temps pour le lire

Bernard Duyck 19/11/2011 08:21



C'est parfait ... un stock d plus de 1.300 articles à disposition ! Bonne lecture !



Articles récents

Hébergé par Overblog