Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Je reprends le titre du "Télé-Moustique" , car il qualifie bien des prévisions sur l'instabilité sismique future des Caraïbes et un futur tsunami possible.

Instabilité sismique - répliques :


Des experts ont averti que le tremblement de terre dévastateur qui a frappé Haïti le 12 janvier pourrait être le premier d'une longue série. Selon les scientifiques de l'USGS, les répliques pourraient continuer pendant des mois, sinon des années, avec une fréquence diminuant au cours du temps; il y a aussi une petite probabilité d'avoir un tremblement de terre plus important que le séisme initial.

haiti_fault_map-660x528.jpg              Carte des répliques sismiques sur Haïti - USGS, in Wired Science.

En référence aux statistiques concernant les répliques, la probabilité d'avoir, dans le mois suivant le 21.01.2010, d'autres séismes est :
- de 3% , concernant les séismes de magnitude 7 ou plus.
- de 25% , concernant les séismes de magnitude 6 ou plus.
- de 90% , concernant les séismes de magnitude 5 ou plus.
(Données prévisionnelles de l'USGS - 21.01.2010. - susceptibles de correction en fonction d'analyses futures par photo satallite, radar et LiDar - télédétection laser aéroportée (*).

Depuis, un autre séisme a frappé les îles Caymans.

Issues-in-Risk-Science-8-5.jpg            Document from "Tectonic threats in the Caribbean " - réf. ci-dessous.
             N.B. : "Hispaniola" = Haïti + St Domingue.

Possibilité de tsunami lié à un futur séisme :

Des prises de mesures par satellite confirme un déplacement de la plaque Caraïbe par dessus la plaque Atlantique égal à 2 cm. par année. D'autres données récoltées sur plusieurs décades montrent que le déplacement le long de failles de transformation, lors de la catastrophe à Haïti, n'a pris en compte qu'environ la moitié de l'énergie associée au mouvement ... abandonnant l'autre moitié, qui reste emmagasinée dans le système.
L'énergie restante peut se dissiper par des ajustements dans la zone de failles, mais l'équipe du professeur Mc Guire, de l'UCL - University College London -  penche pour une accumulation au niveau de la faille en subduction vers l'est.
Des mesures géologiques du Professeur McGuire indiquent que le stress augmente dans la section de faille située entre l'est de la République Dominicaine et La Guadeloupe et des séismes de magnitude 8,5 à 9 pourraient rompre l'entièreté des 1.000 km de cette faille.
En cas de libération de l'énergie au niveau de cette faille sous-marine, ceci pourrait causer un tsunami catastrophique semblable à celui du 26 décembre 2004 en Indonésie/Océan Indien.

(*) - Lexique :
- Technique LiDar : Light Detection and Ranging
   télédétection par ondes lumineuses contrairement au radar,
   qui est un système de télédétection par ondes radios.

Sources :
- "Caribbean at risks of more large earthquakes"  in New Scientist / environnement - lien
- USGS issues assessement of aftershocks hazards in Haïti
  par le Dr Applegate 21.01.2010
- "Tectonic threats in the Caribbean"  par Dr S.Day, C.Kilburn and Prof. B.McGuire
- "Haiti aftershocks will continue for months" in Wired Science. - lien

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog