Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

Petit rappel concernant le volcanisme de El Hierro :


   Comme le sont, dans leur ensemble, les Îles Canaries, El Hierro est une île d'origine volcanique de point chaud, d'âge géologique estimé à 1,3/1,2 millions d'années, ce qui en fait d'elle la plus « jeune » de tout l'archipel canarien.

A la différence de Lanzarote, Fuerteventura, et Gran Canaria, cataloguées en troisième phase de leur création, de La Gomera considérée être dans leur seconde phase, El Hierro, La Palma et Tenerife sont toujours classifiée en stade "bouclier". Quand le diapir  mantellique est remonté sous forme de panache et a commencé à faire fondre, par décompression, vers une profondeur de l'ordre de 100 kilomètres, générant un magma basaltique qui, dès qu'il est en proportion suffisante, traverse la lithosphère jusqu'à la percer, il s'est créé une brèche, en forme de « Y », engendrant la formation d'un volcan-bouclier.


  Carracedo199803

Ages et stades de développement des îles volcaniques de l'archipel des Canaries - doc. from  Hotspot volcanism close to a passive continental margin - J.C. Carracedo & al. 1998

 

La phase la plus active de la formation de l'île se situe aux prémices de l'Holocène, vers 10.000 avant Jésus Christ et les éruptions les plus récentes se sont succédées entre 4.790 avant l’ère chrétienne et 1793 :

- en 4790 BC(5) incertaine ;

- en 950 BC ± 150 ans, éruption explosive et coulées de lave, sur le flanc Est, « Soliman » ;

- en 550 BC ± 75 ans, éruption effusive et coulées de lave, dans un évent central, « Montañas Chamuscada et Entremontañas » ;

- en 1677 incertaine et en 1692 incertaine ;

- et, malgré une incertitude en entourant le rapport historique, en 1793, éruption effusive consécutive à un séisme majeur de magnitude estimée supérieure à 6.0, indice d'explosivité volcanique 0, fissure radiale Rift Nord-Ouest, « Volcan de Lomo Negro », dans le secteur de la « Playa Verodal. »

 


acreti2.jpg         Lignes de fracturex et Bombement du socle commun aux deux archipels Canarien et Capverdien.

 

 

  Résumé de la situation actuelle :


Après la confusion qui a marqué la journée et la soirée du 10 octobre, soit par manque de précisions concernant le phénomène, soit à cause de blocages dus à des "frictions" scientifico-politiques, on peut remarquer :

- que le nombre de séismes est en diminution depuis le 08.10.

           (08.10 : 101 séismes - 09.10 : 69 - 10.10 : 25)

- que le trémor apparu le 10.10, à 4h.18, est en augmentation, tant en amplitude qu'en force.

Seules des observations sous-marines pourraient nous donner un aperçu sur l'ouverture possible de nouvelles fissures ...

- que le gouvernement des Canaries affirme qu'une éruption sous-marine est en cours, à 5 km. de la côte sud de El Hierro, et grande profondeur, autour de 1 km. - ce qui justifie l'absence de manifestations de surface -.

La localisation reste imprécise pour le moment !

 

Ci-dessous : un condensé des essaims sismiques ( Geo-Lurking / You Tube)


 

Les diagrammes du trémor harmonique depuis le 10.10.2011 - en cours :

  CHIE_2011-10-10-24h.jpg

                       Trémor harmonique du 10.10.2011 - 00h. à 24 h. - Instituto Geográfico Nacional.

 

CHIE_2011-10-11-7h.jpg

               Trémor harmonique du 11.10.2011 - de 0h. à 7h.50 -  Instituto Geográfico Nacional.

 

L'évolution de cette éruption est à suivre attentivement ...

 

Sources :

- Avcan

- Instituto Geografico nacional

- Gobierno de Canarias

- Hotspot volcanism close to a passive continental margin: the Canary Islands - J.C. Carracedo & al.

Commenter cet article

alexandre 11/10/2011 11:27



Bonjour. Tout d'abord merci pour vos articles très complets. Conçernant El Hierro, quels peuvent-être les diffèrents scénarios  sur la suite de cette éruption ? Craignez vous un effondrement
de la chambre magmatique ? A vrai dire ça m'inquiète j'ai un ami qui fait un service civil en Mauritanie près de la côte. As-t-on, ou peux-t-on, évaluer la quantité de magma
présent sur le site ? D'avance je vous remercie.


Alexandre.



Bernard Duyck 11/10/2011 11:46



Bonjour alexandre,


On ne peut malheureusement pas prévoir l'évolution de cette éruption sous-marine, même avec de meilleurs renseignements ... ce qui n'est pas le cas actuellement. Le seamount peut évoluer, la
fisuure qui l'alimente peut "s'ouvrir" et l'éruption se rapprocher de l'île , etc


Quoiqu'il en soit, la Mauritanie n'est nullement concernée pour l'instant.


Cordialement, Bernard



Articles récents

Hébergé par Overblog