Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Les flux de chaleur provenant de l’intérieur de notre terre sont généralement insignifiants par rapport à ceux de l’atmosphère et de notre soleil … sauf dans les régions polaires, recouvertes par la banquise.

 

Petermann Floating Tongue in north Greenland. - Nasa GPL                    Groenland -  Glacier Peterman dans la région nord - photo Nasa JPL


Le centre de recherche pour les géosciences Allemand GFZ a établi que cet effet ne doit pas être négligé lors de modélisation de l’évolution de la banquise et son impact sur l’étude du climat.


Le réchauffement climatique global pourrait ne pas être la seule cause de fonte des glaces recouvrant le Groenland, qui dans les dernières années fondent à un rythme accéléré. On remarque aussi un extrême retrait de la calotte dans la partie nord de l’île, ce qui est surprenant alors que les températures y sont plus froides que dans la partie sud.

 

Groenland - Simulated ice thickness for the Greenland ice sSimulated ice thickness for the Greenland ice sheet for the last interglacial period (~126 thousand years before present). This was the most recent period with relatively warm temperatures at high northern latitudes, not unlike what is expected for the 21st century from projections of global warming. Circles show locations with ice core data.

Doc. Born, A. and Nisancioglu, K. H.: " Melting of Northern Greenland during the last interglaciation" / 2012.


Les scientifiques du GFZ, Alexey Petrunin et Irina Rogozhina, ont établi un modèle mixte "climat / glace / thermomécanique" de la lithosphère du Groenland ; ce modèle testé sur une période de simulation de trois millions d’années est en concordance avec les mesures effectuées et permet d’expliquer des différences de température relevées entre deux puits de forage proches … l’épaisseur de la lithosphère du Groenland , et par conséquent le flux géothermique, varient grandement dans des limites territoriales étroites.

 

Greenland---Modeled-basal-ice-temperatures-of-the-present-d.jpg 

Températures basales de la glace de la calotte Groenlandaise - sur points de forage dans la région nordique - Modeled basal ice temperatures of the present-day Greenland Ice Shield across the Summit region, GRIP and GISP2 indicate borehole locations.

Credit: A. Petrunin/GFZ

 

La température basale de la couverture glaciaire, qui conditionne la dynamique de la calotte Groenlandaise, est le résultat de l’interaction entre le flux calorifique interne à notre terre et les changements de températures associés aux cycles glaciaires … on trouve des zones où la glace fond à la base de la calotte proches d’autres endroits où cette base reste très froide. La croûte terrestre et le manteau jouent donc un rôle non négligeable dans la dynamique des processus en surface.


Sources :

- "Heat flux variations beneath central Greenland's ice due to anomalously thin lithosphere", Advance Online Publication, Nature Geoscience, Aug 11 2013, - by Petrunin, A. G., Rogozhina, I., Vaughan, A. P. M., Kukkonen, I. T., Kaban, M. K., Koulakov, I. & Thomas, M.

- Phys.org - Heat flow from earth's mantle contributes to Greenland ice melting - link

 - Tertiary Magmatism in East Greenland and Hotspot Magmatism Worldwide - by P.B.Kelemen 

" Layered intrusions in East Greenland, mostly close to the contact between PreCambrian gneisses and Tertiary flood basalts, are commonly several million years younger than the flood basalts. Trace element and isotope geochemistry of these intrusions supports the idea that the Iceland hotspot was beneath central Greenland during rifting, and did not cross the coast until 50 Ma, about 5 Ma after seafloor spreading initiated in the rift between Greenland and Europe."

 

lithosphere---gsapubs.org.jpg Trajet relatif du point chaud islandais - Dates en Ma  -  Bathymétrie de la région arctique et des dorsales de Reykjanes, de Kolbensey, de Mohn - doc. gsapubs.org

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog