Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Après le village de Jaujac, évoqué hier, bien installé sur une coulée du volcan voisin, voici un autre site construit lui sur un dyke : Arlempdes (prononcez Arlandes).

 

Cette commune de la Haute-Loire, dans la région auvergnate, est connue surtout pour son château éponyme assis sur un piton volcanique … bien que son bourg soit classé parmi les plus jolis villages de France, encaissé au fond de la vallée de la Loire, à une trentaine de kilomètres de ses sources, sous le Mont Gerbier de Jonc.

Le paysage est dominé par des coulées basaltiques, parfois agrémentées d’orgues, qui lui ont valu son nom : en Celte, la région s’appelle " la vallée des éboulis ", vraisemblablement en référence à ces orgues volcaniques effondrées, et fracturées en centaines de morceaux.

 

arlempdes---patrimoine-d-ardeche.jpg                   Le village et le château d'Arlempdes - photo Patrimoine d'Ardèche.

 

Le site domine une boucle de la Loire et sert de "verrou" entre plusieurs vallées.  C’est ce qui lui a valu d’être choisi, depuis l’antiquité, comme site militaire et religieux.

Le nom Arlempdes dérive du Gaulois, littéralement "temple de l’est ". Les Romains installèrent un camp sur une colline avoisinante au temps de la Guerre des Gaules, au 1° siècle avant JC : le camp d’Antoune, partiellement bordé de falaises basaltiques.

 

Chateau_d-Arlempdes_depuis_la_Loire---Nicolas-Varney.jpgLe dyke d'Arlempdes vu de La Loire - avec la chapelle St Jacques et un pan de la forteresse - photo Nicolas Varney.

 

Arlempdes_Chateau---muraile-ouest-et-chemin-d-acces---Tor.JPG     Château d'Arlempdes - murailles ouest et chemin d'accès actuel  - photo Torsades de Pointes


Au haut Moyen-âge, le dyke d’Arlempdes est habité. La chapelle Saint-Jacques, construite en tuff rouge, date dans sa configuration actuelle du 12° siècle, mais a été construite sur un édifice plus ancien. Le château est construit du 13° au 16° siècle, avec de nombreux remaniements, en s’adaptant à la morphologie du dyke ; ses remparts sont naturellement prolongés par la roche volcanique, et son ascension est quasi impossible.

Jusqu’au 16° siècle, il sera possédé par divers seigneurs locaux, dont la famille de Monlaur, puissante dans le sud de l’Auvergne. Il passera,par le biais de mariage à Diane de Poitiers, qui fit construire le logis seigneurial. La forteresse servit ensuite de garnison aux troupes royales, sous la direction de seigneurs locaux, parmi lesquels on trouve au 18° siècle, la famille de Goÿs de Mézeyrac.

Perdant son intérêt stratégique, il est abandonné, tombe en ruines et sert de carrière aux habitants du coin.


En 1963, une association, regroupant des descendants de Goÿs de Mézeyrac et des passionnés, rachète la ruine et entreprend de la restaurer. Ce dernier épisode de la vie du château d’Arlempdes vient d’être évoqué dans une émission consacrée à La Loire sur FR3, dans la série " Des racines et des ailes ".

 

Arlempdes---orgues-volc.---Estables-hotel-decouverte.JPG        Arlempdes - orgues volcaniques - photo © Alexandre Aubry - www.mezenc.eu 

 

Le volcanisme producteur de dykes serait à rattacher à celui du bassin du Puy et au volcanisme basaltique du Devès, qui a affecté la zone entre La Loire et l'Allier, du Pliocène supérieur (vers 3 Ma) au début du Pléistocène moyen (vers 0,6 Ma).

 

Evolution-Plio-quaternaire-du-bassin-du-Puy02.jpgdoc. Evolution Plio-Quaternaire du bassin du Puy - la localisation d'Arlempdes : étoile rouge. - d'après A. de Goër

 

Sources :

- L'évolution Plio-Quaternaire du bassin du Puy (Massif Central, France) rythmes morphosédimentaires et volcanisme -  par E. Defive, A. Gauthier et JF. Pastre.

- BRGM - Les volcans du Massif Central - par P. Nehlig & al.

- Massif du Mezenc Gerbier, et régions environnantes - par Alexandre Aubry

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog