Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
   

 

FFLG.jpg

 

 

François Le Guern est né en 1942, à Pontarlier dans le Doubs, d'une famille d'origine bretonne. Passionné de nature, il est reçu à 20 ans, premier au concours de moniteur national de spéléologie. Il ouvre de nouvelles voies d'escalade et devient instructeur de cette discipline, consacrant ses loisirs d'étudiant à la haute montagne.

Parallèlement, il passe à Besançon une licence d'enseignement et une licence de géologie. La voie est déjà tracée : ce sera l'étude du milieu naturel. En 1966, suite à une expédition sur le Stromboli, il rencontre Haroun Tazieff, avec lequel s’engagent une collaboration et une amitié qui ne cesseront jamais. C’est le "petit bonhomme dans sa drôle de combinaison blanche", qu’on voit dans presque tous les films d’Haroun Tazieff, en train de prélever des échantillons ou de faire des mesures, au fond des cratères en éruption. Plus récemment, c'est à lui que Jean-Louis Etienne a fait appel pour guider la mission Antarctica jusqu'au bord du volcan Erébus.

Après un doctorat en géologie, François Le Guern soutient une thèse d’état de chimie en 1988, sur la simulation des milieux réactifs gazeux. Il a mis au point une méthode entièrement originale, permettant l'analyse et la modélisation des gaz à haute température, appliquées aujourd’hui tant en volcanologie que dans l’industrie. Spécialiste de renommée internationale, il est intervenu au cours de ces dernières années comme ingénieur-conseil, pour étudier les gaz d’échappement, la distillation industrielle du soufre, la fusion du verre, l'élimination des déchets radioactifs, l’extinction des puits de pétrole en feu, le détournement des coulées de laves à l’explosif ou la simulation d'éruptions volcaniques.

Président du groupe de travail international sur les gaz volcaniques de 1983 à 1988, il a eu l'idée de réunir ses collègues dans des cratères de volcans actifs afin de comparer "à chaud" les méthodes d'analyse. Invité à présenter ses recherches à l’école internationale de géothermie de Pise, à la Faculté de Médecine de l'Hopital St Antoine, ainsi que dans de nombreuses universités ou centres de recherche aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande ou au Japon, il a à son actif une soixantaine de publications scientifiques.

Particulièrement concerné par les problèmes de sécurité civile des populations proches des volcans, François Le Guern collabore avec des collègues d'autres disciplines, pour étudier les effets des gaz volcaniques sur les plantes et les hommes. Il est souvent appelé afin d'évaluer les risques pour la population, comme ces dernières années, à l'Etna, au Cameroun ou aux îles du Cap Vert, aux Etats Unis et au Japon.

Depuis 1984, il préside l’association ADIS - Association de Diffusion de l'Iconographie Scientifique, dont le but est de faire partager sa passion pour les volcans à des publics très divers, en préservant l'émotion et le contenu scientifique.

En 1999, il a contribué à une superbe exposition en hommage à Haroun Tazieff, qui s'est tenu à l'Abbaye st Gérard de Brogne (en Belgique, province de Namur) ... une des plus intéressantes de ces décennies, selon moi.

Il a récemment participé au film "Robin des volcans" ; une séquence fameuse : la présentation de son prototype de chromatographe de terrain, conçu il y a quarante ans dans sa cave.

 

fanfan-Le-Guern.jpg

Photo de François Le Guern,  extraite du film "Robin des volcans"  - photo Overdub interactive

 

Nos sincères condoléances à son épouse et à sa famille ... une grande figure de la volcanologie moderne nous a quitté.

 

 

 

 

 

 

Source :

- L.A.V.E.- François Le Guern

- CAF - Club Alpin Français du Haut-Doubs - lien

Commenter cet article

esfabien 31/07/2011 10:48



Merci pour ce bel hommage bernard , et  oui ,nous venons de perdre la dernière grande figure mythique de la volcanologie et de la chimie.Je les ai tous rencontrer ,


sauf fanfan.Et c' est  biendommage , car , j' aurais bien voulu causer avec lui..


A plus .esfabien.



esfabien 31/07/2011 10:44



Merci , pour ce bel hommage , mon cher bernard.J' ai connu tazieff,durieux ,krafft,


mais malheureusement , pas le guern.L' on perd , le dernier pionnier de la volcanologie .Et le dernier grand volcanologue français.



Articles récents

Hébergé par Overblog