Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Il y a dix ans, le 26 octobre 2002, l’Etna était le siège d’une des plus grandes éruptions explosives des 100 dernières années en Europe.

 

etna-14.12.2002--Space-shuttle-Nasa.jpg                   L'Etna en éruption vu du Space Shuttle en 2002 - photo Nasa Space Shuttle


Un essaim sismique, débuté le 26 octobre à 22h25, est enregistré sur les sismographes de l’INGV Catania. Trois heures après son début, une éruption débute sur le flanc sud, sur le Piano del Lago. Le 27 octobre, deux fissures éruptives se sont ouvertes, respectivement sur les flancs nord et sud …. Deux fontaines de lave sont aperçues, accompagnées de fortes détonations et de grondements. 


Coulees-d-eruptions-laterales-10.2002-01.2003jpg.jpg

 Carte des coulées des éruptions latérales 2002-2003 sur le rift NE et les fissures sud - doc. INGV Catania


Sur le flanc nord, la fissure éruptive court sur trois kilomètres, avec les évents supérieurs situés à l’altitude 2500. Des coulées de lave en provenance des évents les plus au nord envahissent la zone touristique de Piano Provenzana. La station de ski et les magasins de touristes, construit fin 60-début 70, sont détruits. 

La lave progresse en deux branches au travers des pins en direction de Linguaglossa, village situé à 10 km. au NE. Elle cause des incendies en pénétrant dans les bois. La coulée NE s’arrête le 31 octobre après avoir parcouru 2 km. La coulée E continue de progresser jusqu’au 1° novembre, mais continue à être alimenté en portion médiane jusqu’au 5 novembre.

 

Etna-2002--ISS----11.000-feet--feux-forets-.jpgEtna - éruption vue de la Sation spatiale internationale, le 30.10.2002 d'une altitude de 400 km. - Image ISS005-E-19024 -  Courtesy of Earth Sciences and Image Analysis, NASA-Johnson Space Center

(Le nord est en bas, dans le coin gauche de la photo)

Le panache foncé au centre provient du flanc supérieur sud; devant lui, le petit panache clair correspond à la décharge des cratères sommitaux -- les deux panaches au centre-gauche sont issus du rift NE -- Les fumées les plus à gauche correspondent aux feux de forêt.

 

Au sud, une chaîne de quatre nouveaux évents s’est formée juste à l’est du Monte Frumento Supino. Les projections de lave, en provenance de fontaines de lave hautes de 100-300 m.,  forment deux cinder cones hauts d’environ 200 m, à 2700 et 2750 m. d’altitude. Les coulées de lave s’arrêtent le 3 novembre, tandis que le fontaining continue.

Les 9-10 décembre, les évents à la base du cône situé à 2750 m émettent des coulées, qui coupent la route à proximité du Refuge Sapienza le 17.12. La station de téléphérique est à nouveau détruite, et 32 personnes sont blessées lors d’une explosion causée par une inondation de la lave par l’eau d’un réservoir. De l’activité strombolienne et de petites coulées sont enregistrées jusqu’au 28 janvier 2003.


11.2002-TdF---8---T.B-jpg

"Le matin à Tore del Filisofo" - 03.11.2002 - photo Thorsten Boeckel - un clic sur la photo vous mène sur son site "From Etna to Stromboli".

 

16.12.2002-refuge-Sapienzad08.jpg       Etna - les coulées de lave à proximité du refuge Sapienza le 16.12.2002 - photo Stromboli on line


De fortes chutes de cendres – en trois jours, Catane reçoit 2,5 kg de cendres par mètre carré -  marquent le sud du volcan, causant la fermeture de l’aéroport de Catane le 27 après-midi.

Le 29 octobre, plusieurs séismes de magnitude 4,4 à 4,0 causent des dommages sur le bas flanc est de l’Etna, particulièrement à Santa Venerina, où 1.000 personnes sont sans abris.

 

-Etna-cratere-lateral-2002-2003-pres-Torre-del-Filosofo-.jpg         Etna - les cratères 2002-2003, quelques mois après l'éruption - photo Tim Bekaert 08.2003

 

Sicile-08-726-copie.jpgEtna - Cinq ans plus tard, des fumerolles garnissent toujours le fond des cratères 2002-2003 - photo Bernard Duyck 09.2008


Une quantité importante de magma a fait une intrusion dans la rift zone sud, ce qui expliquerait le fort dégazage sans effusion significative de lave, entre les 2 et 13 novembre.


Flux-SO2-entre-09-12.2002---GVP.png           Etna - Flux de SO2 de septembre à fin décembre 2002 - graphique INGV Catania / GVP

 

A la fin de l’éruption, on estime que 70 Mm³ de matériels ont été émis , dont 47 Mm³ sous forme de pyroclastes. L'éruption est qualifiée de VEI 3.

 

 

Ce type d’éruption est inhabituel sur l’Etna ... et à plus d’un titre :

- L’éruption a été une des plus explosives, avec l’expulsion de plus de la moitié du volume de produits éruptés sous forme de matériaux pyroclastiques

- Elle met en jeu deux types de magma différents : des fissures NE est sorti un magma de composition conforme aux productions du volcan ces derniers siècles, tandis que les évents du flanc sud produisaient un magma riche en amphibole, plus rare.

- Une corrélation est notée entre le glissement de flanc est et la sortie magmatique. Le 22 septembre 2002, le flanc est de l’Etna commence à glisser vers la mer ionienne, les mouvements se produisant principalement au niveau du système Pernicana (Ner & al. 2003)

- C’est la première fois que les coulées de lave du flanc nord envahissent un complexe touristique, à Piano Provenzana, et la forêt adjacent.

(B. Behncke & Neri 2003)

 

Sources :

- Global volcanism Program - Mounthly report

* 12-2002 : Late october 2002 earthquake swarm signals start of new flank eruption

 * 01-2004 : Additional details and interpretation of the 2002-03 eruption


- Mount Etna 2002-2003 - by Thorsten Boeckel - link

- Stromboli on line - 2002: the great flank eruption - link

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog