Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

Cerro Hudson - Chili :

Le Cerro Hudson a connu le 25.10 un essaim sismique accompagné de la formation d'un panache de gaz peu chargé en cendres haut d'environ 1500m. Par la suite c'est une fissure longue d'environ 900 m qui a été détectée, et le panache est passé à une hauteur atteignant par moment 7,5 km., composé principalement de vapeur d'eau et d'un peu de cendres.

Le Sernageomin a diminué, le 01.11, le niveau d'alerte du volcan à jaune /4.

La phase d'intrusion magmatique pourrait cependant n'être que la première d'un processus plus important débouchant sur une éruption dans un délai impossible à préciser. Des analyses de cendres ont en cours pour préciser les faits.

La zone d'exclusion de 45 km. qui avait été mise en place, en même temps que l'alerte niveau 5 /rouge, a été levée. Les habitants de la vallée de Huemules, à haut risque concernant d'éventuels lahars, ont reçus des autorisations temporaires d'entrée dans la zone afin de pouvoir s'occuper de leur bétail (Activolcans / Onemi - Sernageomin)

 

 

 Cerro-Hudson-31.10.2011---La-Angostura-digital.jpg

Cerro Hudson - 31.10.2011 - deux panaches dont un quelque peu chargé en cendres  remarqués lors d'une photo aérienne par El Angostura Digital .

 

cerro-hudson_tmo_2011304_lrg-copie.jpgCerro Hudson - la zone recouverte par les cendres n'affecte que les environs du sommet - image de la Nasa le 31.10.2011 .

NASA image courtesy Jeff Schmaltz MODIS Rapid Response Team, NASA-GSFC. Caption by Robert Simmon.

Instrumen t: Terra - MODIS - 31.10.2011

 

El Hierro - Canaries :

 La superficie de la "tache verte" a encore augmenté dépassant même la pointe ouest de El Hierro sous l'action des courants, le 26.10 ... elle a été refoulée dans un secteur sud les jours suivants.


2011-10-26_RE2_ElHierro---Rapid-eye.jpg Etendue de la zone touchée par les émanations de l'éruption sous-marine le 26.10.2011 - notez une zone plus brune surmontant le cône éruptif, au sud de La Restingua - photo Rapid Eye.de


Cette semaine, la crise éruptive se poursuit avec deux zones de foyers : la principale localisée entre 20-25 km. de profondeur, la seconde entre 15 et 18 km.

La sismicité pourrait traduire une ré-alimentation en magma du système alimentant l'éruption au sud de La Restingua ... va-t-elle déboucher sur un autre foyer éruptif situé cette fois au nord de l'île, en relation avec des émissions diffuses d'hélium, une augmentation des émissions de CO2 et des mesures de déformation ?

INVOLCAN informe que les taux d'émission diffuse de dioxyde de carbone ont atteint la valeur la plus élevée depuis la réactivation magmatique sous El Hierro : 1.044 tonnes par jour, contre une valeur moyenne de 340 tonnes/jour. A noter que ce taux avait été enregistré à 990 t/j. le 6 octobre dernier, environ quatre jours avant l'éruption sous-marine.

Sur demande du PEVOLCA, l'Unité militaire d'urgence va déplacer le matériel nécessaire à la confection d'un abri pour 2.000 personnes, au cas où une évacuation serait nécessaire. Ceci complète le dispositif de la Croix-Rouge déjà présent.


 

histograma_HIERRO-M-02.11.2011.jpg                   Nombre et classes de magnitude des séismes des 10 derniers jours - doc. IGN

 

Eventos_HIERRO-02.11.2011-8h42.jpg                      Localisation et profondeur des séismes de la dernière décade - doc. IGN

 

Une nouvelle expulsion en surface de matériaux pyroclastiques face à la pointe de Restingua a été rapportée le 1° novembre.

Le professeur de pétrologie et géochimie de l'Université de Barcelone, Gimeno, a analysé un échantillon : il se compose de deux parties, une partie externe vert foncé à noir d'apparence vitreuse (sidéromelane) avec des zones avec une texture vésiculaire macroscopique et différents fragments blancs plus poreux et moins denses.

Il s'agirait d'un basalte foncé, une basanite, et d'un produit ponceux différencié, une rhyolite alcaline.

(basalte et trachyte, d'après un communiqué du Gobierno de Canarias diffusé le 02.11. / 20h11)

Le Dr. Gimeno ajoute qu'on est en présence d'un mélange non homogène de magmas de compositions différentes ("mingling"), phénomène décrit dans la littérature comme facteur d'augmentation de l'explosivité du magma.

L'éruption ne serait donc pas de type surtseyen comme annoncé au début, mais de type nettement plus explosif, surtout en cas de présence d'un magma rhyolitique.

Il serait préférable d'effectuer une analyse régulière des pyroclastiques expulsés de façon à suivre l'évolution de l'éruption et gérer la crise.

(Communicatin au Diario El Hierro)

 

Sources :

- AVCAN & IGN

- Diario El Hierro

- Gobierno de Canarias -Los primeros piroclastos aparecidos en La Restingua estan formados por basalto y traquita. - link.

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog