Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #"Parole aux lecteurs"

 

 

Acatenango-et-Fuego.gif

               Carte topographique des volcans jumeaux Acatenango et Fuego - doc. GVP

 

Les volcans jumeaux Acatenango et Fuego sont situés à côté de l'ancienne capitale "La Antigua Guatemala"; la construction de l'Acatenango était complète avant la formation du Fuego, leurs activités respectives sont responsables du chevauchement des cônes.

 

L'Acatenango :

La formation du stratovolcan s'est déroulée en trois périodes éruptives principales, datées grossièrement de 85.000 ans, d'après les tephras "Los Chocoyos" provenant de la caldeira Atitlan.

Un Acatenango ancestral s'écroula vers le sud, il y a plus de 43.000 ans, formant les dépôts de débris d'avalanches "La Democracia" qui couvrent une grande part de la plaine côtière Pacifique.

La construction du sommet nord, Yepocapa (3.880 m.), fut terminée il y a 20.000 ans, précédant le formation du sommet sud, le plus élevé, appelé Pico Mayor (3.976 m.)

 

 

v6_hp11-Fuego-et-Acatenango.jpg          L'Acatenango et le Fuego, vus d'Antigua Guatemala City - auteur inconnu.

         Le groupe formé par les trois sommets est connu sous le nom des "Tres Hermanas".

 

Une note de 1690, décrit une éruption de 1661 : "le volcan a ouvert une bouche fumante, mais sans émettre de bruits".

Les éruptions historiques documentées datent de 1924-1925 (VEI 3 - Pico Central), de 1926- 1927 (Pico Central - VEI 2), la dernière de 1972 (VEI 1 - Pico Central, col du Yepocapa).

 

Le Fuego ("feu" en espagnol) :

La construction du volcan Meseta, dont on aperçoit un escarpement entre le Fuego et l'Acatenango, date de 230.000 ans et continua jusqu'à la fin du Pléistocène et au début de l'Holocène.

Son effondrement engendra il y a 8.500 ans l'énorme dépôt de débris d'avalanche Escuintla qui s'étend sur 50 km. par dessus la plaine côtière.

L'édification du Fuego moderne a suivi cet effondrement, en induisant la migration vers le sud de l'activité volcanique débutée à l'Acatenango. D'andésitiques à l'Acatenango, les éruptions du Fuego sont devenues de plus en plus basaltiques au cours des siècles.

De fréquentes et violentes éruptions ont été rapportées depuis le début de la colonisation espagnole en 1524, générant d'importantes chutes de cendres ( 1973-74 , 1978) , accompagnées occasionnellement de coulées de lave et coulées pyroclastiques (1971) . L'activité est "toujours en cours" !

Détails sur le site du GVP - Fuego eruptive history

 

P1080445---CHB.JPG

       Belle explosion, accompagnée de quelques bombes - © Frédéric & Carole Hardy 2010

 

P1080441---CHB.JPG

 

     Le volcan est sous la surveillance de l'Insivumeh et de sa mascotte - © Frédéric & Carole Hardy Fuego 2010.

 

P1080422---CHB.JPG

        "Un volcan, ça trompe ...énormément !"  - © Frédéric & Carole Hardy - Fuego 2010.         

 

2007---ThB.jpg       Eruption nocturne en 2007 - avec l'aimable autorisation de Thorsten Boeckel.

                        Un clic sur la photo pour accéder à son site.


Sources :

- Global Volcanism Program - Fuego

-                                           - Acatenango

- USGS - Guatemala volcanoes and volcanics

- Volcanoes of central america - Fuego - par Thorsten Boeckel

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog