Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le 14 janvier 1993, une brusque éruption secoue le volcan colombien Galeras … rien de majeur : cet épisode serait passé inaperçu, s’il ne s’était accompagné d’une tragédie !

Un groupe de volcanologues faisait des relevés au sommet du volcan, au moment de l’éruption ; six d’entre eux furent tués, ainsi que trois touristes. Le reste du groupe en réchappa, avec de graves blessures.

 

Mapa_de_localizacion_zona_volcan_Galeras--1-.jpgLocalisation du Galeras, à proximité de Pasto en Colombie - image radar du volcan prise par la navette Endevour le 15.04.1994. - doc. Ingeominas Pasto / Galeras.

 

L’histoire a été relatée en détails dans le livre " Surviving Galeras ", écrit par Stanley Williams, professeur de géologie à l’Arizona State University et Fen Montaigne, correspondant du National Geographic :

" ... une roche tombe de la paroi intérieure du cratère … un phénomène courant qui dans un premier temps ne suscite chez moi aucune crainte.

Mais un deuxième rocher s’écroule de la bouche du cratère, puis un troisième, et bientôt une cascade de pierres pleut sur le plancher du cratère. C’est soit un séisme , soit une éruption. En tous cas, nous devons fuir.  

Hurry up ! Get out ! ai-je crié en anglais, et en espagnol.

Le volcan a commencé à trembler et je me suis retourné pour courir sur le flanc d’éboulis. Je n’avais fait que quelques mètres lorsqu’un coup de tonnerre ou un bang sonique déchira l’air. Tout de suite après, j’ai entendu un craaack assourdissant, le son du déchirement de la croûte terrestre. J’ai rentré instinctivement les épaules et placé mon sac à dos sur ma nuque et ma tête. Je n’irai pas plus loin ".

 

Image.ashx-copie.pngimages.jpg


Couvertures des livres :

à gauche, Le livre de S. Williams & Fen Montaigne

à droite, celui de V. Bruce

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce livre a été sujet à une controverse,  publiéé par Victoria Bruce, sous un autre titre, " No apparent danger " , qui raconte la même histoire sous un angle différent, mais en chargeant Williams.


L’éruption du 14 janvier 1993 : (d’après le Global Volcanism Program)

 

Sans signes précurseurs (reconnus) dans les heures précédentes, l’éruption débute subitement le 14 janvier à 13h41. Le panache est monté entre 2500 et 4000 mètres, et environ 30.000 m³ de matériaux sortirent du cratère.

Le cratère actif du Galeras est situé au sommet d’un cône intracaldérique, séparé du bord escarpé Est de la caldeira par un fossé étroit.

Les volcanologues, qui ont été tués, sont séparés en deux groupes : Nestor Garcia, de l’université nationale de Manizales / Colombie, et Igor Menyailov, de l’Institut de volcanologie de Petropavlosk / Russie, échantillonnent les gaz dans le cratère, tandis que Geoff Brown, de l’Open Univ. / Milton Keynes UK, Fernando Cuenca, de l’Ingeominas et Carlos Trujillo, du Cesmag, tous deux colombiens, font des mesures de gravité sur le cône.

 

Galeras---14.01.1993.jpg              Photod'une partie des volcanologues présent en 1993 lors de l'éruption du Galeras -
Conmemoración 20 años de la erupción del volcán Galeras, 14 de Enero de 1993./ Observatorio Vulcanológico y Sismológico de Manizales.

 

Articulo_patria-16-enero-1993.jpgJournal La Patria / Manizales du 16.01.1993, relatant  le drame, avec les photos de José Arlés Zapara et Nestor Garcia - archives La Patria.

 

Trois touristes et quatre autres volcanologues, José Arlés Zapata, de l’Ingeominas, Luis Lemarie, de l’Escuela Politecnica / Ecuador, Michael Conway, du MIT / USA, Andrew Macfarlane, de la Florida intern. Univ. / USA sont sur le flanc externe sud-est du cône, après avoir descendu quelques dizaines de mètres depuis le bord du cratère. Stan Williams est sur le bord du cratère au dessus du groupe.

 

Galeras-evenements-1993---GVP.pngCarte de la partie NE de la caldeira sommitale du Galeras et le cratère actif - position approximative des personnes présentes le 14 janvier 1993 :

(1) Geoff Brown, Fernando Cuenca, et Carlos Trujillo (gravimetry group); (2) Néstor García et Igor Menyailov (gas sampling group); (3) José Arlés Zapata, Michael Conway, Luis Lemarie, Andrew Macfarlane (gas sampling group), et trois touristes; Stanley Williams était au dessus sur le bord du cratère . Contour interval, 100 m. Courtesy of C. Connor.

 

Conway voit apparaître un panache gris foncé qui emplit le cratère … l’activité semble être une explosion vulcanienne verticale type, avec des projectiles quittant la colonne éruptive sur des trajectoires ballistiques. Une pluie d’éjectats s’intensifie sur les flancs du cône … de la taille des lapilli à celle d’1,5 mètres. Arlés et les touristes sont tués, et Williams sérieusement blessé … tous les autres sont percutés et brûlés par les retombées de tephra incandescents.

Les retombées de tephra importants stoppent après quelques minutes, suivies par une pluie de cendres et lapilli, sous un dégazage vigoureux qui dure quelques heures.

 

Les rescapés peuvent quitter le cône, traverser le fossé et grimper la paroi du cratère, malgré leurs blessures. Ils sont aidés par les équipes de secours de la Croix-Rouge et des pompiers volontaires de Pasto, qui évacuent ensuite Williams.

 

Interprétation a-posteriori :

 

D’après l’Ingeominas, la sismicité était à un niveau bas durant la première quinzaine de janvier, avec 2-8 séismes LP par jour ; 17 évènements de type tornillo furent associés aux mouvements de fluides dans les cavités entre le 1 et le 14 janvier.

 

Cet évènement dramatique a permis d’établir une relation entre les éruptions et les séismes de type tornillo. Les séismes de type "tornillo" sont des séismes volcaniques longue période, caractérisés par un tremblement initial important suivi d'un signal en forme de vis se poursuivant durant plusieurs minutes parfois. Ils représentent l'éclatement de la roche suite à une augmentation de la pression des fluides lors de la progression du magma dans la croûte. Ce signal, comme le trémor, est l'une des clefs de la sismicité pré-éruptive.

 

Tornillo-Galeras---12.01.2002--copie.png                             Séisme de type tornillo enregistré en 2002 au Galeras - doc. OVSP


Une pareille sismicité fut enregistrée avant l’éruption du 16 juillet 1992, et à plusieurs reprises avant des éruptions ultérieures. Dans le cas du Galeras, on a remarqué une corrélation entre le nombre total de tornillos pré-éruptifs et le volume de matériaux éjectés lors d'une éruption.

 

Juste après l’éruption, la sismicité atteint des niveaux jamais enregistré avant au Galeras : le 14 janvier, 611 séismes LP furent enregistrés en 12 heures, et 150 le 15 janvier. Certains évènements LP furent associés à des pulsations liées au relargage des gaz. Le 15 janvier, une émission de cendres fut associée à du trémor, puis la sismicité déclina rapidement, atteignant de nouveau le niveau basal du 16 au 18 janvier.

Des séismes de type tornillo furent enregistrés les 12 février, puis le 13 mars. De petites éruptions eurent lieu les 23 mars, 4 et 13 avril. L’éruption du 23 mars s’est accompagnée d’une colonne éruptive montant à 8.000 mètres, et d’un volume d’environ 835.000 m³ de matériaux, dont un quart de projectiles d’un diamètre allant jusqu’à 90 cm. dans un rayon de 2 km. autour de l’évent. La station de communication, située sur le bord de la caldeira à 700 mètres du cratère, fut détruite.

L’éruption, qui débuta le 14 janvier pour se terminer le 7 juin 1993, fut qualifiée d’un VEI 2 par le GVP.

 

Le Galeras est un des volcans colombiens les plus actifs : sa dernière éruption importante date de 2010 ... depuis il a fréquemment émis des panaches de cendres et gaz, comme en témoigne la photo ci-dessous.

 

Galeras-2012-10-28-16h16m--Ingeominas.png                                    Galeras - 28.10.2012 / 16h16 - webcam Ingeominas Pasto

 

 

Sources :

- Ingeominas - Observatorio Pasto - Galeras

- Global Volcanism Program - Galeras

Commenter cet article

agence matrimoniale marseille 31/01/2013 09:59


.... 

Articles récents

Hébergé par Overblog