Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Alors qu'on croyait l'éruption "fixée" au SSO. d'El Hierro, les derniers séismes de ce 14.10.2011 ont eu lieu au nord-ouest de Frontera, toujours en mer ...mais de l'autre côté de l'île.

 

Evento Fecha Hora(GMT)* Latitud  Longitud  Prof.
(km)
Int. Máx. Mag. Tipo Mag. (**) Localización Info
1105537 14/10/2011 13:24:35 27.8259 -18.0788 22   1.6 4 NW FRONTERA.IHI [+]
1105536 14/10/2011 13:20:42 27.7963 -18.0597 23   1.9 4 NW FRONTERA.IHI [+]
1105439 14/10/2011 08:55:16 27.6732 -18.0369 13   2.6 4 SW EL PINAR.IHI [+]
1105436 14/10/2011 08:10:17 27.6679 -18.0387 18   1.9 4 SW EL PINAR.IHI [+]
1105435 14/10/2011 08:05:16 27.6717 -18.0402 19   2.2 4 SW EL PINAR.IHI [+]
1105291 14/10/2011 00:51:24 27.6931 -18.0703 17   1.7 4 W EL PINAR.IHI [+]

 

  AVCAN1445-14.10.2011.jpgSéismes du 14.10 , en vert (10) - du 13.10, en rose (15) - du 12.10, en jaune (11) - du 11.10n en bleu (8) - -

Doc.AVCAN.

 CHIE_2011-10-14-tremor.jpg                         Trémor station CHIE - 14.10.2011 - doc.IGN

Le trémor se maintient à un niveau stable.

 

Côté Restingua, le navire "Profesor Ignacio Lozano"est attendu pour différentes analyses sur le spot éruptif. Ce navire n'est pas équipé de ROV.

Sous réserve, le récent navire de l'Institut Espagnol d'océanographie, le "Ramon Margalef", équipé lui du ROV "Liropus 2000" capable d'atteindre moins 2.000 mètres, devrait quitter Vigo pour arriver sur zone mardi; à son bord, les équipes scientifiques se composent de géologues, de biologistes et physiciens. (source : earthquake-report. com)

 

el_hierro_20111013_2---Rapideye-copie.jpg                                    Image satellite du 13.10.2011 - "Copyright © RapidEye"

 

 

 

 

 

Des scientifiques du FCIS précisent, concernant la tache visible sur l'eau, que "la fissure doit être à une profondeur voisine de 200 mètres, puisque la coloration a été observée entre 100 et 500 mètres". (intervieuw de R.Ortiz - CSIC / Centro Superior de Investigaciones Científicas - à NDC / Noticias de Canarias.)

Avec une colonne d'eau surmontante plus importante, une éruption sous-marine ne laisse pas de traces, par contre avec une profondeur moindre de l'ordre de 40 à 60 mètres, l'éruption pourrait devenir plus explosive.

 

p13gb.jpgSchéma des manifestations sous-marines et en surface, selon la profondeur relative de la bouche éruptive - doc. profil éruptif interprétatif Forjaz 1999.
 

 

Sources :

- AVCAN

- IGN

- Earthquake-report

- RapidEye.net

- NDC

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog