Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

08.09.2011needle-S.Gambino-INGV.jpg

L'épine du nouveau cratère sud-est, le 8 septembre en fin de journée, souligné par une coulée effusive plusieurs heures après la fin du dernier paroxysme - photo Salvatore Gambino / INGV Catania.


La série de récents paroxysmes qui a marqué la zone sommitale de l'Etna et créé le cône pyroclastique autour du nouveau cratère sud-est , en a aussi modifié fortement la morphologie.

les rebords nord et sud ont vu leur hauteur augmenter, tandis que des dégradations et des mouvements affectaient son flanc sud-est.

Le phénomène le plus spectaculaire a été la rotation et l'élévation d'une grosse masse de scories, qui forme une "épine" de 20 à 30 mètres de hauteur, aux flancs à forte pente, verticaux d'un côté et très raides de l'autre.

Le mécanisme de surrection demeure à ce jour inconnu.

 

 

Pour compléter cette très belle vidéo de Klaus Dorschfeldt, une photo de Riana Navratilova / Etna Walk à consulter sur Flickr.


 

En complément de cette "merveille géologico-volcanique" vraisemblablement éphémère, il faut déplorer que le Parc de l'Etna soit pollué par des ordures en tous genres ... les dépôts sauvages se multiplient malgré les protestations et les actions des amoureux du "Mongibello".

 

Etna-poubelle.jpg                  Les coulées de lave côtoyent des déchets qui mettront des années à disparaitre !

                        et même les zones aménagées ne sont pas indemnes - photo Boris Behncke.

 

Etna-poubelle---B.jpg

Le problème des décharges sauvages est malheureusement généralisé dans notre société de consommation, mais devient insupportable dans une zone protégée !

 

Il faut rappeler que le Parc de l'Etna, créé en 1987, a une énorme Zone_parco_Etna.pngsuperficie : 58.000 hectares et est le siège de nombreuses activités humaines;

il est divisé en quatre zones :

- la zone A : protège les zones géologiques et volcaniques et les surfaces boisées.

- la zone B : où l'activité agricole est encouragée et protégée. Les cultures de pommes et poires voisinent des vignes qu'on y trouve depuis l'antiquité.

- la zone C : étendues limitées et isolées dans les deux zones précédentes, qui abrite des installations touristiques et logistiques.

- la zone D : avec des constructions résidentielles.

 

Le plus grand volcan d'Europe et la zone qui l'entoure mérite le respect ... ne gâchons pas ces paysages et soyons intransigeant avec ceux qui les souillent ... désolé pour ce petit coup de gueule, mais il faut dénoncer cette triste situation.

 

Sources :

- INGV Catania - link 

- Etna Walk

- Parco dell'Etna - link

Commenter cet article

Ron91 12/09/2011 22:07



Merci Bernard pour cet article ! Comment peut-on dégrader autant un endroit magnifique ? Malheureusement, les exemples sont nombreux et un tour dans nos parcs naturels français montrent des
dégradations aussi fortes... faits par les "amoureux de la nature".



Bernard Duyck 13/09/2011 10:37



Il faut une vigilance et une rigueur de tous les instants ... mais les incivilités se multiplient quand même ! Comment exiger des plus jeunes de ne pas jeter leurs papiers et canettes partout,
quand leurs parents abandonnent leurs mégots à tout va ?



Articles récents

Hébergé par Overblog