Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

378383-CFH-copie.jpg

L'île Bartolomé à l'avant-plan, avec son isthme couvert de mangroves et frangé de deux plages de sable blanc- au loin, l'île Santiago et Sulivan Bay . -   les bateaux de croisière donnent l'échelle -   © Carole & Frédéric Hardy

 

Situé juste au large de la côte de Sulivan bay et de l' île de Santiago, un bartolome.gifîlet de 1,2 km² offre un des plus beau paysage de l'archipel des Galapagos : Bartolomé.

Son nom lui a été donné en honneur de Sir Bartholomew James Sulivan, lieutenant à bord du HMS Beagle, et ami de Charles Darwin.

 

Situation de Bartolomé dans l'archipel des Galapagos.

(étoile rouge).


Bartolomé présente des formations volcaniques diverses et colorées, parmi lesquelles le célèbre "Pinnacle Rock": un cône de tuff érodé.

C'est le résultat de la rencontre du magma et de l'eau, lors d'une éruption phréatomagmatique. La fine pulvérisation des particules a formé ce rocher composé de fines couches superposées.

Pour l'anecdote, cette figure de proue fut la cible d'entraînement des navires de guerre de la marine américaine durant la seconde guerre mondiale.

 

316504-CFH-2011.JPG                   Bartolomé - "Pinnacle Rock"  - © Carole & Frédéric Hardy

 

306442--CFH-2011.JPG                                          © Carole & Frédéric Hardy

 

L'île se compose de divers spatter cones, appelés cônes en "bouses de vache", de cônes de cendres, d'un lac de lave solidifié et disséqué, et de tunnels de lave, dans un paysage minéral rappelant plus la Lune qu'une île du Pacifique.

 

bartholomewislandislabartolome26.jpg

                   Ile Bartolomé - les cônes "en bouses de vache"  - © Bartholomew island

 

376772_-CFH-copie.jpg

                               Ile Bartolomé - tunnel de lave - © Carole & Frédéric Hardy

 

302134_-CFH-copie.jpg                          Ile Bartolomé - belles laves - © Carole & Frédéric Hardy

 

Une curiosité : un spatter cone, érodé par le Pacifique, ne présente plus qu'un cratère à peine affleurant au niveau de la mer.

 

374355_-CFH-2011.JPG

                 Ile Bartolomé - spatter cone érodé et affleurant à peine - © Carole & Frédéric Hardy


Quand ces îles volcaniques sont sorties de la mer, elles ne possédaient aucune vie ni animale, ni végétale. Etant donné l'éloignement par rapport au continent, la colonisation végétale s'est faite très lentement et difficilement ... peu d'espèces sont capables de s'adapter à un tel environnement. On a dénombré 412 espèces natives, dont 170 endémiques.


Tiquilia_nesiotica---haplochromis.JPG

                            Bartolomé - Tiquilla nesiotica - photo Haplochromis.

 

Parmi ces dernières, on rencontre sur Bartolomé la Tiquilla nesiotica, une borraginacée, et le cactus de lave, Brachycereus nesioticus, tous deux capables de résister à la sécheresse.

Le cactus de lave, aux jeunes pousses rousses devenant brunes puis grises avec l'âge, est souvent la première plante à coloniser une coulée de lave récente.


379520-CFH-copie.jpg

           Bartolomé  : Cactus de lave, Brachycereus nesioticus  - © Carole & Frédéric Hardy

 

 

                             © Carole & Frédéric Hardy - YouTune / TheFREDCAROLE

 

L'île Santiago, aussi appelée île San Salvador ou île James, est un volcan-bouclier allongé. Haut de 920 mètres, ce volcan comporte, côté nord-ouest, une crête sommitale, avec une chaîne de spatter et cinder cones. Les côtes est et ouest sont flanquées de cônes de tuf proéminents.

L'activité récente est matérialisée par des coulées de lave pahoehoe aux extrémités de l'île, à James et Sullivan Bay. Les coulées de James Bay furent datées par des fragments de pots de marmelade abandonnés par des boucaniers en 1684 et recouvert par la lave.

 

Santago-de-la-biae-James---Lee-Siebert-2.jpg

Le volcan-bouclier de Santiago est ponctué de cônes pyroclastiques plus récents, qui ont donné des coulées de lave fraîches qui rejoignent le rivage de la Baie James - photo Lee Siebert / Smithsonian inst.

 

Santiago---lave-pahoehoe---Lee-Siebert.jpg

  Santiago - Champ de lave pahoehoe à proximité de Sulivan Bay - photo Lee Siebert / Smithsonian inst.


Sources :

- Galapagos online

- Global Volcanism Program - Santiago

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog