Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

A mettre en rapport avec l'article du 29 janvier -  "Haïti : apocalypse news" - : des scientifiques de la Nasa ont inclus l'île dévastée dans leur programme de surveillance par radar aéroporté UAVSAR.

Ce programme de surveillance, développé par le "Nasa's jet propulsion laboratory" de Pasadena, doit débuter mi-février. Prévu initialement pour une étude de la structure forestière centre-américaine, de la déformation volcanique et des sites archéologiques Mayas, les managers de la Nasa ont adjoint à ce programme d'autres objectifs scientifiques, utilisant les capacités d'observations unique de UAVSAR : l'étude des processus géologiques post-séisme affectant Hispaniola.

Le responsable des vols, Paul Lundgren, affirme que ces vols, et ceux qui suivront dans les mois, voire les années à venir, aideront les scientifiques à mieux appréhender les processus géophysiques associés aux tremblements de terre affectant les zones de failles, ainsi que les risques liés. "Etant donné la complexité tectonique d'Hispaniola, il existe un intérêt à déterminer si le séisme d'Haïti peut en causer un futur autre, localisé à un point quelconque de la faille Enriquillo-Plantain garden ou d'autres situées dans le nord d'Hispaniola, comme la faille Septentrionale" a t-il précisé. (Détails sur ces failles en cliquant sur ce lien.)

 


419456main_haiti20100126-full---UAVSAR.jpg       Futures zones couvertes par UAVSAR sur Hispaniola - document NASA.
               En rouge, la zone de la faille Enriquillo-Plantain sur Haïti
               En vert, la zone de la Septentrional fault sur StDomingue.



uavsar main banner
Le programme UAVSAR :

Nasa-Gulfstream-III---UAVSAR.jpgCe programme utilise la technique "InSAR" - Interferometric Synthetic Aperture Radar - utilisant des trains de micro-ondes pulsées pour détecter et mesurer les plus infimes déformations de la surface terrestre, causées par exemple par des séismes, des volcans, les glissements de terrain. Le radar, placé dans sous l'avion "Gulfstream III" volant à une altitude stabilisée (12.500 m.) collectera des données en plusieurs passages répétés sur la zone (précision de +/- 5 m.).
Par comparaison de plusieurs images, des interférogrammes seront formés, permettant de mesurer les déformations de surface impliquées dans les contraintes concernant les failles.

Sources :
- "Scientists searchs for a pulse in skies above earthquake countries " - Nasa 's jet propulsion laboratory
- Détails techniques sur le procédé UAVSAR

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog