Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Depuis le 13 mai, le volcan Pavlof, situé dans la péninsule alaskienne, présente une anomalie thermique intense et une sismicité en hausse, signes d’une reprise de son activité nécessitant l’adaptation des codes d’alerte volcanique et aviation.

Suite à l’émission de panaches de cendres entre 4.500 et 7.000 mètres dans la semaine, le National Weather service a qualifié cette éruption  "d’évènement météorologique significatif ", susceptible de perturber le trafic aérien.

 

2013.05.17---Pavlif---Theo-Chesley.JPG          Alaska - le Pavlof en éruption le 17.05.2013 - photo Theo Chesley / in AVO-USGS


Les cendres devraient atteindre plus de 10.000 mètres pour perturber le couloir aérien concernant les nombreux vols internationaux entre l’Asie, le continent nord-américain et l’Europe. Selon CNN, 90% du fret aérien entre ces pays transite par ce couloir. Mais selon l’AVO, cette éruption pourrait durer de quelques semaines à plusieurs mois, et évoluer éventuellement dans un sens négatif pour les communications aériennes.


Ces évènements se passent au moment où les récentes coupes budgétaires fédérales obligent l’AVO à fermer 10% des stations de surveillance faute de matériels performants et de maintenance non assurée. Cinq volcans ne seront plus suivis au niveau sismologique en temps réel, sur les 52 édifices actifs … et ce nombre pourrait augmenter. Sur 200 instruments de mesure, 80 sont irréparables suite aux coupes de budget affectant l’USGS.

Cet équipement est particulièrement important pour permettre aux pilotes de recevoir les dernières informations sur les nuages de cendre susceptibles de causer des pannes de moteur et d’autres problèmes,et ceci inquiète fortement les responsables d’Alaska airlines.

Pour mémoire, en 1989, le Mt. Redoubt entrait en éruption et les émissions de cendres causèrent des dommages à plusieurs avions, dont un Boeing 747-400 transportant 231 passagers ; l’arrêt des quatre réacteurs causa une chute de 3.000 mètres en cinq minutes, avant que l’équipage ne parvienne à les faire redémarrer et éviter une catastrophe. (Anchorage Daily news – The Tennessean)

Le même genre de problème financier a affecté le KVERT, responsable de la surveillance des volcans du Kamchatka, il y a quelques années.

 


Le Pavlof est un grand stratovolcan d’un diamètre avoisinnant les 7 km. couvert de neiges éternelles ; les évents actifs sont localisés sur les flancs nord et est, à proximité du sommet. Il est situé sur le flanc nord-est de la Caldeira d’Emmons lake, le long d’un alignement qui incluse le Pavlof sister, le Little Pavlof, le Mt. Hague et différents cônes intra-caldeira.

 

Emmons-lake-volcanic-center---N.Forster---C.Waythomas-in-AV.jpgAlaska - Emmons lake volcanic center - alignement des centres volcaniques - Forster & Waythomas / AVO-USGS

 

Topo-Pavlof-Emmons-Hague---A.Andalkar-USGS.jpg                 Alaska - alignement Emmons lake - Pavlof - carte topographique AVO / A. Andalkar


La dernière éruption du Pavlof date d’août-septembre 2007.

 

Pavlof-30.08.2007-21.20----C.Waythomas-AVO.jpg                     Alaska - Pavlof - 30.08.2007 - photo C. Waythomas / AVO-USGS

     Le volcan fut appelé, en 1836, "volcan Pavloskoi" par le Capitaine Lutke, en l'honneur de St. Paul.

 

Pavlof flanc sud 09.2007 -Chris Waythomas AVO   Alaska - le flanc sud et le sommet du Pavlof en septembre 2007 - photo C. Waythomas - AVO-USGS

 

Sources:

- AVO-USGS - Pavlof volcano

- Presse : The Tennessean & Anchorage Daily news

- Global Volcanism Program - Pavlof

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog