Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques

 

La morphologie du sommet de l'Etna était différente au début du 20° siècle, comme en témoignent les quelques photos ci-dessous.

 

1908---Strada-Rocca-Bella---F.Cannizzo.jpg                       L'Etna vu de Taormine en 1908 - doc. "Collezione privata Cannizzo"

 

1900-.-Etna---Franz-Cannizzo.jpg                     Etna - le cratère central dans les années 1920 - doc. "Collezione privata Cannizzo"

 

1924-Etna---Sergi-Giuseppe.jpg                              Etna - le sommet en 1924 - photo Sergi Giuseppe.

 

L'éruption latérale de 1928 :


Mascali est en 1928 un bourg d’ un peu plus de 8.000 habitants situé sur le route de Giarre à Piedimonte ; les habitants se préparent en cette saison à la fête du saint patron, San Leonardo.


Mais vers 16h30, le 2 novembre, un panache de cendres monte brusquement du sommet de l’Etna à 1.000 mètres de hauteur, accompagné d’un tremblement. Pendant une heure, les explosions se succèdent au rythme d’une à deux minutes., puis une fissure s’ouvre, à 2600 m. d’altitude, éjectant des cendres et des fragments de lave.

Le lendemain, une nouvelle fissure s’ouvre à une altitude comprise entre 2500 et 1900 m. d’où s’épanche une coulée de lave. Dans l’après-midi, du Cratère Central et du cratère Nord-Est (les seuls cratères de l’époque) s’échappent d’imposants panaches de vapeur et de cendres.

 Dans la nuit du 3 au 4 novembre, dans le secteur de Pizzo Lineri près de Monte Frumento (versant Nord-Oriental), des fissures s’ouvrent à 1650 m et des coulées de lave enflamment rapidement les bois de la Cerrita et la pinède de la Cubania.

 

La-rippe-delle-naca---cataniagiovani.jpg          Etna - éruption de 1928 - Cascades de lave près de Rippe della Naca  - photo Cataniagiovani

                 Deux personnes donnent l'échelle (tache bleue)


Dans la nuit du 5, à 1 150 m, dans la contrée de Giarrita, près de Rippe della Naca, une nouvelle bouche s‘ouvre avec l’émission d’une coulée de lave qui avance de 500 m à l’heure. Elle cascade et se déverse dans le lit du torrent Pietrafucile, qui débouche 5 km plus loin et traverse le village de Mascali.

 

Peinture_Etna_1928_procession---Santo-scalia---A.Catte.jpg

Mascali - fresques dans l'église de San Alfio - photo Santo Scalia / site d'Alain Catté - Peintures et représentations de volcans

 

Le 6 novembre, fête de San Leonardo, la statue du saint est portée en procession face au front de coulée, d’une douzaine de mètres de hauteur, qui a atteint les premières maison. En vain … la coulée avance et défonce les murs des habitations, ne laissant que ruines. En deux jours, Mascali est submergée par la lave. Le 10 novembre, la coulée traverse la ligne de chemin de fer Catania-Messina.

 

Mascali.jpg       Etna éruption de 1928 - Mascali prise dans les torrents de feu le 07.11.1928- Catania spacepa.it

 

1928.11.07-Le-jour-ou-Mascali-mourrut_6.jpg                       Etna - éruption de 1928- " le jour où Mescali mourut ..." - Wikipedia

 

1928.11---Mascali---arch.-Giancarlo-Leone---Cannizzo.jpg Etna éruption de 1928 - la destruction de Mascali - Archives Giancarlo Leone / in doc. "Collezione privata Cannizzo"

 

Mascali---La-domenica-del-corriere1928-copie.jpgMascali-1928---archives-Delcampe.net.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A gauche, la une de La Domenica del Corriere 1928

A droite, la destruction des habitations de Mascali en 1928 - Delcampe.net

 

 

 Mascai---Gaetano-Ponte-INGV.jpg  Etna éruption de 1928 - Mascali -  les coulées atteignent la voie ferrée - photo Gaetano Ponte / INGV


L’émission de lave est continue jusqu’au 20 novembre, accompagnée, les 19 et 20, par de nouvelles explosions au niveau du cratère nord-est.

Le 3 décembre, l’éruption est terminée ; le volume de lave émis est de 70 -72 millions de m³.

 

1928.jpg  Etna - Carte des coulées de 1928 - remarquez l'implantation nouvelle de Mascali - carte INGV Catania

 

1937---F.Cannizzo.jpg                       L'Etna vu de Catania en 1937 - doc. "Collezione privata Cannizzo"

 

Durant les premières années du second conflit mondial, l'activité se fait intermittente. D'importantes fontaines de lave animent le cratère central, dont la plus violente, le 16 mars 1940, arrose de cendres et scories le versant nord de l'Etna.

 

1940-Catania---Cannizzo.jpg            1940 - Avions de combat sur l'aéroport de Catania - doc. "Collezione privata Cannizzo"

 

1942---Etna---Cannizzo-F-jpg                 L'Etna enneigé, vu de Catania en 1942 - doc. "Collezione privata Cannizzo"


En juin 1942, le cratère central est rempli par la lave. Du 30 juin au 5 juillet, trois millions de m³de lave s'écoulent sur le flanc sud-ouest. Le 5 juillet, un paroxysme caractérisé par des fontaines de lave laisse une épaisseur de lave d'une dizaine de mètres au fond du cratère.

 

De septembre 1942 à septembre 1944, puis de juin à octobre 1945, le cratère nord-est est actif.

En fin octobre 1945, la Voragine nait d'un effondrement non-éruptif dans la partie NE du cratère central, à l'endroit où un grand cône pyroclastique avait grandi de 1916 à 1922, puis de 1939 à 1942.

 

sommet-en-1947---BB-Neri.jpgLes cratères sommitaux de l'Etna - en fond, le cratère NE avec un puit central - en avant-plan, le cratère central et la Voragine, entourée d'un anneau de matériaux pyroclastiques récents ; du cône actif en 1942 ne reste qu'un croissant( en bas à gauche). 

Photo de M. Taffara 03.1947 - in "Rapid morphological changes at the summit of an active volcano: reappraisal of the poorly documented 1964 eruption of Mount Etna (Italy)"- B.Bencke -M.Neri & al. 

 

etna-sommet-1947-BB-Neri.jpg

Les cratères sommitaux en 1949. (B.Bencke, Neri & al.) :

le cratère central contient les reliquats de l'évent de 1942 et la Voragine. - l'encadré "a" correspond à la photo ci-dessus.

 

 

Sources :

- Guide des volcans d'Europe et des Canaries - par M. Krafft et de Larouzière, éd. Delachaux & Niestlé

- Rapid morphological changes at the summit of an active volcano: reappraisal of the poorly documented 1964 eruption of Mount Etna (Italy) - par Boris Behncke, Marco Néri et Giovanni Sturiale.

Commenter cet article

Brice 15/03/2013 14:54


Jolis clichés et cours d'histoire intéressant. J'ai appris pas mal de choses ;)

Bernard Duyck 15/03/2013 14:57



C'est toujours un plaisir de paratager ! Quelques épisodes sont à venir.



Articles récents

Hébergé par Overblog